logo Québec

Ministère de la Sécurité publique

Plan d’action en matière de sécurité civile relatif aux inondations

28 mai 2018

Afin de faire face aux inondations toujours plus fréquentes et importantes, le ministre des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire, ministre de la Sécurité publique et ministre responsable de la région de Montréal, M. Martin Coiteux, a dévoilé le 1er mars dernier le Plan d’action en matière de sécurité civile relatif aux inondations : vers une société québécoise plus résiliente aux catastrophes.

Le déploiement d’envergure que nécessitait la situation historique des inondations du printemps dernier, qui ont touché plus de 5 300 résidences réparties dans 293 municipalités,  a donné lieu à des bilans, à des réflexions et à des échanges avec les partenaires quant à l’avenir. En s’appuyant sur les expériences vécues, le gouvernement du Québec se devait de mettre en œuvre de nouvelles façons de travailler avec ses partenaires pour se donner les moyens d’améliorer la résilience du Québec.

Le plan d’action comporte ainsi 24 mesures regroupées sous trois thèmes principaux :

  1. Pour un niveau accru de la mobilisation : un accroissement de la préparation, de la prévention et de la connaissance;
  2. Pour un accompagnement personnalisé : une nouvelle approche de la gestion du rétablissement;
  3. Pour faire face aux défis actuels et futurs : une évolution des pratiques.

Un investissement immédiat de près de 50 M$

Le ministre a également annoncé un investissement immédiat de près de 50 M$ répartis ainsi :

  • 20 M$ pour soutenir financièrement les municipalités dans l’élaboration de leur plan de sécurité civile;
  • 20,5 M$ pour actualiser la cartographie des zones inondables avec la Communauté métropolitaine de Montréal, la Communauté métropolitaine de Québec, la MRC de Maskinongé, la Ville de Gatineau et d’autres municipalités;
  • 6,9 M$ pour des travaux de recherche sur les zones inondables par l’organisme Ouranos qui aura notamment le mandat de réaliser des études exhaustives des crues historiques ainsi que des simulations, des scénarios et des analyses climatiques permettant de considérer les incidences des changements climatiques.

De plus, des sommes additionnelles de 40 M$ ont été annoncées dans le budget 2018-2019 du gouvernement du Québec pour d’autres mesures liées au plan d’action, notamment pour bonifier les budgets du Cadre pour la prévention de sinistres pour des mesures d’atténuation du risque d’inondation et pour assurer une meilleure présence en sécurité civile et incendie sur le territoire québécois.

Retour