Bandeau d'identification visuelle du Ministère de la sécurité publique
Ministère de la Sécurité publique
Navigation Recherche

La sécurité incendie au Québec

Statistiques sur les incendies déclarés en 2014

Page couverture du rapport s'activité et statistiques sur les incendies déclarés en 2014.

Le bilan statistique des incendies déclarés en 2014 est marqué, pour une deuxième année consécutive, par une catastrophe destructrice qui s’est inscrite dans la mémoire collective. En janvier 2014, un violent incendie a fait rage à la Résidence du Havre à L’Isle-Verte. Trente-deux personnes âgées ont péri. À quelques mois seulement de la tragédie de Lac-Mégantic, le Québec est encore une fois bouleversé par un événement lié à un incendie.

Au-delà de ces tristes événements, le nombre d’incendies déclarés en 2014 diminue, confirmant une tendance constatée depuis 2010. Ce résultat est encourageant et pourrait être le fruit des efforts investis par les municipalités dans la mise en œuvre de leur schéma de couverture de risques en incendie de même que par l’ensemble des partenaires qui offrent une meilleure planification des ressources consacrées à la prévention des incendies ou encore dans les campagnes provinciales de prévention.

Les statistiques annuelles de 2014 couvrent la période du 1er janvier au 31 décembre 2014 et proviennent des données transmises par les municipalités au ministre de la Sécurité publique.

Ce sont 15 952 incendies déclarés qui ont été analysés dans le bilan de 2014. Les principaux faits saillants sont les suivants :

  • 88 % des municipalités ont déclaré un incendie survenu sur leur territoire;
  • Le taux d’incendies par 1 000 habitants est passé de 2,77 en 2010 à 1,94 en 2014. Il s’agit d’une diminution de 30 % ou de 0,83 incendie par 1 000 habitants;
  • 73 % des incendies de bâtiments surviennent dans des bâtiments résidentiels;
  • 44 % des incendies ont endommagé des bâtiments à risque faible;
  • En janvier, on dénombre 21,5 incendies de bâtiments par jour;
  • Un incendie de bâtiment sur trois survient entre 15 h et 20 h;
  • Les statistiques des 10 dernières années démontrent qu'en moyenne, 50 décès accidentels surviennent annuellement lors d’incendies de bâtiments;
  • Comparativement à 2012, le taux de mortalité pour l’ensemble de la population en 2013 a plus que triplé, passant de 0,37 à 1,21, en raison principalement de la tragédie survenue à Lac-Mégantic en juillet 2013;
  • En 2014, les pertes matérielles sont de 53 $ par personne, soit une diminution de 17 $ par personne comparativement à l’année précédente, où elles étaient de 70 $;
  • 28 % des incendies de bâtiments résidentiels débutent dans la cuisine;
  • Dans les incendies résidentiels, les appareils de cuisson (éléments d’un poêle, cuisinière, friteuse, micro-ondes, etc.) représentent la source de chaleur dans 25 % des cas;
  • L’erreur humaine (la distraction), est la cause probable du quart des incendies de bâtiments résidentiels ayant entraîné des pertes matérielles.

Galerie de photos

Le rapport fait l’objet de nombreux commentaires positifs quant à sa facture visuelle. Non seulement les photos sont belles, mais elles sont réalistes et elles illustrent bien les activités concernant les autres types de secours.

Le ministère remercie tous ceux et celles qui ont soumis des photos pour illustrer ce rapport.

Voir la galerie de photos