Bandeau d'identification visuelle du Ministère de la sécurité publique
Ministère de la Sécurité publique

Statistiques 2011 sur les infractions sexuelles au Québec

Date de publication : 2012

Faits saillants

Près de 5 000 infractions sexuelles en 2011

Selon les données du Programme de déclaration uniforme de la criminalité (Programme DUC 2), les corps policiers ont enregistré 4 958 infractions en 2011, soit 3 749 agressions sexuelles et 1 209 autres infractions d’ordre sexuel. Ces infractions composaient un peu plus de 6 % des infractions contre la personne qui ont été consignées par les corps policiers dans l’année.

Agression sexuelle

Emploi de la force, directement ou indirectement, contre une autre personne sans son consentement, dans des circonstances de nature sexuelle, de manière à porter préjudice à son intégrité sexuelle.

Le Code criminel prévoit trois niveaux d’agression sexuelle, soit l’agression sexuelle simple, l’agression sexuelle armée et l’agression sexuelle grave. Chacune est brièvement définie dans la section « Notes méthodologiques ».

Autres infractions d’ordre sexuel

Les autres infractions d’ordre sexuel regroupent notamment les cas de violence sexuelle envers les moins de 18 ans : les contacts sexuels ou l’incitation à des contacts sexuels avec un enfant de moins de 16 ans, exploitation sexuelle d’un jeune de 16 ou 17 ans, inceste, relations sexuelles anales non consentantes ou entre personnes de moins de 18 ans, bestialité et, depuis 2008, corruption d’enfant, leurre d’un enfant de moins de 18 ans au moyen d’un ordinateur ainsi que voyeurisme.

Baisse de 9 % par rapport à 2010

Le nombre d’infractions sexuelles a diminué de 450 en 2011. Le taux d’infractions sexuelles a chuté de 9,2 % pour s’établir à 62,1 par 100 000 habitants, devenant ainsi le plus faible des dix dernières années.

Le recul de 2011 est le plus important depuis 2007, année pendant laquelle le taux d’infractions sexuelles a chuté de 14 %. Cependant, alors que la baisse de 2007 était consécutive à deux années d’augmentation, dont une importante en 2005 (12 %), celle de 2011 survient après trois années de faibles variations (graphique 1).

Graphique 1 : Évolution du taux d’infractions sexuelles, Québec, 2002 à 2011
Niveau d'agression2002 20032004200520062007200820092010a2011p

a : données actualisées
p : données provisoires
Source : Ministère de la Sécurité publique. Données de Programme DUC 2.

Total 68,668,367,775,976,465,767,866,968,462,1
Autres infractions d'ordre sexuel14,213,013,013,412,312,513,313,815,215,1
Total agressions sexuelles54,455,354,762,564,153,254,553,153,247,0
Agression sexuelle de niveau 30,70,80,70,70,60,30,30,30,40,3
Agression sexuelle de niveau 21,11,01,21,11,20,91,00,70,80,8
Agression sexuelle de niveau 152,753,552,860,662,452,053,252,251,946,0

Recul des infractions perpétrées avant 2011

L’examen des infractions sexuelles enregistrées en 2010 et 2011 selon l’année de leur perpétration permet de mieux comprendre le recul de 2011.

Précisons d’abord que les trois quarts (3 709) des infractions enregistrées en 2011 ont été perpétrées dans l’année et le quart (1 249), dans une année antérieure1 (tableau 1). Or, par rapport à 2010, on constate une baisse du nombre d’infractions, qu’elles aient été perpétrées en 2011 (-201) ou avant (-249). La diminution du taux d’infractions sexuelles perpétrées avant 2011 est même plus importante (-17 % comparativement à -5 %).

1 Comme toute infraction, une infraction sexuelle peut être perpétrée avant l’année de la plainte et de l’enregistrement par les services policiers. Pour les crimes sexuels, cette situation est assez fréquente, notamment parce que ces crimes étaient très souvent occultés il y a quelques décennies, tandis qu’ils sont maintenant reconnus et désapprouvés par la société. Ce changement de valeurs favorise la dénonciation par les victimes de ce temps.

Il apparaît donc que la baisse du nombre d’infractions sexuelles enregistrées en 2011 provient surtout d’une diminution des dénonciations de crimes commis dans une année antérieure, particulièrement de ceux datant de plus de 20 ans (-124, soit -30 %).

Tableau 1 : Nombre d'infractions sexuelles selon l’année de leur perpétration, Québec, 2010 et 2011
Année de perpétration de l'infractionAnnée de l'enregistrement
2010a
Année de l'enregistrement
2011p
Différence 2011-2010Variation 2011/2010
(en %)
a : données actualisées
p : données provisoires
Source : Ministère de la Sécurité publique. Données du Programme DUC 2.
Avant l'année de l'enregistrement1 4981 249-249-16,6
1 à 3 ans634572-62-9,8
4 à 10 ans293250-43-14,7
11 à 20 ans162142-20-12,3
21 ans et +409285-124-30,3
Dans l'année de l'enregistrement3 9103 709-201-5,1
Total5 4084 858-450-8,3

Mentionnons que le nombre de victimes ayant un délai de signalement supérieur à 20 ans ont touché un sommet en 2006 (454) et qu’il est moins élevé depuis. En 2011, 287 victimes, dont 258 étaient mineures au moment de l’incident, ont signalé un crime datant de plus de 20 ans.

Il faudra tout de même attendre quelques années pour voir si l'on assiste à une baisse réelle du nombre d’infractions sexuelles dénoncées plusieurs années après leur perpétration.

Moins d’agressions sexuelles

La baisse du nombre d’infractions sexuelles en 2011 s’est surtout fait sentir du côté des agressions sexuelles, dont le nombre a diminué de 455 (tableau 2). Les agressions sexuelles de tous les niveaux de gravité ont reculé. Ainsi, les agressions sexuelles simples, qui composent la presque totalité des agressions sexuelles (98 %), ont vu leur nombre baisser de 437. Quant aux agressions sexuelles armées et graves, on en comptait respectivement 5 et 13 de moins qu’en 2010.

À cet égard, notons que la fréquence de ces deux types d’agressions sexuelles a diminué depuis 10 ans. En fait, 262 agressions sexuelles graves ont été consignées entre 2001 et 2006 comparativement à 124 entre 2007 et 2011. Pour les agressions sexuelles armées, la diminution a été moins importante, mais néanmoins réelle, les nombres respectifs étant de 418 à 331.

Tableau 2 : Nombre et taux d'infractions sexuelles selon la catégorie, Québec, 2010 et 2011
Catégorie d'infractionsNombre en 2010a Nombre en 2011p Différence 2011-2010 Taux en 2010a Taux en 2010p Variation 2011/2010 (en %)

a : données actualisées
p : données provisoires
Source : Ministère de la Sécurité publique. Données du Programme DUC 2.
* non consentante ou avec des personnes de moins de 18 ans

Agression sexuelle simple 4 104 3 667 -437 51,91 45,95 -11,48
Agression sexuelle armée 66 61 -5 0,83 0,76 -8,43
Agression sexuelle grave 34 21 -13 0,43 0,26 -38,81
Total des agressions sexuelles 4 204 3 749 -455 53,18 46,98 -11,65
Contact sexuel 733 730 -3 9,279,15 -1,33
Incitation à des contacts sexuels 175 157 -18 2,21 1,97 -11,12
Leurre d'un enfant au moyen d'un ordinateur 121 119 -2 1,53 1,49 -2,56
Voyeurisme 70 95 25 0,89 1,19 34,46
Inceste 57 68 11 0,72 0,8518,19
Exploitation sexuelle 29 26 -3 0,37 0,33 -11,18
Corruption d'enfant 7 6 -1 0,09 0,08 -15,08
Bestialité 5 5 0 0,06 0,06 -0,93
Relation sexuelle anale* 7 3 -4 0,09 0,04 -57,54
Total des autres infractions d'ordre sexuel 1 204 1 209 5 15,23 15,15 -0,52
Total 5 408 4 958 -450 68,41 62,13 -9,17

Un peu plus d’infractions de voyeurisme et d’inceste

Bien que les autres infractions d’ordre sexuel soient demeurées sensiblement au même niveau qu’en 2010, on constate tout de même des variations à l’intérieur de la catégorie. Les infractions de voyeurisme et d’inceste sont les seules à afficher une hausse de leur nombre, soit respectivement de 25 et 11 (tableau 2). Avec un taux se situant autour de 1 par 100 000 habitants, ces crimes restent cependant peu fréquents. Quant aux autres crimes, la plupart affichent des baisses variées de leur nombre et de leur taux par 100 000 habitants.

Les infractions les plus fréquentes de la catégorie demeurent les contacts sexuels avec un enfant de moins de 16 ans (730), l’incitation à des contacts sexuels (157) et le leurre d’un enfant au moyen d’un ordinateur (119).

Une baisse bénéfique pour les jeunes et les adultes de chaque sexe

On observe une baisse du nombre d’infractions sexuelles commises sur des personnes de moins de 18 ans et de celles commises sur des personnes de 18 ans ou plus (tableau 3). Dans l’ensemble, le recul a toutefois été plus prononcé du côté des jeunes que des adultes, le taux d’infractions par 100 000 ayant régressé de 10,7 % pour les premiers comparativement à 5,8 % pour les seconds. Concrètement, cette diminution équivaut à 366 infractions en moins envers les jeunes et 86 envers les adultes.

Chez les femmes, la baisse est aussi plus prononcée pour les jeunes. On observe toutefois le contraire dans la population masculine, le taux d’infractions par 100 000 habitants ayant davantage régressé pour les adultes (-18,7 % comparativement à -11,9 %). Quoi qu’il en soit, on peut affirmer qu’en 2011 les corps policiers ont enregistré moins d’infractions sexuelles envers les jeunes et les adultes quel que soit leur sexe.

Tableau 3 : Nombre et taux d'infractions sexuelles1 selon le sexe et le groupe d'âge des victimes, Québec, 2010 et 2011
Sexe et âge des victimesNombre en 2010aNombre en 2011pDifférence 2011-2010Taux en 2010aTaux en 2011pVariation 2011/2010 (en %)

1 Exclut les infractions sans victime, les infractions pour lesquelles les données sur le sexe ou l'âge des victimes sont inconnues ou non conformes à la réalité.
a : données actualisées
p : données provisoires
Source : Ministère de la Sécurité publique. Données du Programme DUC 2.

Victimes féminines4 3093 976-333108,198,9-8,5
Moins de 18 ans2 6312 355-276353,1316,4-10,4
18 ans ou plus1 6781 621-5751,849,5-4,5
Victimes masculines911792-11923,220,0-13,9
Moins de 18 ans747657-9095,684,2-11,9
18 ans ou plus164135-295,24,2-18,7
Total5 2204 768-45266,059,8-9,5
Moins de 18 ans3 3783 012-366221,3197,6-10,7
18 ans ou plus1 8421 756-8628,927,2-5,8

Les jeunes filles encore les plus touchées

Comme dans les années précédentes, les infractions sexuelles enregistrées en 2011 ont été plus fréquentes du côté des jeunes. En effet, le taux d’infractions s’élevait à 197,6 par 100 000 jeunes comparativement à 27,2 par 100 000 adultes (tableau 3).

Lorsqu’on considère aussi le sexe, on remarque que les jeunes filles sont encore cette année les plus touchées par ces crimes, avec un taux atteignant 316,4. Elles sont suivies par les garçons (84,2), les femmes (49,5) et les hommes (4,2).

L’examen des taux d’infractions par tranches d’âge montre que les infractions sexuelles sont plus fréquentes parmi les filles de 12 à 14 ans (656,4 par 100 000) et de 15 à 17 ans (497,1), les femmes de 18 ou 19 ans (277,8) ainsi que les fillettes de 6 à 11 ans (250,6). Suivent avec des taux se situant entre 100 et 200 par 100 000 habitants, les femmes de 20 à 24 ans, les garçons de 12 à 17 ans et les fillettes de 5 ans ou moins.

Les victimes : des femmes huit fois sur dix

La répartition des victimes d’infractions sexuelles en 2011 selon le sexe et l’âge montre qu’elles étaient composées en majorité (50 %) de filles de moins de 18 ans (graphique 2). Les femmes adultes, composaient le tiers (33 %). Quant aux garçons2 et aux hommes, leur proportion respective était 14 % et 3 %.

2 Selon les données sur la population du Québec en 2011, on dénombrait 3 277 005 femmes de 18 ans et plus alors que le nombre de garçons de moins de 18 ans était de 779 994.

Graphique 2 : Répartition des victimes d'infractions sexuelles*, jeunes et adultes, selon le sexe, Québec, 2011p
Groupe d'âgeNombrePourcentage
* Exclut les victimes pour lesquelles les données sur le sexe ou l'âge sont inconnues ou non conformes à la réalité.
p : données provisoires
Source : Ministère de la Sécurité publique. Données du Programme DUC 2.
Jeunes filles2 62150
Femmes adultes1 67633
Jeunes garçons74914
Hommes adultes1643
Total5 210100

Les agressions sexuelles : 95 % des infractions commises sur des adultes

Peu importe leur âge, les victimes ont principalement subi des agressions sexuelles. Toutefois, cette affirmation est encore plus vraie pour les adultes (95 %) que les jeunes (70 %).

On remarque aussi que les femmes adultes ont davantage subi des agressions sexuelles simples que les hommes (94 % comparativement à 87 %), ces derniers ayant été un peu plus l’objet d’agressions sexuelles armées ou graves (7 % comparativement à 2 %) (tableau 4).

Les filles ont pour leur part été un peu plus victimes d’agressions sexuelles que les garçons (68 % comparativement à 63 %), lesquels ont été davantage victimes d’une autre infraction d’ordre sexuel (37 % comparativement à 32 %).

Tableau 4 : Répartition (en %) des victimes d’infractions sexuelles*, jeunes et adultes, selon le sexe et la catégorie d'infractions, Québec, 2011p
Catégorie d'infractionsJeunes victimes (filles)Jeunes victimes (garçons)Total des jeunes victimesVictimes adultes (femmes)Victimes adultes (hommes)Total des victimes adultes

* Exclut les victimes pour lesquelles les données sur le sexe ou l'âge sont inconnues ou non conformes à la réalité.
p : données provisoires
Source : Ministère de la Sécurité publique. Données du Programme DUC 2.

Agression sexuelle grave0,30,50,30,43,00,6
Agression sexuelle armée0,80,90,81,94,42,1
Agression sexuelle simple67,161,565,993,687,493,2
Total des agressions sexuelles68,262,967,095,994,895,9
Autre infraction d'ordre sexuel31,837,133,04,15,24,1
Total100100100100100100
Total (nombre)2 3556573 0121 6211351 756

Agresseur connu de huit victimes sur dix

La majorité (79 %) des victimes connaissait l’auteur de l’infraction sexuelle. Cette proportion était plus élevée pour les moins de 18 ans (85 %) que pour les 18 ans ou plus (68 %).

Du côté des jeunes victimes, l’agresseur était surtout un membre de la famille (48 % au total), soit un parent ou un beau-parent (23 %), un autre membre de la famille immédiate (19 %) ou un parent éloigné (6 %) (graphique 3). Il était aussi souvent, une connaissance (28 %) et un ami (11 %). Du côté des adultes, l’auteur était principalement une connaissance (34 %), un conjoint, ex-conjoint, ami intime ou ex-ami intime (26 %), une relation d’affaires (12 %) et un ami (10 %).

Notons que la proportion de jeunes agressés par un membre de la famille était particulièrement élevée pour les victimes de moins de 5 ans (67 %) et de 6 à 11 ans (56 %), puis diminuait pour les 12 à 14 ans (29 %) et les 15 à 17 ans (24 %). Le membre de la famille le plus en cause était, pour les victimes de moins de 5 ans, le parent ou le beau-parent (40 %) et, pour celles de 6 à 11 ans, un autre membre de la famille immédiate (27 %).

Graphique 3 : Répartition (en pourcentage) des victimes d'infractions sexuelles*, jeunes et adultes, connaissant l'auteur présumé, selon le type de relation, Québec, 2011p
Relation de la victime avec l'auteur présuméJeunesAdultes
* Exclut les victimes pour lesquelles les données sur le sexe ou l'âge sont inconnues ou non conformes à la réalité.
p : données provisoires
Source : Ministère de la Sécurité publique. Données du Programme DUC 2.
Connaissance2834
Parent ou beaux-parent236
Autre membre de la famille immédiate197
Conjoint, ex-conjoint, ami ou ex-ami intime726
Parent éloigné63
Symbole d'autorité42
Ami1110
Relation d'affaires212
Total100100

Résidence privée : principal lieu du crime

La majorité des infractions sexuelles, soit 70 % de celles envers les jeunes et 58 % de celles envers les adultes, a été perpétrée dans une résidence privée (graphique 4). Pour les jeunes victimes, les autres lieux connus sont surtout un établissement d’enseignement (5 %), la voie publique (5 %) et un établissement commercial (5 %) et, pour les adultes, un établissement commercial (15 %), la voie publique (10 %) et un établissement d’utilité publique (4 %).

Graphique 4 : Répartition (en pourcentage) des infractions sexuelles*, commises sur des jeunes ou des adultes, selon le lieu de l’infraction, Québec, 2011p
Lieu de l'infractionJeunesAdultes
* Exclut les victimes pour lesquelles les données sur le sexe ou l'âge sont inconnues ou non conformes à la réalité.
p : données provisoires
Source : Ministère de la Sécurité publique. Données du Programme DUC 2.
Résidence privée7058
Établissement commercial515
Établissement d'enseignement51
Établissement d'utilité publique34
Voie publique510
Zone de plein air43
Autres89
Total100100

Mentionnons que, du côté des jeunes victimes, celles de 5 ans ou moins étaient en proportion plus nombreuses (83 %) à avoir été agressées dans une résidence privée. Cette proportion diminuait avec l’élévation de l’âge pour se situer à 59 % pour les 15 à 17 ans. Du côté des victimes adultes, c’était le contraire, c’est-à-dire que la résidence privée devenait plus souvent le lieu de l’infraction avec l’avancement en âge, la proportion étant d’un peu plus de 50 % pour les 18 à 24 ans et atteignant 69 % pour les 65 ans ou plus.

Deux infractions sur trois signalées dans les 30 jours suivant le délit

Près des deux tiers (64 %) des infractions sexuelles enregistrées en 2011 ont été signalées à la police à l’intérieur du mois suivant l’incident. Pour 15 % des victimes, le signalement à la police a été fait entre un mois et un an après et, pour 20 % d’entre elles, plus d’un an s’est écoulé avant que la police soit avisée de l’infraction.

Les adultes sont en proportion plus nombreux que les jeunes à avoir dénoncé l’agresseur dans un délai inférieur à un mois (77 % comparativement à 58 %) (graphique 5). Le délai a été plus long pour les jeunes victimes : il se situait entre un mois et un an pour 16 % d’entre eux et était supérieur à un an pour 25 %.

Le plus long délai des jeunes ne surprend pas. En effet, quelle que soit leur relation avec l’auteur présumé, les jeunes, surtout les enfants, n’ont pas nécessairement la capacité de reconnaître la nature et la gravité des gestes sexuels à leur endroit. De plus, étant souvent agressés au sein de leur propre famille, les jeunes victimes peuvent ne pas savoir vers qui se tourner pour confier leur malaise en plus de craindre les conséquences d’un dévoilement pour eux-mêmes ou leur famille.

Graphique 5 : Répartition (en pourcentage) des infractions sexuelles*, commises sur des jeunes ou des adultes, selon le temps écoulé entre l’incident et le signalement à la police, Québec, 2011p
Délai entre l'infraction et le signalementJeunesAdultes
* Exclut les victimes pour lesquelles les données sur le sexe ou l'âge sont inconnues ou non conformes à la réalité.
p : données provisoires
Source : Ministère de la Sécurité publique. Données du Programme DUC 2.
Aucun délai2845
1 à 5 jours1721
6 à 30 jours1412
31 à 365 jours1612
Plus d'un an2510
Total100100

Auteurs des infractions : 96 % de sexe masculin

Comme par les années passées, les auteurs d’infractions sexuelles enregistrées en 2011 étaient presque tous de sexe masculin (96 %). Plus précisément, 75 % étaient des hommes, 21 % des garçons, 3 % des femmes et 1 % des filles (graphique 6).

Graphique 6 : Répartition des auteurs d'infractions sexuelles*, jeunes et adultes, selon le sexe, Québec, 2011p
Catégorie d'âgeNombrePourcentage
*Exclut les auteurs présumés pour lesquels les données sur le sexe ou l'âge sont inconnues ou non conformes à la réalité.
p : données provisoires
Source : Ministère de la Sécurité publique. Données du Programme DUC 2.
Jeunes filles

22

1
Femmes adultes623
Jeunes garçons49221
Hommes adultes1 74175
Total2 317100

Bien que les garçons de 12 à 17 ans soient relativement peu nombreux parmi les auteurs présumés, ce groupe détenait le plus fort taux d’auteurs d’infractions sexuelles par 100 000 habitants.

Notes méthodologiques

Source de données

Les statistiques présentées dans ce bulletin d’information sont issues des données sur la criminalité déclarée par les corps policiers au Programme de déclaration uniforme de la criminalité fondé sur l’affaire (DUC 2). La majorité des corps de police desservant le Québec, soit l’ensemble des services de police municipaux, la Sûreté du Québec et certains corps de police autochtones, se servent du programme DUC 2. Ces statistiques sont couramment utilisées pour dresser le portrait de la criminalité et en tracer l’évolution.

Extraction des données

Les données de 2011 sont celles enregistrées avant le 1er avril 2012. Elles comprennent tous les dossiers que les corps policiers participant au Programme DUC 2 ont ouverts ou traités en 2011.

Ces statistiques ne reflètent donc qu’une partie de la criminalité, soit celle signalée ou connue des autorités policières et enregistrée dans les dossiers officiels.

Au moment de l’extraction des données de 2011, celles de 2010 ont été actualisées afin de tenir compte de toutes les modifications qui ont été apportées à ces données en 2011.

Dénombrement des infractions

Conformément aux règles de déclaration du Programme DUC 2, les organisations policières peuvent enregistrer jusqu’à quatre infractions commises lors d’un même événement. Toutefois, seule l’infraction la plus grave de chaque événement est comptabilisée dans les statistiques du présent rapport.

Les trois niveaux des agressions sexuelles

  • Agression sexuelle simple
    Agression sexuelle qui ne cause pas ou presque pas de blessures corporelles à la victime.
  • Agression sexuelle armée
    Agression sexuelle à laquelle se rattachent une ou des circonstances aggravantes soit :
    • porter, menacer d’utiliser ou utiliser une arme ou une imitation d’arme;
    • menacer d’infliger des lésions corporelles à une autre personne que le plaignant;
    • infliger des lésions corporelles au plaignant;
    • participer à l’infraction avec une autre personne.

  • Agression sexuelle grave
    Agression sexuelle qui blesse, mutile ou défigure la victime ou met sa vie en danger.

Annexe 1 : Tableaux détaillés

Généraux

Nombre d'infractions sexuelles1 selon la région, Québec, 2002 à 2011
Région2002 2003 2004 2005 2006 2007 200820092010a2011p
1 Exclut les infractions sexuelles pour lesquelles aucune victime n'a été identifiée.
2 Les données présentées pour cette région en 2007, 2008, 2009, 2010 et 2011 excluent celles de l'administration régionale Kativik.
a : données actualisées.
p : données provisoires.
Source : Ministère de la Sécurité publique. Données du Programme de déclaration uniforme de la criminalité fondé sur l'affaire (DUC 2).
Bas-Saint-Laurent 140 121 134 165 173 146 112 114122117
Saguenay—Lac-Saint-Jean 192 180 186 252 296 265 250225257224
Capitale-Nationale 384 388 339 359 414 390 423 395507423
Mauricie 170 210 205 266 229 223 226 204240187
Estrie 195 203 230 245 200 164 229 219206190
Montréal 1 332 1 330 1 327 1 440 1 455 1 178 1 204 1 2651 2911 243
Outaouais 298 291 254 236 239 222 205 244219255
Abitibi-Témiscamingue 134 179 157 118 148 178 126 178173125
Côte-Nord 102 103 120 121 117 125 136 1159281
Nord-du-Québec2 71 46 70 57 61 15 23 314238
Gaspésie—Îles-de-la-Madeleine 69 67 77 105 99 85 75 827450
Chaudière-Appalaches 181 178 173 199 216 186 237 174161205
Laval 190 189 158 188 205 155 169 175162182
Lanaudière 339 296 318 334 345 301 283 376337254
Laurentides 370 389 402 511 442 410 403 408432386
Montérégie 741 741 778 971 962 805 907 813831751
Centre-du-Québec 195 199 174 187 207 147 173 169178156
Total 5 103 5 110 5 102 5 754 5 808 4 995 5 181 5 1875 3244 867
Taux d'infractions sexuelles par 100 000 habitants1,2 selon la région, Québec, 2002 à 2011
Région 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 20092010a2011p
1 Population basée sur les estimations de Statistique Canada.
2 Exclut les infractions sexuelles pour lesquelles aucune victime n'a été identifiée.
3 Les données présentées pour cette région en 2007, 2008, 2009, 2010 et 2011 excluent celles de l'administration régionale Kativik.
a : données actualisées.
p : données provisoires.
Source : Ministère de la Sécurité publique. Données du Programme de déclaration uniforme de la criminalité fondé sur l'affaire (DUC 2).
Bas-Saint-Laurent 69,0 59,8 66,3 81,8 85,9 72,6 55,8 56,861,058,4
Saguenay-Lac-Saint-Jean 68,3 64,6 67,2 91,7 108,1 97,0 91,7 82,794,481,9
Capitale-Nationale 58,6 58,9 51,0 53,9 61,7 57,9 62,2 57,573,160,3
Mauricie 65,6 81,1 79,1 102,4 88,0 85,5 86,5 78,191,771,3
Estrie 66,4 68,6 77,1 81,5 66,2 54,2 75,1 71,366,560,9
Montréal 71,4 71,1 70,8 76,9 77,7 62,6 63,5 65,866,363,5
Outaouais 91,1 87,5 75,2 68,8 68,9 63,7 58,0 68,260,369,3
Abitibi-Témiscamingue 91,0 122,6 108,1 81,6 102,2 122,9 86,8 122,5118,985,4
Côte-Nord 103,9 105,8 123,9 125,4 121,9 130,2 142,5 120,896,784,5
Nord-du-Québec3 179,1 115,5 174,3 141,0 150,5 36,8 56,0 74,6100,289,8
Gaspésie—Îles-de-la-Madeleine 70,7 69,2 79,8 109,2 103,4 89,8 79,8 87,679,553,7
Chaudière-Appalaches 46,3 45,4 43,9 50,3 54,4 46,6 59,3 43,339,950,4
Laval 53,5 52,4 43,2 50,7 54,4 41,0 43,9 44,740,745,1
Lanaudière 84,6 72,7 76,5 78,4 79,2 68,1 63,0 82,472,854,1
Laurentides 77,0 79,3 80,3 100,1 85,1 77,9 75,5 75,578,869,5
Montérégie 56,0 55,3 57,4 70,8 69,2 57,6 64,3 57,157,751,6
Centre-du-Québec 87,3 88,8 77,2 82,6 90,9 64,7 75,7 73,576,966,8
Total 68,6 68,2 67,6 75,7 75,9 65,0 66,8 66,367,361,0
Taux d'infractions sexuelles par 100 000 habitants1,2 selon le groupe d'âge, par sexe, Québec, 2002 à 2011
Sexe et groupe d'âge 2002 2003 2004 2005 2006 2007 200820092010a2011p
1 Population basée sur les estimations de Statistique Canada.
2 Exclut les infractions sexuelles pour lesquelles aucune victime n'a été identifiée ainsi que les infractions pour lesquelles l'âge de la victime est inconnu, douteux ou non conforme à la réalité.
a : données actualisées.
p : données provisoires.
Source : Ministère de la Sécurité publique. Données du Programme de déclaration de la criminalité fondé sur l'affaire DUC 2.
Femmes de moins de 18 ans 350,2 366,9 351,4 390,8 409,8 348,0 364,1 355,1353,1316,4
Femmes de 18 ans et plus 48,9 46,9 48,3 54,8 54,7 46,0 47,7 49,351,749,5
Total de femmes 109,9 110,7 108,1 120,3 123,4 104,5 108,3 107,1108,198,9
Hommes de moins de 18 ans 93,2 92,3 92,7 107,7 101,8 95,9 93,8 92,195,684,2
Hommes de 18 ans et plus 4,9 4,1 5,6 6,4 5,5 4,2 4,2 4,45,24,2
Total d'hommes 24,2 23,1 24,1 27,7 25,5 23,3 22,5 22,123,220,0
Total de femmes et d'hommes de moins de 18 ans 218,4 226,2 218,9 245,8 252,0 218,9 225,6 220,3221,3197,6
Total de femmes et d'hommes de 18 ans et plus 27,4 26,0 27,5 31,2 30,6 25,5 26,3 27,228,927,2
Total de femmes et d'hommes 67,6 67,5 66,6 74,6 75,1 64,3 65,8 65,066,059,8
Taux d'infractions sexuelles par 100 000 femmes1,2 selon le groupe d'âge détaillé et le sexe, Québec, 2002 à 2011
Groupe d'âge 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 20092010a2011p
1 Population basée sur les estimations de Statistique Canada.
2 Exclut les infractions sexuelles pour lesquelles aucune victime n'a été identifiée ainsi que les infractions pour lesquelles l'âge de la victime est inconnu, douteux ou non conforme à la réalité.
a : données actualisées.
p : données provisoires.
Source : Ministère de la Sécurité publique. Données du Programme de déclaration uniforme de la criminalité fondé sur l'affaire (DUC 2).
5 et moins 169,6 172,1 152,0 174,4 174,6 147,2 136,2144,5131,5116,5
6 - 11 316,7 327,4 300,3 349,1 402,8 332,0 330,1 297,6290,6250,6
12 - 14 608,0 667,7 647,9 664,9 670,1 565,0 681,0 677,0696,8656,4
15 - 17 458,9 446,9 454,4 524,0 529,7 474,3 482,3 500,4534,2497,1
Moins de 18 350,2 366,9 351,4 390,8 409,8 348,0 364,1 355,1353,1316,4
18 - 19 249,6 253,3 261,1 293,9 325,6 262,8 251,1 249,1259,6277,8
20 - 24 156,3 149,8 143,0 167,3 171,3 152,7 155,4 155,5178,9163,0
25 - 34 81,6 72,2 82,0 91,4 95,1 71,8 81,0 79,977,377,0
35 - 44 47,2 42,5 46,7 58,5 51,4 41,0 43,0 50,053,049,1
45 - 54 19,8 21,6 21,5 22,8 24,4 24,1 25,9 30,930,627,2
55 - 64 6,8 11,8 11,6 12,5 11,0 11,7 9,3 10,311,710,2
65 et plus 4,0 5,1 4,7 4,9 4,8 5,9 6,5 4,15,76,4
18 et plus 49,0 46,9 48,3 54,8 54,7 46,0 47,7 49,351,849,5
Total 109,9 110,7 108,1 120,3 123,4 104,5 108,3 107,1108,198,9
Taux d'infractions sexuelles par 100 000 hommes1,2 selon le groupe d'âge détaillé, Québec, 2002 à 2011
Groupe d'âge 2002 2003 2004 2005 2006 2007 200820092010a2011p
1 Population basée sur les estimations de Statistique Canada.
2 Exclut les infractions sexuelles pour lesquelles aucune victime n'a été identifiée ainsi que les infractions pour lesquelles l'âge de la victime est inconnu, douteux ou non conforme à la réalité.
a : données actualisées.
p : données provisoires.
Source : Ministère de la Sécurité publique. Données du Programme de déclaration uniforme de la criminalité fondé sur l'affaire (DUC 2).
5 et moins 70,2 63,7 65,7 81,1 70,4 60,0 62,760,159,349,8
6 - 11 114,5 116,0 116,7 139,8 131,3 127,5 121,1 120,0124,5117,5
12 - 14 118,0 114,0 110,6 113,8 119,9 123,5 107,9 106,0129,9119,6
15 - 17 62,6 68,6 70,9 85,1 82,6 73,7 86,4 88,281,761,0
Moins de 18 93,2 92,3 92,7 107,7 101,8 95,9 93,8 92,195,684,2
18 - 19 25,7 19,6 23,0 34,1 36,7 22,0 15,6 22,427,921,9
20 - 24 11,7 8,7 14,9 16,7 13,5 14,0 15,3 12,813,012,7
25 - 34 6,2 7,5 7,5 10,5 8,1 6,4 4,5 5,58,95,6
35 - 44 3,9 4,0 7,0 4,5 5,6 3,8 4,3 5,05,83,9
45 - 54 3.9 1,2 2,5 3,2 1,6 1,8 1,6 1,92,23,1
55 - 64 0,8 1,0 0,7 1,8 2,0 0,6 2,3 0,81,00,2
65 et plus 1,2 1,0 0,9 1,4 0,2 0,4 0,8 1,40,41,1
18 et plus 5,0 4,1 5,6 6,4 5,5 4,2 4,2 4,45,24,2
Total 24,2 23,1 24,1 27,7 25,5 23,3 22,5 22,123,220,0
Taux d'infractions sexuelles par 100 000 habitants1,2 selon le groupe d'âge détaillé, Québec, 2002 à 2011
Groupe d'âge 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 20092010a2011p
1 Population basée sur les estimations de Statistique Canada.
2 Exclut les infractions sexuelles pour lesquelles aucune victime n'a été identifiée ainsi que les infractions pour lesquelles l'âge de la victime est inconnu, douteux ou non conforme à la réalité.
a : données actualisées.
p : données provisoires.
Source : Ministère de la Sécurité publique. Données du Programme de déclaration uniforme de la criminalité fondé sur l'affaire (DUC 2).
5 et moins 118,4 116,4 107,7 126,6 121,2 102,5 98,5 101,294,682,4
6 - 11 213,4 219,2 206,2 241,9 263,6 227,1 222,7206,5205,4182,3
12 - 14 357,4 384,3 373,3 383,1 388,6 338,9 388,1385,1406,8381,0
15 - 17 255,6 253,5 258,1 299,5 300,9 269,2 279,8 289,3302,8274,5
Moins de 18 218,4 226,2 218,9 245,8 252,0 218,9 225,6 220,3221,3197,6
18 - 19 134,5 133,1 138,9 161,2 178,1 139,7 130,3 133,1141,1146,9
20 - 24 82,0 77,4 77,3 90,2 90,5 81,7 83,982,694,286,3
25 - 34 43,0 39,0 43,9 50,0 50,7 38,3 41,9 41,942,340,5
35 - 44 25,3 23,0 26,6 31,0 28,1 22,0 23,2 26,928,825,9
45 - 54 11,9 11,5 12,1 13,0 13,1 13,0 13,7 16,416,315,1
55 - 64 3,8 6,5 6,3 7,3 6,6 6,3 5,8 5,76,55,3
65 et plus 2,5 3,4 3,0 3,4 2,9 3,5 4,1 2,93,44,1
18 et plus 27,4 26,0 27,5 31,2 30,6 25,5 26,3 27,228,927,2
Total 67,6 67,5 66,6 74,6 75,1 64,3 65,8 65,066,059,8
Taux d'infractions sexuelles par 100 000 habitants1,2 chez les femmes, selon la catégorie d'infractions, par groupe d'âge, Québec, 2011
Sexe et catégorie d'infractionsMoins de 18 ans18 ans et plusTotal
1 Population basée sur les estimations de Statistique Canada.
2 Exclut les 190 infractions sexuelles pour lesquelles aucune victime n'a été identifiée ainsi que les infractions pour lesquelles l'âge de la victime est inconnu, douteux ou non conforme à la réalité.
Source : Ministère de la Sécurité publique. Données du Programme de déclaration uniforme de la criminalité fondé sur l'affaire (DUC 2).
Agressions sexuelles de niveau 3 0,9 0,2 0,3
Agressions sexuelles de niveau 2 2,4 0,9 1,2
Agressions sexuelles de niveau 1 212,2 46,3 77,0
Autres infractions d'ordre sexuel 0,0 0,0 0,0
Contacts sexuels 70,8 0,0 13,1
Incitation à des contacts sexuels 11,8 0,0 2,2
Exploitation sexuelle 2,7 0,0 0,5
Exploitation sexuelle (déficience mentale / physique) 0,0 0,0 0,0
Inceste 5,6 0,3 1,3
Corruption d'enfants 0,3 0,0 0,0
Leurre d'un enfant au moyen d'un ordinateur 8,1 0,0 1,5
Relations sexuelles anales 0,0 0,1 0,1
Bestialité / Forcer / Inciter une personne 0,0 0,0 0,0
Voyeurisme 1,5 1,6 1,6
Total 316,4 49,5 98,9
Taux d'infractions sexuelles par 100 000 habitants1,2 chez les hommes, selon la catégorie d'infractions, par groupe d'âge, Québec, 2011
Sexe et catégorie d'infractionsMoins de 18 ans18 ans et plusTotal
1 Population basée sur les estimations de Statistique Canada.
2 Exclut les 190 infractions sexuelles pour lesquelles aucune victime n'a été identifiée ainsi que les infractions pour lesquelles l'âge de la victime est inconnu, douteux ou non conforme à la réalité.
Source : Ministère de la Sécurité publique. Données du Programme de déclaration uniforme de la criminalité fondé sur l'affaire (DUC 2).
Agressions sexuelles de niveau 3 0,4 0,1 0,2
Agressions sexuelles de niveau 2 0,8 0,2 0,3
Agressions sexuelles de niveau 1 51,8 3,7 13,2
Autres infractions d'ordre sexuel 0,0 0,0 0,0
Contacts sexuels 21,0 0,0 4,1
Incitation à des contacts sexuels 5,8 0,0 1,1
Exploitation sexuelle 0,4 0,0 0,1
Exploitation sexuelle (déficience mentale / physique) 0,1 0,0 0,0
Inceste 1,2 0,1 0,3
Corruption d'enfants 0,5 0,0 0,1
Leurre d'un enfant au moyen d'un ordinateur 1,9 0,0 0,4
Relations sexuelles anales 0,1 0,0 0,1
Bestialité / Forcer / Inciter une personne 0,0 0,0 0,0
Voyeurisme 0,3 0,1 0,2
Total 84,2 4,2 20,0
Taux d'infractions sexuelles total par 100 000 habitants1,2 selon la catégorie d'infractions, par groupe d'âge, Québec, 2011
Sexe et catégorie d'infractionsMoins de 18 ans18 ans et plusTotal
1 Population basée sur les estimations de Statistique Canada.
2 Exclut les 190 infractions sexuelles pour lesquelles aucune victime n'a été identifiée ainsi que les infractions pour lesquelles l'âge de la victime est inconnu, douteux ou non conforme à la réalité.
Source : Ministère de la Sécurité publique. Données du Programme de déclaration uniforme de la criminalité fondé sur l'affaire (DUC 2).
Agressions sexuelles de niveau 3 0,7 0,2 0,3
Agressions sexuelles de niveau 2 1,6 0,6 0,8
Agressions sexuelles de niveau 1 130,1 25,3 45,4
Autres infractions d'ordre sexuel 0,0 0,0 0,0
Contacts sexuels 45,3 0,0 8,7
Incitation à des contacts sexuels 8,7 0,0 1,7
Exploitation sexuelle 1,5 0,0 0,3
Exploitation sexuelle (déficience mentale / physique) 0,1 0,0 0,0
Inceste 3,3 0,2 0,8
Corruption d'enfants 0,4 0,0 0,1
Leurre d'un enfant au moyen d'un ordinateur 4,9 0,0 0,9
Relations sexuelles anales 0,1 0,0 0,0
Bestialité / Forcer / Inciter une personne 0,0 0,0 0,0
Voyeurisme 0,9 0,9 0,9
Total 197,6 27,2 59,8

Victimes

Victimes d'infractions sexuelles1 selon le groupe d'âge détaillé et le sexe, Québec, 2011
Groupe d'âge Nombre de femmes % de femmes Nombre d'hommes % d'hommes Nombre total % total
1 Exclut les 190 infractions sexuelles pour lesquelles aucune victime n'a été identifiée ainsi que les infractions pour lesquelles l'âge de la victime est inconnu, douteux ou non conforme à la réalité.
Source : Ministère de la Sécurité publique. Données du Programme de déclaration uniforme de la criminalité sur l'affaire (DUC 2).
5 et moins 298 7,5 133 16,8 431 9,0
6 - 11 572 14,4 283 35,7 855 17,9
12 - 14 797 20,0 153 19,3 950 19,9
15 - 17 688 17,3 88 11,1 776 16,3
Moins de 18 2 355 59,2 657 83,0 3 012 63,2
18 - 19 279 7,0 23 2,9 302 6,3
20 - 24 407 10,2 33 4,2 440 9,2
25 - 34 412 10,4 31 3,9 443 9,3
35 - 44 250 6,3 21 2,7 271 5,7
45 - 54 172 4,3 20 2,5 192 4,0
55 - 64 56 1,4 1 0,1 57 1,2
65 et plus 45 1,1 6 0,8 51 1,1
18 et plus 1 621 40,8 135 17,0 1 756 36,8
Total 3 976 100 792 100 4 768 100
Victimes d'infractions sexuelles1 chez les femmes, selon la catégorie d'infractions, le groupe d'âge, Québec, 2011
Sexe et catégorie d'infractions Nombre de moins de 18 ans % de moins de 18 ans Nombre de 18 ans et plus % de 18 ans et plus Nombre total % total
1 Excluant les victimes dont l'âge déclaré est inconnu, douteux ou non conforme à la réalité.
Source : Ministère de la Sécurité publique. Données du Programme de déclaration uniforme de la criminalité fondé sur l'affaire (DUC 2).
Agressions sexuelles de niveau 3 7 0,3 6 0,4 130,3
Agressions sexuelles de niveau 2 18 0,8 31 1,9 491,2
Agressions sexuelles de niveau 1 1 580 67,1 1 518 93,6 3 09877,9
Autres infractions d'ordre sexuel 0 0,0 0 0,0 00,0
Contacts sexuels 527 22,4 00,052713,3
Incitation à des contacts sexuels 88 3,700,0882,2
Exploitation sexuelle 20 0,800,0200,5
Exploitation sexuelle (déficience mentale / physique) 0 0,010,110,0
Inceste 42 1,8110,7531,3
Corruption d'enfants 2 0,100,020,1
Leurre d'un enfant au moyen d'un ordinateur 60 2,500,0601,5
Relations sexuelles anales 0 0,010,110,0
Bestialité / Forcer / Inciter une personne 0 0,000,000,0
Voyeurisme 11 0,5 53 3,3641,6
Total 2 355 100 1 621 100 3 976100
Victimes d'infractions sexuelles1 chez les hommes, selon la catégorie d'infractions, le groupe d'âge, Québec, 2011
Sexe et catégorie d'infractions Nombre de moins de 18 ans % de moins de 18 ans Nombre de 18 ans et plus % de 18 ans et plus Nombre total % total
1 Excluant les victimes dont l'âge déclaré est inconnu, douteux ou non conforme à la réalité.
Source : Ministère de la Sécurité publique. Données du Programme de déclaration uniforme de la criminalité fondé sur l'affaire (DUC 2).
Agressions sexuelles de niveau 3 3 0,5 4 3,0 70,9
Agressions sexuelles de niveau 2 6 0,9 6 4,4121,5
Agressions sexuelles de niveau 1 404 61,5 118 87,4 52265,9
Autres infractions d'ordre sexuel 0 0,0 0 0,0 00,0
Contacts sexuels 164 25,000,016420,7
Incitation à des contacts sexuels 45 6,800,0455,7
Exploitation sexuelle 3 0,500,030,4
Exploitation sexuelle (déficience mentale / physique) 1 0,200,010,1
Inceste 9 1,421,5111,4
Corruption d'enfants 4 0,600,040,5
Leurre d'un enfant au moyen d'un ordinateur 15 2,300,0151,9
Relations sexuelles anales 1 0,210,720,3
Bestialité / Forcer / Inciter une personne 0 0,000,000,0
Voyeurisme 2 0,3 4 3,060,8
Total 657 100 135 100 792100
Total des victimes d'infractions sexuelles1 selon la catégorie d'infractions, le groupe d'âge, Québec, 2011
Sexe et catégorie d'infractions Nombre de moins de 18 ans % de moins de 18 ans Nombre de 18 ans et plus % de 18 ans et plus Nombre total % total
1 Excluant les victimes dont l'âge déclaré est inconnu, douteux ou non conforme à la réalité.
Source : Ministère de la Sécurité publique. Données du Programme de déclaration uniforme de la criminalité fondé sur l'affaire (DUC 2).
Agressions sexuelles de niveau 3 10 0,3 10 0,6 200,4
Agressions sexuelles de niveau 2 24 0,8 37 2,1 611,3
Agressions sexuelles de niveau 1 1 984 65,9 1 636 93,2 3 62075,9
Autres infractions d'ordre sexuel 0 0,0 0 0,0 00,0
Contacts sexuels 691 22,9 0 0,069114,5
Incitation à des contacts sexuels 133 4,4 0 0,01332,8
Exploitation sexuelle 23 0,8 0 0,0230,5
Exploitation sexuelle (déficience mentale / physique) 1 0,0 1 0,120,0
Inceste 51 1,7 13 0,7641,3
Corruption d'enfants 6 0,2 0 0,060,1
Leurre d'un enfant au moyen d'un ordinateur 75 2,5 0 0,0751,6
Relations sexuelles anales 1 0,0 2 0,130,1
Bestialité / Forcer / Inciter une personne 0 0,0 0 0,000,0
Voyeurisme 13 0,4 57 3,2701,5
Total 3 012 100 1 756 100 4 768100
Victimes d'infractions sexuelles1 ayant subi des blessures selon la catégorie d'infractions et la gravité des blessures, Québec, 2011
Catégorie d'infractions Nombre de victimes % de victimes blessées Nombre de victimes blessées Gravité des blessures (en %) : légère Gravité des blessures (en %) : graveGravité des blessures (en %) : mort Gravité des blessures (en %) : inconnue Gravité des blessures (en %) : total
1 Exclut les 190 infractions sexuelles pour lesquelles aucune victime n'a été identifiée ainsi que les infractions pour lesquelles l'âge de la victime est inconnu, douteux ou non conforme à la réalité.
Source : Ministère de la Sécurité publique. Données du Programme de déclaration uniforme de la criminalité fondé sur l'affaire (DUC 2).
Agressions sexuelles de niveau 3 21 90,5 19 21,1 0,00,0 78,9 100
Agressions sexuelles de niveau 2 61 55,7 34 55,9 0,00,0 44,1 100
Agressions sexuelles de niveau 1 3 667 33,1 1 212 39,5 0,00,0 60,5 100
Autres infractions d'ordre sexuel 0 - 0 - -- - -
Contacts sexuels 730 20,7 15116,60,00,083,4100
Incitation à des contacts sexuels 140 5,0 728,60,00,071,4100
Exploitation sexuelle 24 8,3 20,00,00,0100,0100
Exploitation sexuelle (déficience mentale / physique) 2 0,0 0-----
Inceste 68 32,4 2227,30,00,072,7100
Corruption d'enfants 6 0,0 0-----
Leurre d'un enfant au moyen d'un ordinateur 75 0,0 0-----
Relations sexuelles anales 3 0,0 0-----
Bestialité / Forcer / Inciter une personne 0 - 0-----
Voyeurisme 70 2,9 20,00,00,0100,0100
Total 4 867 29,8 1 449 36,9 0,00,0 63,1 100
Victimes d'infractions sexuelles1 ayant subi des blessures selon le sexe, le groupe d'âge et la gravité des blessures, Québec, 2011
Sexe et groupe d'âge Nombres de victimes % de victimes blessées Nombre de victimes blessées Gravité des blessures (en %) : légère Gravité des blessures (en %) : grave Gravité des blessures (en %) : inconnue Gravité des blessures (en %) : total
1 Exclut les 190 infractions sexuelles pour lesquelles aucune victime n'a été identifiée ainsi que les infractions pour lesquelles l'âge de la victime est inconnu, douteux ou non conforme à la réalité.
Source : Ministère de la Sécurité publique. Données du Programme de déclaration uniforme de la criminalité fondé sur l'affaire (DUC 2).
Femmes de moins de 18 ans 2 355 27,1 639 26,8 0,0 73,2 100
Femmes de 18 ans et plus 1 621 35,2 571 52,9 0,0 47,1 100
Total des femmes 3 976 30,4 1 210 39,1 0,0 60,9 100
Hommes de moins de 18 ans 657 27,2 179 26,3 0,0 73,7 100
Hommes de 18 ans et plus 135 27,4 37 21,6 0,0 78,4 100
Total des hommes 792 27,3 216 25,5 0,0 74,5 100
Total des femmes et des hommes de moins de 18 ans 3 012 27,2 818 26,7 0,0 73,3 100
Total des femmes et des hommes de 18 ans et plus 1 756 34,6 608 51,0 0,0 49,0 100
Total des femmes et des hommes 4 768 29,9 1 426 37,0 0,0 63,0 100
Victimes d'infractions sexuelles1 chez les femmes, selon la relation avec l'auteur présumé, le groupe d'âge, Québec, 2011
Sexe et relation avec l'auteur présumé Nombre de moins de 18 ans % de moins de 18 ans Nombre de 18 ans et plus % de 18 ans et plus Nombre total % total
1 Exclut les 190 infractions sexuelles pour lesquelles aucune victime n'a été identifiée ainsi que les infractions pour lesquelles l'âge de la victime est inconnu, douteux ou non conforme à la réalité.
Source : Ministère de la Sécurité publique. Données du Programme de déclaration uniforme de la criminalité fondé sur l'affaire (DUC 2).
Conjoint, ex-conjoint, ami intime 149 6,3 307 18,9 456 11,5
Parent 323 13,7 38 2,3 361 9,1
Enfant 2 0,18 0,5 10 0,3
Autre membre de la famille 365 15,5 58 3,6 423 10,6
Beau-père/belle-mère 149 6,3 26 1,6 175 4,4
Beau-fils/belle-fille 2 0,1 1 0,1 3 0,1
Parent éloigné 117 5,0 28 1,7 145 3,6
Connaissance 508 21,6 326 20,1 834 21,0
Voisin(e) 41 1,7 40 2,5 81 2,0
Relation d'affaires 26 1,1 121 7,5 147 3,7
Symbole d'autorité 73 3,1 19 1,2 92 2,3
Ami 202 8,6 114 7,0 316 7,9
Autre relation intime 14 0,6 4 0,2 18 0,5
Relation criminelle 7 0,3 5 0,3 12 0,3
Étranger 275 11,7 425 26,2 700 17,6
Auteur présumé non identifié 102 4,3 101 6,2 203 5,1
Total 2 355 100 1 621 100 3 976 100
Victimes d'infractions sexuelles1 chez les hommes, selon la relation avec l'auteur présumé, le groupe d'âge, Québec, 2011
Sexe et relation avec l'auteur présumé Nombre de moins de 18 ans % de moins de 18 ans Nombre de 18 ans et plus % de 18 ans et plus Nombre total % total
1 Exclut les 190 infractions sexuelles pour lesquelles aucune victime n'a été identifiée ainsi que les infractions pour lesquelles l'âge de la victime est inconnu, douteux ou non conforme à la réalité.
Source : Ministère de la Sécurité publique. Données du Programme de déclaration uniforme de la criminalité fondé sur l'affaire (DUC 2).
Conjoint, ex-conjoint, ami intime 5 0,8 3 2,2 8 1,0
Parent 99 15,1 6 4,4 105 13,3
Enfant 0 0,0 1 0,7 1 0,1
Autre membre de la famille 115 17,5 16 11,9 131 16,5
Beau-père/belle-mère 14 2,1 4 3,0 18 2,3
Beau-fils/belle-fille 3 0,5 0 0,0 3 0,4
Parent éloigné 39 5,9 4 3,0 43 5,4
Connaissance 161 24,5 30 22,2 191 24,1
Voisin(e) 16 2,4 6 4,4 22 2,8
Relation d'affaires 4 0,6 10 7,4 14 1,8
Symbole d'autorité 28 4,3 7 5,2 35 4,4
Ami 82 12,5 12 8,9 94 11,9
Autre relation intime 6 0,9 2 1,5 8 1,0
Relation criminelle 1 0,2 2 1,5 3 0,4
Étranger 61 9,3 25 18,5 86 10,9
Auteur présumé non identifié 23 3,5 7 5,2 30 3,8
Total 657 100 135 100 792 100
Total des victimes d'infractions sexuelles1 selon la relation avec l'auteur présumé, le groupe d'âge, Québec, 2011
Sexe et relation avec l'auteur présumé Nombre de moins de 18 ans % de moins de 18 ans Nombre de 18 ans et plus % de 18 ans et plus Nombre total % total
1 Exclut les 190 infractions sexuelles pour lesquelles aucune victime n'a été identifiée ainsi que les infractions pour lesquelles l'âge de la victime est inconnu, douteux ou non conforme à la réalité.
Source : Ministère de la Sécurité publique. Données du Programme de déclaration uniforme de la criminalité fondé sur l'affaire (DUC 2).
Conjoint, ex-conjoint, ami intime 154 5,1 310 17,7 464 9,7
Parent 422 14,0 44 2,5 466 9,8
Enfant 2 0,1 9 0,5 11 0,2
Autre membre de la famille 480 15,9 74 4,2 554 11,6
Beau-père/belle-mère 163 5,4 30 1,7 193 4,0
Beau-fils/belle-fille 5 0,2 1 0,1 6 0,1
Parent éloigné 156 5,2 32 1,8 188 3,9
Connaissance 669 22,2 356 20,3 1 025 21,5
Voisin(e) 57 1,9 46 2,6 103 2,2
Relation d'affaires 30 1,0 131 7,5 161 3,4
Symbole d'autorité 101 3,4 26 1,5 127 2,7
Ami 284 9,4 126 7,2 410 8,6
Autre relation intime 20 0,7 6 0,3 26 0,5
Relation criminelle 8 0,3 7 0,4 15 0,3
Étranger 336 11,2 450 25,6 786 16,5
Auteur présumé non identifié 125 4,2 108 6,2 233 4,9
Total 3 012 100 1 756 100 4 768 100
Victimes d'infractions sexuelles1 chez les femmes, selon le lieu de l'événement, le groupe d'âge, Québec, 2011
Sexe et lieu de l'infraction Nombre de moins de 18 ans % de moins de 18 ans Nombre de 18 ans et plus % de 18 ans et plus Nombre total % total
1 Exclut les 190 infractions sexuelles pour lesquelles aucune victime n'a été identifiée ainsi que les infractions pour lesquelles l'âge de la victime est inconnu, douteux ou non conforme à la réalité.
Source : Ministère de la Sécurité publique. Données du Programme de déclaration uniforme de la criminalité fondé sur l'affaire (DUC 2).
Résidence d'habitation 1 644 69,8 946 58,4 2 590 65,1
Établissement bancaire 0 0,0 1 0,1 1 0,0
Établissement commercial 113 4,8 24214,9 355 8,9
Établissement d'enseignement 123 5,2 9 0,6 132 3,3
Établissement d'utilité publique 67 2,8 59 3,6 126 3,2
Moyen de transport 3 0,1 10 0,6 13 0,3
Stationnement 24 1,0 39 2,4 63 1,6
Transport en commun 22 0,9 33 2,0 55 1,4
Voie publique 131 5,6 171 10,5 302 7,6
Zone de plein air 90 3,8 46 2,8 136 3,4
Autres 73 3,1 43 2,7 116 2,9
Inconnu 65 2,8 22 1,4 87 2,2
Total 2 355 100 1 621 100 3 976 100
Victimes d'infractions sexuelles1 chez les hommes, selon le lieu de l'événement, le groupe d'âge, Québec, 2011
Sexe et lieu de l'infraction Nombre de moins de 18 ans % de moins de 18 ans Nombre de 18 ans et plus % de 18 ans et plus Nombre total % total
1 Exclut les 190 infractions sexuelles pour lesquelles aucune victime n'a été identifiée ainsi que les infractions pour lesquelles l'âge de la victime est inconnu, douteux ou non conforme à la réalité.
Source : Ministère de la Sécurité publique. Données du Programme de déclaration uniforme de la criminalité fondé sur l'affaire (DUC 2).
Résidence d'habitation 472 71,8 73 54,1 545 68,8
Établissement bancaire 0 0,0 0 0,0 0 0,0
Établissement commercial 29 4,4 16 11,9 45 5,7
Établissement d'enseignement 32 4,9 3 2,2 35 4,4
Établissement d'utilité publique 35 5,3 16 11,9 51 6,4
Moyen de transport 0 0,0 0 0,0 0 0,0
Stationnement 1 0,2 3 2,2 4 0,5
Transport en commun 5 0,8 3 2,2 8 1,0
Voie publique 26 4,0 10 7,4 36 4,5
Zone de plein air 28 4,3 5 3,7 33 4,2
Autres 18 2,7 4 3,0 22 2,8
Inconnu 11 1,7 2 1,5 13 1,6
Total 657 100 135 100 792 100
Total des victimes d'infractions sexuelles1 selon le lieu de l'événement, le groupe d'âge, Québec, 2011
Sexe et lieu de l'infraction Nombre de moins de 18 ans % de moins de 18 ans Nombre de 18 ans et plus % de 18 ans et plus Nombre total % total
1 Exclut les 190 infractions sexuelles pour lesquelles aucune victime n'a été identifiée ainsi que les infractions pour lesquelles l'âge de la victime est inconnu, douteux ou non conforme à la réalité.
Source : Ministère de la Sécurité publique. Données du Programme de déclaration uniforme de la criminalité fondé sur l'affaire (DUC 2).
Résidence d'habitation 2 116 70,3 1 019 58,0 3 135 65,8
Établissement bancaire 0 0,0 1 0,1 1 0,0
Établissement commercial 142 4,7 258 14,7 400 8,4
Établissement d'enseignement 155 5,1 12 0,7 167 3,5
Établissement d'utilité publique 102 3,4 75 4,3 177 3,7
Moyen de transport 3 0,1 10 0,6 13 0,3
Stationnement 25 0,8 42 2,4 67 1,4
Transport en commun 27 0,9 36 2,1 63 1,3
Voie publique 157 5,2 181 10,3 338 7,1
Zone de plein air 118 3,9 51 2,9 169 3,5
Autres 91 3,0 47 2,7138 2,9
Inconnu 76 2,5 24 1,4 100 2,1
Total 3 012 100 1 756 100 4 768 100
Nombre de victimes d'infractions sexuelles1 selon le groupe d'âge détaillé et le délai entre l'événement et le dépôt de la plainte, Québec, 2011
Groupe d’âge Aucun 1 à 5 jours 6 à 30 jours 31 à 365 jours Plus d'un an Inconnu Total
1 Exclut les 190 infractions sexuelles pour lesquelles aucune victime n'a été identifiée ainsi que les infractions pour lesquelles l'âge de la victime est inconnu, douteux ou non conforme à la réalité.
Source : Ministère de la Sécurité publique. Données du Programme de déclaration uniforme de la criminalité fondé sur l'affaire (DUC 2).
5 et moins 109 79 79 66 98 0 431
6-11 199 113 100 121 318 4 855
12-14 259 162 142 177 209 1 950
15-17 275 140 101 127 126 7 776
Moins de 18 842 494 422 491 751 12 3 012
18-19 137 57 24 42 42 0 302
20-24 210 88 54 44 41 3 440
25-34 195 100 44 56 44 4 443
35-44 119 49 37 41 24 1 271
45-54 74 48 32 25 13 0 192
55-64 23 15 13 4 2 0 57
65 et plus 21 11 7 6 6 0 51
18 et plus 779 368 211 218 172 8 1 756
Total 1 621 862 633 709 923 20 4 768
Pourcentage de victimes d'infractions sexuelles1 selon le groupe d'âge détaillé et le délai entre l'événement et le dépôt de la plainte à la police, Québec, 2011
Groupe d’âge Aucun 1 à 5 jours 6 à 30 jours 31 à 365 jours Plus d'un an Inconnu Total
1 Exclut les 190 infractions sexuelles pour lesquelles aucune victime n'a été identifiée ainsi que les infractions pour lesquelles l'âge de la victime est inconnu, douteux ou non conforme à la réalité.
Source : Ministère de la Sécurité publique. Données du Programme de déclaration uniforme de la criminalité fondé sur l'affaire (DUC 2).
5 et moins 25,3 18,3 18,3 15,3 22,7 0,0 100
6-11 23,3 13,2 11,7 14,2 37,2 0,5 100
12-14 27,3 17,1 14,9 18,6 22,0 0,1 100
15-17 35,4 18,0 13,0 16,4 16,2 0,9 100
Moins de 18 28,0 16,4 14,0 16,3 24,9 0,4 100
18-19 45,4 18,9 7,9 13,9 13,9 0,0 100
20-24 47,7 20,0 12,3 10,0 9,3 0,7 100
25-34 44,0 22,6 9,9 12,6 9,9 0,9 100
35-44 43,9 18,1 13,7 15,1 8,9 0,4 100
45-54 38,5 25,0 16,7 13,0 6,8 0,0 100
55-64 40,4 26,3 22,8 7,0 3,5 0,0 100
65 et plus 41,2 21,6 13,7 11,8 11,8 0,0 100
18 et plus 44,4 21,0 12,0 12,4 9,8 0,5 100
Total 34,0 18,1 13,3 14,9 19,4 0,4 100
Infractions sexuelles1 chez les victimes de moins de 18 ans, selon le type de classement2, 2002 à 2011
Groupe d'âge des victimes et année Dossiers non classés Dossiers non classés % Dossiers classés par mise en accusation Dossiers classés par mise en accusation % Dossiers classés sans mise en accusation Dossiers classés sans mise en accusation % Total des dossiers classés Total des dossiers classés % Total des dossiers Total des dossiers %

1 Excluant les infractions sexuelles pour lesquelles aucune victime n'a été identifiée ainsi que les infractions pour lesquelles l'âge de la victime est inconnu, douteux ou non conforme à la réalité.
2 Ces statistiques concernent les infractions classées la même année que celle de leur enregistrement.
a : données actualisées
p : données provisoires
Source : Ministère de la Sécurité publique. Données du Programme de déclaration uniforme de la criminalité fondé sur l'affaire (DUC 2).

2002 858 25,1 1 466 42,8 1 098 32,1 2 564 74,9 3 422 100
2003 743 21,1 1 517 43,2 1 254 35,7 2 771 78,9 3 514 100
2004 751 22,2 1 407 41,6 1 224 36,2 2 631 77,8 3 382 100
2005 878 23,2 1 520 40,2 1 384 36,6 2 904 76,8 3 782 100
2006 985 25,5 1 572 40,6 1 313 33,9 2 885 74,5 3 870 100
2007 872 25,8 1 337 39,6 1 167 34,6 2 504 74,2 3 376 100
2008 1 050 30,3 1 291 37,2 1 125 32,5 2 416 69,7 3 466 100
20091 148 34,0 1 144 33,9 1 080 32,0 2 224 66,0 3 372100
2010a 1 263 37,4 1 07931,91 03630,72 11562,6 3 378100
2011p 1 430 47,583527,774724,81 58252,5 3 012100
Infractions sexuelles1 chez les victimes de 18 ans et plus, selon le type de classement2, 2002 à 2011
Groupe d'âge des victimes et année Dossiers non classés Dossiers non classés % Dossiers classés par mise en accusation Dossiers classés par mise en accusation % Dossiers classés sans mise en accusation Dossiers classés sans mise en accusation % Total des dossiers classés Total des dossiers classés % Total des dossiers Total des dossiers %

1 Excluant les infractions sexuelles pour lesquelles aucune victime n'a été identifiée ainsi que les infractions pour lesquelles l'âge de la victime est inconnu, douteux ou non conforme à la réalité.
2 Ces statistiques concernent les infractions classées la même année que celle de leur enregistrement.
a : données actualisées
p : données provisoires
Source : Ministère de la Sécurité publique. Données du Programme de déclaration uniforme de la criminalité fondé sur l'affaire (DUC 2).

2002 652 40,4 493 30,5 470 29,1 963 59,6 1 615 100
2003 607 39,3492 31,8 44728,9 939 60,7 1 546 100
2004 642 38,9 544 33,0 463 28,1 1 007 61,1 1 649 100
2005 709 37,5 620 32,8 563 29,8 1 183 62,5 1 892 100
2006 740 39,4 587 31,2 552 29,4 1 139 60,6 1 879 100
2007 631 40,3 476 30,4 460 29,4 936 59,7 1 567 100
2008 722 44,0 479 29,2 440 26,8 919 56,0 1 641 100
2009815 47,4 437 25,4 467 27,2 904 52,6 1 719 100
2010a 941 51,1 479 26,0 422 22,9 90148,91 840 100
2011p 933 53,1 437 24,9 386 22,0 82346,91 756 100
Total des infractions sexuelles1 selon le type de classement2, 2002 à 2011
Groupe d'âge des victimes et année Dossiers non classés Dossiers non classés % Dossiers classés par mise en accusation Dossiers classés par mise en accusation % Dossiers classés sans mise en accusation Dossiers classés sans mise en accusation % Total des dossiers classés Total des dossiers classés % Total des dossiers Total des dossiers %

1 Excluant les infractions sexuelles pour lesquelles aucune victime n'a été identifiée ainsi que les infractions pour lesquelles l'âge de la victime est inconnu, douteux ou non conforme à la réalité.
2 Ces statistiques concernent les infractions classées la même année que celle de leur enregistrement.
a : données actualisées
p : données provisoires
Source : Ministère de la Sécurité publique. Données du Programme de déclaration uniforme de la criminalité fondé sur l'affaire (DUC 2).

2002 1 510 30,0 1 959 38,9 1 568 31,1 3 527 70,0 5 037 100
2003 1 350 26,7 2 009 39,7 1 701 33,6 3 710 73,3 5 060 100
2004 1 393 27,7 1 951 38,8 1 687 33,5 3 638 72,3 5 031 100
2005 1 587 28,0 2 140 37,7 1 947 34,3 4 087 72,0 5 674 100
2006 1 725 30,0 2 159 37,6 1 865 32,4 4 024 70,0 5 749 100
2007 1 503 30,4 1 813 36,7 1 627 32,9 3 440 69,6 4 943 100
2008 1 772 34,7 1 770 34,7 1 565 30,6 3 335 65,3 5 107 100
20091 963 38,6 1 581 31,1 1 547 30,4 3 128 61,4 5 091 100
2010a 2 204 42,21 55829,8 1 458 27,9 3 016 57,8 5 220 100
2011p 2 363 49,61 27226,7 1 133 23,8 2 405 50,4 4 768 100
Victimes d'infractions sexuelles1 classées sans mise en accusation2 selon le motif du classement, par groupe d'âge des victimes, Québec, 2011p
Motif du classement sans mise en accusation Nombre de moins de 18 ans % de moins de 18 ans Nombre de 18 ans et plus % de 18 ans et plus Nombre total % total
1 Excluant les infractions sexuelles pour lesquelles aucune victime n'a été identifiée ainsi que les infractions pour lesquelles l'âge de la victime est inconnu, douteux ou non conforme à la réalité.
2 Ces statistiques concernent les infractions classées la même année que celle de leur enregistrement.
p : données provisoires.
Source : Ministère de la Sécurité publique. Données du Programme de déclaration uniforme de la criminalité fondé sur l'affaire (DUC 2).
Suicide de l'accusé 5 0,7 5 1,3 10 0,9
Décès de l'accusé 9 1,2 3 0,8 12 1,1
Décès du plaignant/d'un témoin essentiel 0 0,0 1 0,3 1 0,1
Raison indépendante de la volonté policière 469 62,8 183 47,4 652 57,5
Accusé âgé moins de douze ans 49 6,6 0 0,0 49 4,3
Admission dans un hôpital psychiatrique 0 0,0 3 0,8 3 0,3
Accusé hors-pays et pas extradition 1 0,1 0 0,0 1 0,1
Plaignant refusant qu'une accusation soit portée 188 25,2 185 47,9 373 32,9
Accusé ayant pris part à d'autres aff. criminelles 1 0,1 0 0,0 1 0,1
Accusé purgeant déjà une peine 0 0,0 0 0,0 0 0,0
Pouvoir discrétionnaire du service de police 8 1,1 3 0,8 11 1,0
Programme de déjudiciarisation 16 2,1 2 0,5 18 1,6
Renvoi à un organisme de justice alternative 0 0,0 0 0,0 0 0,0
Avertissement 0 0,0 0 0,0 0 0,0
Solutionné par mise en accusation par un autre service de police 1 0,1 0 0,0 1 0,1
Solutionné sans mise en accusation par une loi provinciale ou un règlement municipal 0 0,0 1 0,3 1 0,1
Total 747 100 386 100 1 133 100

Auteurs présumés

Taux d'auteurs présumés d'infractions sexuelles1,2,3 par 100 000 femmes par groupe d'âge détaillé, Québec, 2002 à 2011
Sexe et groupe d’âge 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 20092010a2011p
1 Population basée sur les estimations de Statistique Canada.
2 Excluant les infractions pour lesquelles l'âge de l'auteur est inconnu, douteux ou non conforme à la réalité.
3 Ces statistiques concernent les auteurs présumés identifiés la même année que celle de l'enregistrement de l'infraction.
a : données actualisées.
p : données provisoires.
Source : Ministère de la Sécurité publique. Données du Programme de déclaration uniforme de la criminalité fondé sur l'affaire (DUC 2).
11 et moins 0,6 0,8 1,0 1,7 1,5 1,3 0,61,90,60,8
12-14 9,6 7,1 13,8 9,0 14,2 7,2 11,710,611,89,9
15-17 6,8 6,1 10,6 9,5 7,7 7,4 0,74,14,94,3
Moins de 18 3,3 2,9 5,2 4,5 5,1 3,6 2,73,93,43,0
18-19 3,3 1,1 5,5 4,5 4,5 3,3 6,23,92,91,0
20-24 5,2 2,8 3,6 4,5 2,1 3,3 2,51,36,61,6
25-34 2,7 2,9 4,5 4,4 5,7 5,6 3,72,34,03,7
35-44 3,1 4,1 3,5 5,4 4,6 3,3 1,72,53,92,9
45-54 1,6 1,2 0,8 2,6 1,3 0,8 1,70,92,41,1
55-64 1,0 0,5 0,2 1,7 1,0 0,4 0,21,10,91,6
65 et plus 0,2 0,0 0,3 0,0 0,2 0,2 0,30,00,10,9
18 et plus 2,1 1,8 2,1 3,0 2,5 2,1 1,71,42,51,9
Total 2,3 2,1 2,7 3,3 3,0 2,4 1,91,82,72,1
Taux d'auteurs présumés d'infractions sexuelles1,2,3 par 100 000 hommes par groupe d'âge détaillé, Québec, 2002 à 2011
Sexe et groupe d’âge 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 20092010a2011p
1 Population basée sur les estimations de Statistique Canada.
2 Excluant les infractions pour lesquelles l'âge de l'auteur est inconnu, douteux ou non conforme à la réalité.
3 Ces statistiques concernent les auteurs présumés identifiés la même année que celle de l'enregistrement de l'infraction.
a : données actualisées.
p : données provisoires.
Source : Ministère de la Sécurité publique. Données du Programme de déclaration uniforme de la criminalité fondé sur l'affaire (DUC 2).
11 et moins 12,1 8,8 12,6 14,6 12,7 14,1 9,68,57,28,9
12-14 214,1 253,6 228,5 223,7 212,8 202,0 224,8209,8187,0162,6
15-17 177,7 229,2 229,4 235,1 231,9 183,2 190,2172,5195,8165,6
Moins de 18 76,3 92,3 91,8 94,8 92,0 82,4 84,275,973,663,1
18-19 125,2 132,0 141,1 179,0 183,6 133,0 128,0141,2117,4101,8
20-24 92,1 104,4 114,0 113,3 113,4 96,9 94,8103,1110,180,4
25-34 110,1 105,7 100,8 117,3 119,9 97,8 100,088,086,374,0
35-44 113,3 118,3 118,3 134,4 129,9 120,1 110,6105,498,578,3
45-54 82,3 74,8 76,1 76,0 89,0 73,4 70,266,763,248,1
55-64 60,4 61,4 52,5 61,1 61,0 54,7 43,849,245,932,7
65 et plus 38,6 33,8 35,6 42,2 41,0 31,1 28,232,028,520,2
18 et plus 87,2 86,4 85,4 94,4 95,9 80,9 75,874,270,354,8
Total 84,8 87,7 86,8 94,5 95,1 81,2 77,574,670,956,4
Taux total d'auteurs présumés d'infractions sexuelles1,2,3 par 100 000 habitants par groupe d'âge détaillé, Québec, 2002 à 2011
Sexe et groupe d’âge 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 20092010a2011p
1 Population basée sur les estimations de Statistique Canada.
2 Excluant les infractions pour lesquelles l'âge de l'auteur est inconnu, douteux ou non conforme à la réalité.
3 Ces statistiques concernent les auteurs présumés identifiés la même année que celle de l'enregistrement de l'infraction.
a : données actualisées.
p : données provisoires.
Source : Ministère de la Sécurité publique. Données du Programme de déclaration uniforme de la criminalité fondé sur l'affaire (DUC 2).
11 et moins 6,5 4,9 7,0 8,3 7,2 7,9 5,25,34,04,9
12-14 114,2 133,3 123,5 118,8 115,8 106,9 120,6112,4101,488,2
15-17 94,4 120,2 122,6 124,9 122,5 97,4 97,690,4102,586,7
Moins de 18 40,7 48,7 49,6 50,8 49,6 44,0 44,540,839,333,7
18-19 65,9 68,4 75,1 93,6 95,9 69,6 68,774,261,552,5
20-24 49,8 54,9 60,2 60,2 59,1 51,3 49,753,359,441,8
25-34 57,7 55,6 53,8 62,1 64,0 52,8 52,946,146,039,6
35-44 58,8 61,9 61,8 71,0 68,5 63,0 57,455,252,441,6
45-54 41,5 37,7 38,2 39,0 44,9 37,0 36,033,932,924,8
55-64 30,0 30,3 25,8 30,8 30,4 27,0 21,524,722,916,8
65 et plus 16,1 14,1 15,1 17,7 17,4 13,5 12,413,912,59,3
18 et plus 43,6 43,1 42,8 47,7 48,2 40,7 38,137,235,827,9
Total 43,0 44,3 44,2 48,3 48,5 41,4 39,437,936,529,0

Régions

Taux d'infractions sexuelles1,2 par 100 000 femmes de moins de 18 ans, par région, Québec, 2002 à 2011
Région 2002 2003 2004 2005 2006 20072008 20092010a2011p

1 Population basée sur les estimations de Statistique Canada.
2 Excluant les infractions sexuelles pour lesquelles aucune victime n'a été identifiée ainsi que les infractions pour lesquelles l'âge de la victime est inconnu, douteux ou non conforme à la réalité.
3 Les données présentées pour cette région en 2007, 2008, 2009, 2010 et 2011 excluent celles de l'administration régionale Kativik.
a : données actualisées.
p : données provisoires.
Source : Ministère de la Sécurité publique. Données du Programme de déclaration de la criminalité fondé sur l'affaire (DUC 2).

Bas-Saint-Laurent 434,6 382,6 419,1 520,1 433,5 489,6 350,8 302,5338,2334,2
Saguenay—Lac-Saint-Jean 342,3 402,3 378,7 477,4 642,2 576,4 595,2 499,8568,9539,1
Capitale-Nationale 313,0 332,5 275,7 285,8 349,6 350,1 357,9 330,2386,7314,6
Mauricie 421,9 523,6 419,4 658,3 515,6 540,3 485,0 489,8579,7403,4
Estrie 266,8 342,6 428,7 412,9 359,8 277,2 417,6 394,9370,4295,7
Montréal 336,2 354,3 342,8 355,8 363,7 297,8 295,6 285,6273,7293,2
Outaouais 463,9 470,0 356,4 343,8 366,7 338,5 304,9 352,4298,0341,1
Abitibi-Témiscamingue 417,9 611,7 585,0 390,7 575,6 654,7 497,1 696,1718,9465,5
Côte-Nord 571,1 561,0 741,5 552,1 643,4 699,6 665,4 581,4506,6455,9
Nord-du-Québec3 599,4 269,7 596,5 325,9 476,5 195,6 212,5 332,2296,3474,6
Gaspésie—Îles-de-la-Madeleine 398,9 412,2 530,1 594,8 831,8 559,9 617,0 583,2632,4315,2
Chaudière-Appalaches 244,7 257,1 240,4 314,6 306,1 273,5 341,6 241,4214,9232,4
Laval 271,5 292,4 216,9 286,5 328,5 225,9 224,0 220,7232,3206,9
Lanaudière 399,7 369,0 413,7 390,5 445,4 353,7 362,6 451,2409,9309,7
Laurentides 402,1 439,5 417,3 544,8 438,0 456,4 398,2 460,6432,5395,3
Montérégie 306,7 298,1 288,6 377,1 397,5 279,6 370,5 320,9316,0270,8
Centre-du-Québec 462,5 517,6 393,2 390,4 523,1 371,2 454,8 450,5493,1395,8
Total 350,2 366,9 351,4 390,8 409,8 348,0 364,1 355,1353,1316,4
Taux d'infractions sexuelles1,2 par 100 000 femmes de 18 ans et plus, par région, Québec, 2002 à 2011
Région 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 20092010a2011p

1 Population basée sur les estimations de Statistique Canada.
2 Excluant les infractions sexuelles pour lesquelles aucune victime n'a été identifiée ainsi que les infractions pour lesquelles l'âge de la victime est inconnu, douteux ou non conforme à la réalité.
3 Les données présentées pour cette région en 2007, 2008, 2009, 2010 et 2011 excluent celles de l'administration régionale Kativik.
a : données actualisées.
p : données provisoires.
Source : Ministère de la Sécurité publique. Données du Programme de déclaration de la criminalité fondé sur l'affaire (DUC 2).

Bas-Saint-Laurent 37,4 38,6 44,5 37,0 54,8 41,9 29,9 48,951,330,9
Saguenay—Lac-Saint-Jean 53,8 36,9 44,2 70,3 63,0 49,7 46,9 45,954,645,3
Capitale-Nationale 44,7 42,5 39,3 39,4 47,9 42,0 52,9 47,558,553,8
Mauricie 35,0 38,5 43,8 62,6 65,1 37,1 44,1 42,250,148,1
Estrie 35,7 36,9 59,0 60,7 44,7 46,4 53,1 43,841,753,8
Montréal 68,8 68,0 68,1 74,1 77,6 62,2 64,8 71,372,667,3
Outaouais 70,7 56,2 56,6 58,6 49,1 53,4 42,6 51,648,761,3
Abitibi-Témiscamingue 57,1 84,2 59,0 65,8 56,7 76,5 47,8 54,664,950,4
Côte-Nord 37,8 62,0 51,3 97,2 100,0 68,0 125,1 87,267,864,4
Nord-du-Québec3 232,5 183,1 86,5 187,3 224,8 7,7 37,9 67,189,222,0
Gaspésie—Îles-de-la-Madeleine 45,1 50,2 45,1 59,8 44,8 40,2 35,2 47,645,242,5
Chaudière-Appalaches 22,1 27,7 25,6 24,1 35,8 30,2 40,7 28,627,839,2
Laval 44,0 33,7 36,6 30,7 37,5 28,3 32,9 34,834,843,3
Lanaudière 42,4 32,6 33,0 47,4 41,5 41,1 31,7 46,743,631,0
Laurentides 38,8 37,4 48,3 53,2 52,0 34,4 42,3 42,051,843,6
Montérégie 34,3 32,9 34,9 42,6 36,2 37,5 35,1 33,234,336,8
Centre-du-Québec 42,1 37,2 44,7 51,0 47,4 40,7 42,6 45,444,137,3
Total 49,0 46,9 48,3 54,9 54,9 46,0 47,8 49,451,849,5
Taux d'infractions sexuelles1,2 par 100 000 hommes de moins de 18 ans, par région, Québec, 2002 à 2011
Région 2002 2003 2004 2005 2006 20072008 2009 2010a2011p

1 Population basée sur les estimations de Statistique Canada.
2 Excluant les infractions sexuelles pour lesquelles aucune victime n'a été identifiée ainsi que les infractions pour lesquelles l'âge de la victime est inconnu, douteux ou non conforme à la réalité.
3 Les données présentées pour cette région en 2007, 2008, 2009, 2010 et 2011 excluent celles de l'administration régionale Kativik.
a : données actualisées.
p : données provisoires.
Source : Ministère de la Sécurité publique. Données du Programme de déclaration de la criminalité fondé sur l'affaire (DUC 2).

Bas-Saint-Laurent 92,9 65,0 60,9 151,6 191,8 73,9 112,1 97,0116,9134,3
Saguenay—Lac-Saint-Jean 85,2 74,5 101,0 129,5 202,4 185,0 127,8 118,6164,6142,5
Capitale-Nationale 98,9 98,8 79,8 105,4 97,2 79,9 78,2 63,4111,067,4
Mauricie 103,0 158,2 211,4 167,4 135,1 212,8 219,8 176,0175,0181,4
Estrie 179,8 146,7 81,4 123,8 99,0 66,5 91,8 109,0116,484,1
Montréal 88,9 74,3 78,7 93,9 84,4 77,0 80,9 80,891,874,9
Outaouais 78,0 98,6 96,7 49,7 76,0 52,0 68,1 97,658,176,9
Abitibi-Témiscamingue 156,7 149,0 141,0 115,7 123,3 177,1 117,9 214,6172,2128,0
Côte-Nord 173,7 125,4 146,2 214,0 105,1 218,6 202,5 241,6109,4100,3
Nord-du-Québec3 14,2 14,4 100,0 42,2 0,0 13,9 42,0 0,083,013,8
Gaspésie—Îles-de-la-Madeleine 144,0 85,5 130,9 214,1 116,2 247,5 134,2 189,563,751,4
Chaudière-Appalaches 94,9 68,5 66,9 67,6 83,1 65,3 73,4 68,969,296,6
Laval 48,2 62,6 47,3 69,3 43,9 43,4 55,0 54,423,453,2
Lanaudière 106,2 126,9 122,0 138,6 109,5 109,7 94,2 134,798,678,8
Laurentides 112,9 108,5 105,9 137,8 128,8 109,2 133,2 76,7114,893,0
Montérégie 59,1 74,8 83,9 97,8 97,5 100,7 85,0 80,985,272,9
Centre-du-Québec 147,9 165,9 142,8 156,1 156,7 99,2 95,5 79,2101,0113,4
Total 93,2 92,3 92,7 107,7 101,8 95,9 93,8 92,195,684,2
Taux d'infractions sexuelles1,2 par 100 000 hommes de 18 ans et plus, par région, Québec, 2002 à 2011
Région 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010a2011p

1 Population basée sur les estimations de Statistique Canada.
2 Excluant les infractions sexuelles pour lesquelles aucune victime n'a été identifiée ainsi que les infractions pour lesquelles l'âge de la victime est inconnu, douteux ou non conforme à la réalité.
3 Les données présentées pour cette région en 2007, 2008, 2009, 2010 et 2011 excluent celles de l'administration régionale Kativik.
a : données actualisées.
p : données provisoires.
Source : Ministère de la Sécurité publique. Données du Programme de déclaration de la criminalité fondé sur l'affaire (DUC 2).

Bas-Saint-Laurent 6,3 2,5 7,5 9,9 14,8 7,4 6,2 1,20,04,9
Saguenay—Lac-Saint-Jean 6,4 0,0 1,8 7,3 4,6 8,2 7,3 7,36,34,5
Capitale-Nationale 5,0 4,6 7,6 6,4 5,2 6,7 3,3 6,913,27,7
Mauricie 3,0 7,8 7,8 6,8 9,6 8,6 15,2 6,612,24,7
Estrie 1,8 5,2 1,7 5,1 6,7 2,5 5,8 8,24,16,4
Montréal 5,2 6,0 7,4 8,4 6,4 4,4 4,4 5,05,34,5
Outaouais 5,7 4,8 7,0 4,6 3,0 2,2 3,6 0,79,84,8
Abitibi-Témiscamingue 3,5 8,9 1,8 0,0 8,8 7,0 5,2 10,43,55,1
Côte-Nord 13,0 13,0 15,6 10,4 5,2 13,0 5,2 2,62,62,6
Nord-du-Québec3 0,0 7,3 21,8 0,0 0,0 0,0 7,1 0,020,76,8
Gaspésie—Îles-de-la-Madeleine 0,0 5,2 2,6 20,7 7,7 7,8 2,6 7,80,013,1
Chaudière-Appalaches 1,3 0,6 3,9 3,8 2,5 1,3 5,0 1,22,53,7
Laval 3,7 2,2 0,7 1,4 0,0 2,8 0,7 4,00,71,9
Lanaudière 14,5 3,9 3,8 2,4 4,1 1,7 2,3 4,54,43,2
Laurentides 4,4 4,3 4,2 4,6 7,4 5,9 2,9 4,33,24,1
Montérégie 3,0 1,4 5,0 6,8 4,5 2,4 2,7 2,73,22,1
Centre-du-Québec 9,2 4,6 6,8 11,2 5,6 1,1 3,3 2,23,23,2
Total 5,0 4,1 5,6 6,5 5,5 4,2 4,2 4,45,24,2

Dernière mise à jour : 01 août 2012