Bandeau d'identification visuelle du Ministère de la sécurité publique
Ministère de la Sécurité publique

Un taux de solution élevé est-il garant de la performance d'un corps de police?

Bien que couramment utilisé, le classement des infractions (à l'échelle provinciale et au niveau municipal) doit être interprété avec prudence lorsque nous souhaitons comparer les corps de police entre eux.

Le classement des infractions se mesure généralement par le taux de solution, soit le rapport entre le nombre d'infractions au Code criminel solutionnées (par ou sans mise en accusation) et le nombre d'infractions enregistrées durant l'année. Cet indicateur ne peut être utilisé pour comparer la performance entre deux corps de police, puisque ce n'est pas la seule composante du travail des policiers. De plus, certaines infractions pourraient être solutionnées dans des années subséquentes.

Le taux de solution, en pourcentage, est égal au nombre d'infractions solutionnées divisé par le nombre d'infractions enregistrées, multiplié par 100.

Lorsque nous évaluons l'efficacité de la police, nous devons également considérer d'autres facettes du travail policier, telles que :

  • le taux de criminalité,
  • le niveau de satisfaction de la population,
  • le sentiment de sécurité des résidents,
  • le temps de réponse aux appels d'urgence,
  • les activités menées en prévention de la criminalité.

Dernière mise à jour : 08 mars 2007