Bandeau d'identification visuelle du Ministère de la sécurité publique
Ministère de la Sécurité publique

Statistiques 2014 sur les infractions sexuelles au Québec

Date de publication : 2016

Faits saillants

  • En 2014, l’ensemble des corps de police du Québec enregistrent 5 340 infractions sexuelles (y compris les agressions sexuelles et les autres infractions d’ordre sexuel), soit une diminution de 2 % par rapport à 2013 (5 407).
  • Soulignons que 67,1 % (3 585) des infractions sexuelles sont des agressions sexuelles, dont la quasi-totalité sont des agressions sexuelles simples (3 520). Par ailleurs, les agressions sexuelles simples ont diminué de 5 %, passant de 3 704 à 3 520 en 2014.
  • On enregistre une diminution de 5,4 % du taux global d’agressions sexuelles (niveaux 1 à 3), passant de 46,2 à 43,7 en 2014.
  • La moitié (50,1 %) des victimes d’agressions sexuelles graves (16) sont mineures et un peu moins des deux tiers ont moins de 12 ans.
  • Le pourcentage des autres infractions d’ordre sexuel poursuit sa croissance depuis 2006 pour atteindre 75,4 % en 2014.
  • Les infractions liées au leurre d’un enfant au moyen d’un ordinateur ont atteint un sommet inégalé en 2014. À ce sujet, 413 infractions ont été enregistrées, soit une hausse de 67,9 % relativement à 2013.
  • Pour une seconde année consécutive, la Côte-Nord est la région qui affiche le plus haut taux d’infractions sexuelles (117). Viennent ensuite l’Abitibi‑Témiscamingue (100,1) et la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine (83,3).

Consulter en ligne

Télécharger en format PDF