Bandeau d'identification visuelle du Ministère de la sécurité publique
Ministère de la Sécurité publique

L'aménagement du territoire

Même si le désir de s’installer en bordure des plans d’eau est tout à fait compréhensible, le problème de l’érosion des berges nous oblige à repenser les règles de l’occupation du territoire sur le littoral du fleuve et du golfe. Les bâtiments, les infrastructures et les ouvrages de protection doivent être construits en tenant compte des risques présents et de manière à assurer leur pérennité.

Le contrôle de l’utilisation du sol se fait au moyen d’une cartographie des zones à risques et d’un ensemble de règles interdisant ou limitant la construction dans ces zones. Ces instruments peuvent être intégrés aux schémas d’aménagement des MRC et aux règlements d’urbanisme des municipalités locales.

Au début des années 2000, le gouvernement du Québec a entrepris d’importants travaux de cartographie des zones d’érosion sur la Côte-Nord. La cartographie préliminaire et le cadre normatif proposés par les instances gouvernementales ont été adoptés par la plupart des MRC et municipalités. Un zonage plus précis est en cours de réalisation et, pour certaines MRC, il est déjà complété.

Pour ce qui est des régions du Bas-Saint-Laurent, de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine, le gouvernement a transmis aux MRC, en 2011, une cartographie des types de côtes pour l’ensemble du littoral (à l’exception des falaises) et un cadre normatif permettant de contrôler la construction dans les secteurs concernés.