Bandeau d'identification visuelle du Ministère de la sécurité publique
Ministère de la Sécurité publique

Statistiques correctionnelles du Québec 2013-2014

Faits saillants

En 2013-2014, 43 561 admissions ont été enregistrées dans les établissements de détention du Québec, ce qui représente une augmentation de 2 % par rapport à la précédente année et une hausse de 8,1 % par rapport à 2008-2009.

Nous assistons à une croissance continue de la population moyenne quotidienne présente en établissement de détention. Au cours de la dernière année, la moyenne quotidienne de personnes prévenues est passée de 2 335,5 à 2 365,5 personnes, soit une augmentation de 1,3 % et de 17 % sur une période de cinq ans. Quant à la moyenne quotidienne de personnes condamnées, elle est de 2 813,3 personnes, soit une augmentation de 4,4 % et de 14,1 % par rapport à 2008-2009.

La population moyenne quotidienne en permission de sortir est également en croissance constante. En effet, une augmentation de 21,3 % par rapport à l'an dernier et une hausse de 48,6 % par rapport à 2008-2009 sont constatées.

En ce qui concerne les évaluations, le nombre de demandes d'évaluation d'éclairage à la cour a connu une baisse de 3,4 % par rapport à 2012-2013 alors que, sur une période de cinq ans, nous constatons une diminution de 8,7 %. Par ailleurs, le nombre d'évaluations du risque et des besoins a connu une hausse de 2,4 % par rapport à 2012-2013 alors que, sur une période de cinq ans, nous observons une augmentation de 36,8 %. Quant au nombre de demandes d'intervention, il a varié de 3,9 % au cours de la dernière année. Toutefois, sur une période de cinq ans, le taux d'augmentation de ces demandes se situe à 9,3 %.

La moyenne mensuelle des cas actifs des sursitaires diminue progressivement. Elle est passée de 3 060,7 à 2 885,7, soit une baisse de 5,7 % par rapport à l'an dernier et une baisse de 20 % par rapport à 2008-2009.

Après avoir connu une baisse constante au cours des cinq dernières années, la moyenne mensuelle des cas suivis en libération conditionnelle a augmenté de 14 % par rapport à l'an dernier. Quant à la moyenne mensuelle des cas actifs de probation avec surveillance, elle demeure assez stable. Elle a connu une légère hausse de 0,6 % par rapport à l'an dernier, alors qu’elle avait augmenté de 0,7 % par rapport à 2008-2009.

Tableaux

Les statistiques des années 2007-2008 et subséquentes sont compilées à partir d'un nouvel entrepôt de données mis en place par l'Infocentre correctionnel.

Admissions en détention
Région Nombre en
2013-2014
Variation par rapport à
2012-2013
Variation par rapport à
2008-2009
Abitibi-Témiscamingue et Nord-du-Québec 1 229 4,5 % 35,7 %
Bas-Saint-Laurent 657 -8,1 % -4,1 %
Côte-Nord 82215,9 % 9,7 %
Estrie et Centre-du-Québec 3 495 4,7 % 13,5 %
Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine 493 -0,4 % 13,3 %
Laval-Lanaudière-Laurentides 7 467 1,7 % 20,7 %
Mauricie et Centre-du-Québec 2 108-5,3 % 4,0 %
Montérégie 1 989 -0,8 % -27,1 %
Montréal 15 844 4,2 % 12,4 %
Outaouais 3 033 2,6 % 6,1 %
Québec/Chaudière-Appalaches 4 749 -0,3 % -3,8 %
Saguenay–Lac-Saint-Jean 1 675 -6,3 % 4,7 %
Le Québec 43 561 2,0 % 8,1 %
Capacité carcérale
Région Nombre de places en
2013-2014
Variation par rapport à 2012-2013 Variation par rapport à 2008-2009
Abitibi-Témiscamingue et Nord-du-Québec 121 -0,5 %23,9 %
Bas-Saint-Laurent 120 1,1 %1,1 %
Côte-Nord 134 2,3 % 15,2 %
Estrie et Centre-du-Québec 314 -0,2 % 21,5 %
Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine 149 3,4 %64,6 %
Laval-Lanaudière-Laurentides 387 0,8 % -0,2 %
Mauricie et Centre-du-Québec 315 0,6 %22,4 %
Montérégie 88 -0,7 % -41,5 %
Montréal 2 119 1,1 % 15,7 %
Outaouais 231 6,3 % 8,8 %
Québec/Chaudière-Appalaches 667 -1,8 % -6,2 %
Saguenay–Lac-Saint-Jean 155 4,0 %4,0 %
Le Québec 4 802 0,9 % 9,6 %
Population moyenne quotidienne présente (prévenus)
Région Nombre en
2013-2014
Variation par rapport à
2012-2013
Variation par rapport à
2008-2009
Abitibi-Témiscamingue et Nord-du-Québec 73,2 6,4 % 22,7 %
Bas-Saint-Laurent 54,0 -5,8 % -0,8 %
Côte-Nord 60,6 -0,6 % 82,5 %
Estrie et Centre-du-Québec 112,7 -0,9 %  23,8 %
Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine 31,9 -17,1 % 5,9 %
Laval-Lanaudière-Laurentides 178,9 0,7 % 4,7 %
Mauricie et Centre-du-Québec 121,5 2,5 % 36,2 %
Montérégie 50,3 2,4 % -34,8 %
Montréal 1 210,3  3,3 % 26,8 %
Outaouais 101,7 20,7 % 21,2 %
Québec/Chaudière-Appalaches 303,1 -6,0 % -5,6 %
Saguenay–Lac-Saint-Jean 67,4 -8,0 % 20,2 %
Le Québec 2 365,5 1,3 % 17,0 %
Population moyenne quotidienne présente (condamnés)1
Région Nombre en
2013-2014
Variation par rapport à
2012-2013
Variation par rapport à
2008-2009
1 La population moyenne quotidienne présente (condamnés) inclut les personnes purgeant une peine discontinue.
Abitibi-Témiscamingue et Nord-du-Québec 65,3 5,2 % 33,3 %
Bas-Saint-Laurent 73,4 1,2 % -0,5 %
Côte-Nord 67,5 7,6 % 3,9 %
Estrie et Centre-du-Québec 206,0 2,2 % 33,3 %
Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine 107,1 6,1 % 87,1 %
Laval-Lanaudière-Laurentides 276,0 4,8 % 4,2 %
Mauricie et Centre-du-Québec 187,8 -3,6 % 31,3 %
Montérégie 49,2 10,0 % -43,5 %
Montréal 1 108,7 5,4 % 21,4 %
Outaouais 145,2 -2,6 % -2,5 %
Québec/Chaudière-Appalaches 443,1 6,0 % 3,8 %
Saguenay–Lac-Saint-Jean 83,9 13,9 % 2,8 %
Le Québec 2 813,3 4,4 % 14,1 %
Population moyenne quotidienne en permission de sortir1
Région Nombre en
2013-2014
Variation par rapport à
2012-2013
Variation par rapport à
2008-2009
1 La population moyenne quotidienne en permission de sortir est la comptabilisation de toutes les catégories de permissions à raison d'une permission par jour, par catégorie.
Abitibi-Témiscamingue et Nord-du-Québec 20,2 8,7 % 59,8 %
Bas-Saint-Laurent 5,9 -8,9 % -18,2 %
Côte-Nord 6,117,4 % 94,0 %
Estrie et Centre-du-Québec 15,0 2,1 % -17,4 %
Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine 13,4 7,4 % 74,8 %
Laval-Lanaudière-Laurentides 41,1 15,4 % 37,5 %
Mauricie et Centre-du-Québec 13,6 -1,4 % -13,0 %
Montérégie 12,2 2,1 % -45,5 %
Montréal 112,5 46,6 % 80,6 %
Outaouais 23,4 33,0 % 23,2 %
Québec/Chaudière-Appalaches 53,4 6,8 % 126,9 %
Saguenay–Lac-Saint-Jean 25,5 34,1 % 186,6 %
Le Québec 342,3 21,3 % 48,6 %
Évaluation d'éclairage à la cour et à la CQLC
Région Nombre en 2013-2014 Variation par rapport à 2012-2013 Variation par rapport à 2008-2009
Abitibi-Témiscamingue et Nord-du-Québec 178 36,9 %-1,1 %
Bas-Saint-Laurent 138 -6,8 % -11,5 %
Côte-Nord 74 -36,2 % -48,6 %
Estrie et Centre-du-Québec 279 -5,4 % -26,4 %
Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine 66 -10,8 %  -2,9 %
Laval-Lanaudière-Laurentides 588  -2,2 % -16,8 %
Mauricie et Centre-du-Québec 304  -7,0 % -5,0 %
Montérégie 805  -2,1 % 9,5 %
Montréal 956 -2,8 % -20,0 %
Outaouais 388 10,9 %  42,1 %
Québec/Chaudière-Appalaches 630 -5,8 % -13,2 %
Saguenay–Lac-Saint-Jean 327 -14,8 % 9,0 %
Le Québec 4 733 -3.4 % -8,7 %
Évaluation du risque et des besoins1
Région Nombre en 2013-2014 Variation par rapport à 2012-2013 Variation par rapport à 2008-2009
1 En décembre 2006 débutent les évaluations du risque et des besoins. Celles-ci remplacent les évaluations approfondies et sont produites par des agents de probation.
Abitibi-Témiscamingue et Nord-du-Québec 289 -6,8 % 120,6 %
Bas-Saint-Laurent 433 2,9 % 89,1 %
Côte-Nord 211 13,4 % -2,8 %
Estrie et Centre-du-Québec 804 -10,2 % 24,7 %
Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine 260 -14,8 % 130,1 %
Laval-Lanaudière-Laurentides 1 205 0,3 % -19,2 %
Mauricie et Centre-du-Québec 682  -6,6 % 43,9 %
Montérégie 1 531 4,9 % 54,2 %
Montréal 2 600 10,3 % 53,8 %
Outaouais 807 2,5 % 169,9 %
Québec/Chaudière-Appalaches 1 912 0,6 % 11,7 %
Saguenay–Lac-Saint-Jean 623 14,9 % 103,6 %
Le Québec 11 3572,4 % 36,8 %
Demande d'intervention de suivi en collectivité1
Région Nombre en 2013-2014 Variation par rapport à 2012-2013 Variation par rapport à 2008-2009
1 Les demandes d'intervention sont le sursis, la libération conditionnelle, la probation avec surveillance et les heures de service communautaire.
Abitibi-Témiscamingue et Nord-du-Québec 1 500 2,1 % 0,9 %
Bas-Saint-Laurent 824  2,7 % 2,0 %
Côte-Nord 298 4,9 % -30,9 %
Estrie et Centre-du-Québec 1 693 -3,1 % 4,1 %
Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine 467  -10,9 %  9,1 %
Laval-Lanaudière-Laurentides 3 323 3,7 % 16,7 %
Mauricie et Centre-du-Québec 1 378 -3,1 %  3,7 %
Montérégie 3 670 8,7 % 32,5 %
Montréal 4 268 9,8 % 6,8 %
Outaouais 1 317 6,3 %  2,1 %
Québec/Chaudière-Appalaches 3 185 -1,0 % -4,0 %
Saguenay–Lac-Saint-Jean 1 4588,6 % 37,0 %
Le Québec 23 381 3,9 % 9,3 %
Moyenne mensuelle de cas actifs - Sursis1
Région Nombre en
2013-2014
Variation par rapport à
2012-2013
Variation par rapport à
2008-2009
1 La moyenne mensuelle de cas actifs est comptabilisée selon l'ordre des mesures suivantes : 1. Sursis, 2. Libération conditionnelle, 3. Probation, 4. Permission de sortir, 5. Heures de service communautaire.
Abitibi-Témiscamingue et Nord-du-Québec 169,3 -7,0 % 14,7 %
Bas-Saint-Laurent 65,5 -2,7 % -21,6 %
Côte-Nord 39,2 3,5 %   -47,1 %
Estrie et Centre-du-Québec 245,7 3,0 % 8,5 %
Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine 54,0 -9,6 % -0,3 %
Laval-Lanaudière-Laurentides 516,2 -11,2 % -23,6 %
Mauricie et Centre-du-Québec 176,4 -4,9 % -21,5 %
Montérégie 375,0 3,1 %  -14,1 %
Montréal 600,3 -7,3 %  -33,5 %
Outaouais 153,4  -9,7 %   5,4 %
Québec/Chaudière-Appalaches 341,4 -13,2 % -22,1 %
Saguenay–Lac-Saint-Jean 149,4 11,3 % -24,3 %
Le Québec 2 885,7 -5,7 % -20,0 %
Moyenne mensuelle de cas actifs - Libération conditionnelle1
Région Nombre en 2013-2014 Variation par rapport à 2012-2013 Variation par rapport à 2008-2009
1 La moyenne mensuelle de cas actifs est comptabilisée selon l'ordre des mesures suivantes : 1. Sursis, 2. Libération conditionnelle, 3. Probation, 4. Permission de sortir, 5. Heures de service communautaire.
Abitibi-Témiscamingue et Nord-du-Québec 22,7 50,0 % 264,0 %
Bas-Saint-Laurent 16,1 -26,3 % -35,9 %
Côte-Nord 6,4 352,9 % 6,9 %
Estrie et Centre-du-Québec 43,2 30,8 %
24,8 %
Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine 17,3  8,4 % 47,9 %
Laval-Launaudière-Laurentides 76,7 16,3 % -22,0 %
Mauricie et Centre-du-Québec 32,0   35,7 % -21,6 %
Montérégie 56,3 24,0 % 3,7 %
Montréal 96,3 -2,4 % -13,6 %
Outaouais 16,5 -4,3 % -0,5 %
Québec /Chaudière-Appalaches 107,5 19,8 % 3,1 %
Saguenay–Lac-Saint-Jean 35,74,4 %  43,5 %
Le Québec 526,814,0 % -1,4 %
Moyenne mensuelle de cas actifs - Probation avec surveillance1
Région Nombre en 2013-2014 Variation par rapport à 2012-2013 Variation par rapport à 2008-2009
1 La moyenne mensuelle de cas actifs est comptabilisée selon l'ordre des mesures suivantes : 1. Sursis, 2. Libération conditionnelle, 3. Probation, 4. Permission de sortir, 5. Heures de service communautaire.
Abitibi-Témiscamingue et Nord-du-Québec 568,9 -12,6 % -20,7 %
Bas-Saint-Laurent 469,7 12,0 % 1,9 %
Côte-Nord 168,33,5 % -17,5 %
Estrie et Centre-du-Québec 819,7   -3,6 % 5,6 %
Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine 214,4 -2,1 % 2,6 %
Laval-Lanaudière-Laurentides 1 529,8 -0,4 % 21,5 %
Mauricie et Centre-du-Québec 618,5 4,4 % 17,8 %
Montérégie 1 698,1  2,7 % 7,3 %
Montréal 1 844,4 0,1 % -13,5 %
Outaouais 714,3 -1,8 % 9,5 %
Québec/Chaudière-Appalaches 1 532,2   5,8 % -5,4 %
Saguenay–Lac-Saint-Jean 516,7-1,9 % 7,0 %
Le Québec 10 694,9 0,6 % 0,7 %
Moyenne mensuelle de cas actifs - Heures de service communautaire1
Région Nombre en 2013-2014 Variation par rapport à 2012-2013 Variation par rapport à 2008-2009
1 La moyenne mensuelle de cas actifs des heures de service communautaire est la somme de tous les cas actifs incluant d'autres mesures.
Abitibi-Témiscamingue et Nord-du-Québec 355,4 2,1 % 54,7 %
Bas-Saint-Laurent 161,3 35,7 % 29,1 %
Côte-Nord 88,811,7 % -12,3 %
Estrie et Centre-du-Québec 444,5 8,5 % 164,8 %
Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine 107,3 -8,9 % 42,3 %
Laval-Lanaudière-Laurentides 781,5  7,3 % 86,0 %
Mauricie et Centre-du-Québec 259,0 17,1 % 48,9 %
Montérégie 982,2 13,7 % 84,7 %
Montréal 1 014,3 5,8 % 51,2 %
Outaouais 154,9 10,1 % 41,7 %
Québec/Chaudière-Appalaches 694,6  11,7 % 45,1 %
Saguenay–Lac-Saint-Jean 361,5 18,3 % 114,3 %
Le Québec 5 405,3  10,0 % 66,2 %