Bandeau d'identification visuelle du Ministère de la sécurité publique
Ministère de la Sécurité publique

Statistiques correctionnelles du Québec 2015-2016

Faits saillants

En 2015 2016, 43 165 admissions en détention ont été enregistrées dans les établissements de détention du Québec, ce qui représente une légère diminution de 1,5 % par rapport à l'an dernier et une hausse de 5,9 % par rapport à 2010 2011.

Malgré la Fins des opérations à l’Établissement de détention Maison Tanguay la capacité carcérale des services correctionnels du Québec a connu une augmentation moyenne de 2 % par rapport à l’année précédente à la suite à l’ouverture du nouvel établissement de détention de Roberval et à l’ajout de places à l’Établissement de détention Leclerc de Laval.

La population moyenne quotidienne des personnes prévenues a faiblement augmenté de 0,8 % au cours de la dernière année et a subi une augmentation de 15 % par rapport à 2010 2011. Quant à la population moyenne des personnes condamnées, elle a connu une diminution de 3,6 % par rapport à l'an dernier et une hausse de 7,8 % sur une période de cinq ans.

La population moyenne quotidienne en permission de sortir a augmenté de 8,5 % par rapport à l'an dernier et a connu une hausse de 50,2 % par rapport à 2010 2011.

En ce qui concerne les évaluations, le nombre de demandes d'évaluation d'éclairage à la Cour a connu une baisse de 11,1 % par rapport à 2014 2015 alors que sur une période de cinq ans, nous constatons une diminution de 13,8 %. Quant au nombre d'évaluations du risque et des besoins, il a connu une baisse de 3,4 % par rapport à 2014 2015 alors que sur une période de cinq ans, nous observons une augmentation de 41,3 %.

Le nombre de demandes d'intervention de suivi en collectivité a diminué de 2,8 % au cours de l'année. Toutefois, sur une période de cinq ans, le taux d'augmentation de ces demandes se situe à 8,5 %.

La moyenne mensuelle des cas actifs des sursitaires a chuté plus fortement avec une baisse de 18,2 % par rapport à l'an dernier alors qu’une diminution de 38,2 % est constatée par rapport à 2010 2011.

Après une décroissance constante jusqu’en 2012 2013 et pour une troisième année consécutive, la moyenne mensuelle des cas actifs de libérations conditionnelles a augmenté. Elle représente une hausse de 4,4 % par rapport à l'an dernier et de 32,5 % par rapport à 2010 2011.

La moyenne mensuelle des cas actifs de probation avec surveillance a connu une hausse de 2,8 % par rapport à l'an dernier et une légère diminution de 0,6 % par rapport à 2010 2011.

La moyenne mensuelle des cas actifs des heures de services communautaires est en croissance constante avec une augmentation de 7,7 % cette année.

Tableaux

Admissions en détention
Région Nombre en 2015-2016 Variation par rapport à 2014-2015 Variation par rapport à 2010-2011
Abitibi-Témiscamingue et Nord-du-Québec 1 156 -12,6 % 3,1 %
Bas-Saint-Laurent 677 -5,6 % 1,8 %
Côte-Nord 9465,9 % 30,8 %
Estrie et Centre-du-Québec 3 427 -3,8 % 5,0 %
Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine 380 -13,4 % -17,7 %
Laval-Lanaudière-Laurentides 7 800 6,8 % 16,3 %
Mauricie et Centre-du-Québec 1 930-7,1 % -8,5 %
Montérégie 1 959 5,7 %-7,1 %
Montréal 15 487 -1,5 %8,0 %
Outaouais 3 142 -2,6 %15,4 %
Québec/Chaudière-Appalaches 4 645 -5,9 % -3,1 %
Saguenay–Lac-Saint-Jean 1 616 -10,2 %-8,2 %
Le Québec 43 165 -1,5 % 5,9 %
Capacité carcérale
Région Nombre en 2015-2016 Variation par rapport à 2014-2015 Variation par rapport à 2010-2011
Abitibi-Témiscamingue et Nord-du-Québec 121 0,0 % -0,8 %
Bas-Saint-Laurent 121 0,0 % 1,7 %
Côte-Nord 117-13,0 % -5,0 %
Estrie et Centre-du-Québec 314 0,0 % -0,3 %
Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine 150 0,4 % 5,8 %
Laval-Lanaudière-Laurentides 674 30,7 % 82,1 %
Mauricie et Centre-du-Québec 306-2,7 % -2,7 %
Montérégie 88 0,0 % -15,8 %
Montréal 2 100 -0,9 % 0,9 %
Outaouais 232 0,0 % 9,4 %
Québec/Chaudière-Appalaches 761 1,0 % -0,9 %
Saguenay–Lac-Saint-Jean 136 -12,2 % -8,7 %
Le Québec 5 119 2,0 % 6,2 %
Population moyenne quotidienne présente (prévenus)
Région Nombre en 2015-2016 Variation par rapport à 2014-2015 Variation par rapport à 2010-2011
Abitibi-Témiscamingue et Nord-du-Québec 80,9 -0,6 % 37,4 %
Bas-Saint-Laurent 52,1 -0,5 %11,5 %
Côte-Nord 61,49,3 % 151,8 %
Estrie et Centre-du-Québec 112,1 1,3 % 25,8 %
Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine 33,3 -3,7 % -1,4 %
Laval-Lanaudière-Laurentides 211,0 6,6 % 48,4 %
Mauricie et Centre-du-Québec 116,3-12,6 % 12,4 %
Montérégie 54,5 -4,8 % 23,7 %
Montréal 1 198,8 3,2 % 13,6 %
Outaouais 103,3 -5,4 % 13,3 %
Québec/Chaudière-Appalaches 294,3 1,2 % -4,6 %
Saguenay–Lac-Saint-Jean 54,2 -20,3 % -16,3 %
Le Québec 2 372,2 0,8 % 15,0 %
Population moyenne quotidienne présente (condamnés)1
Région Nombre en 2015-2016 Variation par rapport à 2014-2015 Variation par rapport à 2010-2011
Abitibi-Témiscamingue et Nord-du-Québec 54,9 -8,2 % -14,7 %
Bas-Saint-Laurent 69,3 -10,2 % 1,5 %
Côte-Nord 44,6-34,1 % -25,7 %
Estrie et Centre-du-Québec 178,0 -5,8 % -10,5 %
Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine 95,1 -6,8 % 20,2 %
Laval-Lanaudière-Laurentides 463,7 36,3 % 68,8 %
Mauricie et Centre-du-Québec 168,90,2 % -7,1 %
Montérégie 34,7 2,4 % -44,4 %
Montréal 976,0 -9,6 % 4,9 %
Outaouais 126,9 -0,4 %-5,4 %
Québec/Chaudière-Appalaches 436,0 -11,8 % 8,1 %
Saguenay–Lac-Saint-Jean 75,7 -11,2 % 9,9 %
Le Québec 2 723,9 -3,6 %

7,8 %

Population moyenne quotidienne en permission de sortir2
Région Nombre en 2015-2016 Variation par rapport à 2014-2015 Variation par rapport à 2010-2011
Abitibi-Témiscamingue et Nord-du-Québec 21,4 -8,7 % 22,1 %
Bas-Saint-Laurent 7,7 10,4 % 21,5 %
Côte-Nord 8,3-15,7 % 140,0 %
Estrie et Centre-du-Québec 16,1 5,1 % 7,1 %
Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine 12,4 -8,2 % -2,6 %
Laval-Lanaudière-Laurentides 54,7 36,9 % 75,1 %
Mauricie et Centre-du-Québec 17,424,4 % 20,4 %
Montérégie 15,3 35,4 % 27,4 %
Montréal 125,1 12,5 % 103,3 %
Outaouais 17,3 -20,0 % -11,6 %
Québec/Chaudière-Appalaches 53,2 6,8 % 28,7 %
Saguenay–Lac-Saint-Jean 18,5 -14,9 % 96,9 %
Le Québec 367,5 8,5 % 50,2 %
Évaluation d'éclairage à la cour
Région Nombre en 2015-2016 Variation par rapport à 2014-2015 Variation par rapport à 2010-2011
Abitibi-Témiscamingue et Nord-du-Québec 133 8,1 % -3,6 %
Bas-Saint-Laurent 142 -10,7 %1,4 %
Côte-Nord 57-45,2 % -31,3 %
Estrie et Centre-du-Québec 275 0,7 % -5,5 %
Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine 51 -44,6 % -13,6 %
Laval-Lanaudière-Laurentides 501 -12,7 % -28,5 %
Mauricie et Centre-du-Québec 259-11,0 % -24,5 %
Montérégie 658 -8,7 % -7,2 %
Montréal 751 -23,3 % -23,4 %
Outaouais 371 -3,9 % 21,6 %
Québec/Chaudière-Appalaches 564 8,5 % -1,4 %
Saguenay–Lac-Saint-Jean 245 -14,3 % -24,6 %
Le Québec 4 007 -11,1 % -13,8 %
Évaluation du risque et des besoins3
Région Nombre en 2015-2016 Variation par rapport à 2014-2015 Variation par rapport à 2010-2011
Abitibi-Témiscamingue et Nord-du-Québec 320 -2,7 % 69,3 %
Bas-Saint-Laurent 474 5,1 % 27,1 %
Côte-Nord 180-0,6 % 5,9 %
Estrie et Centre-du-Québec 773 -14,2 % 46,4 %
Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine 316 -3,1 % 150,8 %
Laval-Lanaudière-Laurentides 1 719 1,6 % 71,0 %
Mauricie et Centre-du-Québec 681-5,2 % 19,3 %
Montérégie 1 493 3,3 % 47,2 %
Montréal 2 531 -4,8 % 55,8 %
Outaouais 748 -8,2 % 35,5 %
Québec/Chaudière-Appalaches 1 731 -5,3 % 0,3 %
Saguenay–Lac-Saint-Jean 550 -4,5 % 115,7 %
Le Québec 11 516 -3,4 % 41,3 %
Demande d'intervention de suivi en collectivité4
Région Nombre en 2015-2016 Variation par rapport à 2014-2015 Variation par rapport à 2010-2011
Abitibi-Témiscamingue et Nord-du-Québec 1 435 -6,1 % -12,4 %
Bas-Saint-Laurent 936 -5,9 % 36,4 %
Côte-Nord 3344,0 % 30,5 %
Estrie et Centre-du-Québec 1 484 -9,5 % -10,4 %
Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine 533 -0,4 % 17,9 %
Laval-Lanaudière-Laurentides 3 460 2,5 % 20,1 %
Mauricie et Centre-du-Québec 1 2810,7 % -1,0 %
Montérégie 3 772 -2,8 % 35,3 %
Montréal 4 145 -0,6 % 2,3 %
Outaouais 1 150 -7,9 % -6,1 %
Québec/Chaudière-Appalaches 2 859 -6,9 % 1,2 %
Saguenay–Lac-Saint-Jean1 308-1,4 % 12,7 %
Le Québec 22 697 -2,8 % 8,5 %
Moyenne mensuelle de cas actifs - sursis5
Région Nombre en 2015-2016 Variation par rapport à 2014-2015 Variation par rapport à 2010-2011
Abitibi-Témiscamingue et Nord-du-Québec 129,8 -18,8 % -29,8 %
Bas-Saint-Laurent 68,8 -2,4 % 0,1 %
Côte-Nord 33,921,5 % -26,1 %
Estrie et Centre-du-Québec 161,8 -18,8 % -29,1 %
Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine 53,2 0,3 % 21,8 %
Laval-Lanaudière-Laurentides 384,0 -20,8 % -36,9 %
Mauricie et Centre-du-Québec 106,3-24,5 % -40,8 %
Montérégie 291,7 -11,9 % -29,7 %
Montréal 440,8 -17,2 % -50,7 %
Outaouais 109,9 -20,7 % -33,1 %
Québec/Chaudière-Appalaches 182,8 -24,6 % -47,5 %
Saguenay–Lac-Saint-Jean 86,3 -30,2 % -35,1 %
Le Québec 2 049,3 -18,2 % -38,2 %
Moyenne mensuelle de cas actifs - libération conditionnelle5
Région Nombre en 2015-2016 Variation par rapport à 2014-2015 Variation par rapport à 2010-2011
Abitibi-Témiscamingue et Nord-du-Québec 26,2 18,4 % 80,0 %
Bas-Saint-Laurent 18,4 12,2 % -9,4 %
Côte-Nord 5,7-25,8 % 46,8 %
Estrie et Centre-du-Québec 41,4 -10,5 % 33,2 %
Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine 19,2 6,5 % 33,7 %
Laval-Lanaudière-Laurentides 106,4 18,1 % 38,1 %
Mauricie et Centre-du-Québec 41,727,5 % 34,3 %
Montérégie 62,8 -15,0 % 29,8 %
Montréal 136,9 13,5 % 41,9 %
Outaouais 37,9 64,9 % 95,3 %
Québec/Chaudière-Appalaches 112,8 -11,8 % 15,4 %
Saguenay–Lac-Saint-Jean 29,2 -11,4 % 5,4 %
Le Québec 638,7 4,4 % 32,5 %
Moyenne mensuelle de cas actifs - probation avec surveillance5
Région Nombre en 2015-2016 Variation par rapport à 2014-2015 Variation par rapport à 2010-2011
Abitibi-Témiscamingue et Nord-du-Québec 546,7 0,6 % -30,7 %
Bas-Saint-Laurent 532,3 13,5 % 12,0 %
Côte-Nord 148,7-3,4 % -27,3 %
Estrie et Centre-du-Québec 729,2 -3,8 % -22,7 %
Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine 213,3 18,7 % -5,5 %
Laval-Lanaudière-Laurentides 1 594,4 5,3 % 12,8 %
Mauricie et Centre-du-Québec 551,7-8,9 % 1,9 %
Montérégie1 829,34,3 % 13,0 %
Montréal 1 923,5 2,4 % -1,2 %
Outaouais 734,2 4,4 % -0,4 %
Québec/Chaudière-Appalaches 1 547,7 2,8 % -1,2 %
Saguenay–Lac-Saint-Jean 542,4 2,0 %8,3 %
Le Québec 10 893,3 2,8 % -0,6 %
Moyenne mensuelle de cas actifs - heures de service communautaire6
Région Nombre en 2015-2016 Variation par rapport à 2014-2015 Variation par rapport à 2010-2011
Abitibi-Témiscamingue et Nord-du-Québec 405,0 4,8 % 17,0 %
Bas-Saint-Laurent 211,4 23,2 % 62,4 %
Côte-Nord 89,3-2,1 % -4,7 %
Estrie et Centre-du-Québec 469,8 -0,6 % 60,3 %
Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine 127,2 17,2 % 78,9 %
Laval-Lanaudière-Laurentides 936,6 6,5 % 47,2 %
Mauricie et Centre-du-Québec 294,70,2 % 51,0 %
Montérégie 1 359,9 17,5 % 97,4 %
Montréal 1 313,4 9,3 % 43,8 %
Outaouais 167,3 11,1 % -0,7 %
Québec/Chaudière-Appalaches 712,5 0,5 % 47,2 %
Saguenay–Lac-Saint-Jean349,7 -1,7 % 36,8 %
Le Québec 6 436,7 7,7 % 50,3 %

La population moyenne quotidienne présente (condamnés) inclut les personnes purgeant une peine discontinue.

La population moyenne quotidienne en permission de sortir est la comptabilisation de toutes les catégories de permissions à raison d'une permission par jour, par catégorie.

En décembre 2006 s'amorcent les évaluations du risque et des besoins. Celles-ci remplacent les évaluations approfondies et sont produites par des agents de probation.

Les demandes d'intervention sont le sursis, la libération conditionnelle, la probation avec surveillance et les heures de service communautaire.

La moyenne mensuelle de cas actifs est comptabilisée selon l'ordre des mesures suivantes : 1. Sursis, 2. Libération conditionnelle, 3. Probation, 4. Permission de sortir, 5. Heures de service communautaire.

La moyenne mensuelle de cas actifs des heures de service communautaire est la somme de tous les cas actifs incluant d'autres mesures.