Bandeau d'identification visuelle du Ministère de la sécurité publique
Ministère de la Sécurité publique

Statistiques 2009 sur les infractions sexuelles au Québec

Date de publication : 2011

Introduction

Diffusées depuis plusieurs années par le ministère de la Sécurité publique, les statistiques annuelles sur les agressions sexuelles contribuent à accroître les connaissances sur la criminalité de nature sexuelle au Québec. En effet, ces statistiques permettent notamment de tracer l’évolution de ces infractions, d’en connaître la nature et de dresser le profil des personnes qui en sont victimes et de celles qui en sont les auteurs. Ce document, qui porte sur les infractions enregistrées en 2009, s’adresse donc à toute personne intéressée par cette forme de criminalité et constitue un outil indispensable aux intervenantes et intervenants concernés par celle-ci.

Notes méthodologiques

  • Les statistiques présentées portent sur les agressions sexuelles et sur les autres infractions d’ordre sexuel qui sont : les contacts sexuels, l’incitation à des contacts sexuels, l’exploitation sexuelle, l’inceste, les relations sexuelles anales non consentantes ou entre personnes de moins de 18 ans, la bestialité, la corruption d’enfant, le leurre d’un enfant au moyen d’un ordinateur et le voyeurisme. Ces infractions sont définies à la section Définitions.
  • Les données sur ces infractions sont issues du Programme de déclaration uniforme de la criminalité fondé sur l’événement criminel1 (DUC 2). Ce programme est utilisé par la Sûreté du Québec, les corps de police municipaux et certains corps et services de police autochtones2 pour enregistrer des renseignements sur l’ensemble des crimes qu’ils ont découverts ou qui leur ont été signalés. Au Québec, presque toute la population est donc desservie par des corps policiers qui utilisent ce programme.

    1 On entend par événement criminel une seule infraction ou une série d’infractions reliées entre elles (infractions multiples), commises par la même personne ou le même groupe de personnes et qui surviennent dans un même endroit et dans un temps déterminé.

    2 Quatre corps ou services de police autochtones utilisent le Programme DUC 2 dont deux dans la région de la Côte-Nord (Sécurité publique de Pessamit et Sécurité publique Uashat Mak Mani-Utenam), un dans celle du Saguenay–Lac-Saint-Jean (Sécurité publique Mashteuiatsh) et un dans celle du Nord-du-Québec (Administration régionale de Kativik). Les autres corps et services policiers autochtones enregistrent leur criminalité dans un autre programme dont les données ne peuvent être combinées à celles du Programme DUC 2, notamment parce qu’elles sont insuffisamment détaillées. Leurs données sur la criminalité ne peuvent donc pas être considérées dans ce document. Il arrive que le leurre d’un enfant au moyen d’un ordinateur et le voyeurisme n’aient pas de victime réelle ou identifiée, par exemple, lorsque l’auteur d’un leurre au moyen d’un ordinateur a comme interlocuteur un policier se faisant passer pour un enfant en vue de traquer l’auteur de ce type de crime. La façon de considérer ces crimes contre la personne dans les statistiques consiste alors à comptabiliser une infraction par événement criminel.

  • Dans le Programme DUC 2, les agressions sexuelles et les autres infractions d’ordre sexuel sont classées dans la catégorie des infractions contre la personne. Selon les règles de ce programme, sauf exception3, une infraction contre la personne est comptabilisée pour chaque victime d’un tel crime constaté lors d’un événement criminel. Le nombre d’infractions est donc sensiblement le même que le nombre de victimes.

    3 Il arrive que le leurre d’un enfant au moyen d’un ordinateur et le voyeurisme n’aient pas de victime réelle ou identifiée, par exemple, lorsque l’auteur d’un leurre au moyen d’un ordinateur a comme interlocuteur un policier se faisant passer pour un enfant en vue de traquer l’auteur de ce type de crime. La façon de considérer ces crimes contre la personne dans les statistiques consiste alors à comptabiliser une infraction par événement criminel.


    Précisons que, si une même victime subit plus d’une infraction lors du même événement, seule l’infraction la plus grave4 est comptabilisée. De plus, si la même personne est victime d’une infraction contre la personne lors d’événements distincts au cours d’une année, une infraction est comptabilisée pour chacun d’eux. Toutefois, comme le Programme DUC 2 ne recueille pas d’information nominale, il n’est pas possible de déterminer si une personne a été victime plus d’une fois dans une année. Enfin, lorsqu’un corps policier prend connaissance d’une situation où la même infraction contre la personne a été répétée par la même personne sur une même victime au cours d’une longue période, comme c’est souvent le cas pour les infractions de nature sexuelle, une seule infraction est alors comptabilisée, soit la plus récente.

    4 L’infraction la plus grave est définie comme étant celle pour laquelle le Code criminel prévoit la sanction la plus lourde.

  • L’extraction des données de la criminalité de 2009 a été effectuée le 1er mars 2010 afin de permettre aux corps policiers de compléter leurs enregistrements. À cette occasion, les données de l’année précédente sont actualisées. Exceptionnellement cette année, une mise à jour a aussi été réalisée pour les années 2003 à 2007. Les données évolutives peuvent donc différer légèrement de celles diffusées antérieurement.
  • Le taux d’infractions par 100 000 habitants permet de comparer la fréquence des infractions, que ce soit entre des années ou entre des territoires. Ce taux est calculé de la façon suivante : (nombre d’infractions/population visée) multiplié par 100 000.

Les infractions sexuelles enregistrées en 2009 sont stables

En 2009, 5 293 infractions sexuelles (agressions sexuelles et autres infractions d’ordre sexuel) ont été enregistrées par les corps policiers du Québec. Ces infractions, qui composaient un peu plus de 6 % de toutes les infractions contre la personne consignées dans l’année (83 160), sont demeurées sensiblement au même niveau qu’en 2008. En effet, le taux d’infractions sexuelles par 100 000 habitants n’a pratiquement pas changé en 2009, n’ayant varié que de -0,2 % par rapport à celui de 2008 (graphique 1). Si on fait exception des taux de 2005 et 2006 qui ont été plus élevés notamment en raison de la médiatisation de « cas célèbres »5, le taux de 2009 est comparable à ceux enregistrés annuellement depuis 2002.

5 Ce facteur, jumelé aux efforts de sensibilisation du public aux conséquences négatives de ces crimes et à la nécessité de les signaler aux autorités, a favorisé le dévoilement d’infractions sexuelles qui auraient pu autrement être gardées sous silence.

Graphique 1 - Évolution du taux d'infractions sexuelles, Québec, 2001 à 2009
Année2001 2002 2003200420052006200720082009
Total 62,768,668,367,775,976,465,767,867,6

Comme l'ensemble des infractions sexuelles enregistrées en 2009, les agressions sexuelles, tous niveaux confondus, ont été plutôt stables, leur taux par 100 000 habitants ayant diminué de seulement 1 % (tableau 1). Quant aux autres infractions d’ordre sexuel, qui regroupent plusieurs types d’infractions touchant particulièrement les personnes mineures, elles affichent une hausse globale de 4 %, représentant 53 infractions additionnelles. Le fait que les infractions de corruption d’enfant, de leurre d’un enfant au moyen d’un ordinateur et de voyeurisme, soit trois types d’infractions faisant partie de cette catégorie, aient été sous-estimées en 20086 explique en partie cette légère hausse.

6 En janvier et février 2008, le Programme DUC 2 ne considérait pas ces infractions comme des infractions contre la personne. La méthode de comptabilisation qui s’appliquait à celles-ci était donc différente, ayant pour effet de sous-estimer leur nombre.

Tableau 1 : Nombre et taux1 d'infractions sexuelles selon la catégorie, Québec, 2008 et 2009
Catégorie d'infractions Nombre Taux
2008 2009* Différence 2009-2008 2008 2009 Variation 2009/2008 (en %)
1 Nombre d'infractions par 100 000 habitants (population basée sur les estimations de Statistique Canada).
Source : Ministère de la Sécurité publique. Données du Programme DUC
Agressions sexuelles graves

22

25

3 0,28 0,32 12,5
Agressions sexuelles armées

79

56

-23 1,02 0,72 -29,8

Agressions sexuelles simples

4 126

4 131

5 53,21 52,77 -0,8
Total des agressions sexuelles 4 227 4 212 -15 54,52 53,80 -1,3

Autres infractions d'ordre sexuel

1 028

1 081 53 13,26 13,81 4,1
Total

5 255

5 293

38 67,78 67,61 -0,2

La répartition des infractions sexuelles est demeurée sensiblement la même qu’en 2008. Ainsi, comme au cours des dernières années (tableau A en annexe), ces infractions étaient huit fois sur dix des agressions sexuelles, surtout des agressions sexuelles simples, et deux fois sur dix, d’autres infractions d’ordre sexuel.

En ce qui concerne les autres infractions d’ordre sexuel, nous sommes en mesure, pour la première année, d’en présenter la composition7. Ainsi, on constate qu’un peu plus de la moitié d’entre elles (587 des 1 081) étaient des contacts sexuels (graphique 2). Suivaient principalement l’incitation à des contacts sexuels (144), le leurre d’un enfant au moyen d’un ordinateur (135), l’inceste (97) et le voyeurisme (82). Une minime partie des autres infractions d’ordre sexuel était de l’exploitation sexuelle, de la corruption d’enfant et d’autres formes de relations sexuelles forcées.

7 Le Programme DUC 2 a commencé à compiler des données séparées pour chaque type d’infraction composant les autres infractions d’ordre sexuel en mars 2008. L’année 2009 est la première année pour laquelle nous disposons de données complètes sur chacun d’eux.

Graphique 2 - Répartition des autres infractions d'ordre sexuel selon leur catégorie, Québec, 2009
Autre infraction d'ordre sexuel Nombre
Contacts sexuels 587
Incitation à des contacts sexuels 144
Leurre d'un enfant au moyen d'un ordinateur 135
Inceste 97
Voyeurisme 82
Exploitation sexuelle 19
Corruption d'enfant 10
Relations sexuelles anales et bestialité 7
Total 1 081

Les jeunes filles continuent d'être les principales victimes

Parmi les infractions sexuelles enregistrées en 2009, celles qui ont été perpétrées sur des jeunes de moins de 18 ans ont un peu diminué tandis que celles qui l’ont été sur des adultes ont un peu augmenté, et ce, quel que soit le sexe des victimes (tableau B de l'annexe 2). Néanmoins, comme au cours des dernières années, les victimes des infractions sexuelles enregistrées par les policiers en 2009 étaient surtout des jeunes, plus particulièrement des jeunes filles. En effet, les filles de moins de 18 ans composaient la moitié (52 %) des victimes. Suivaient les femmes adultes (31 %), les jeunes garçons (14 %) et les hommes adultes (3 %) (graphique 3).

Graphique 3 – Répartition des victimes d'infractions sexuelles selon le sexe et le groupe d'âge, Québec, 2009
Nombre1 Pourcentage
1 Exclut les infractions sexuelles auxquelles aucune victime n'a été identifiée et celles pour lesquelles l'âge de la victime est inconnu, douteux ou non conforme à la réalité.
Jeunes filles2 654 52
Jeunes garçons 73114
Femmes adultes 1 61831
Hommes adultes 1353
Total 5 138100

Lorsque l’on considère l’âge des jeunes victimes pour chaque sexe, on constate que les jeunes filles ont subi une infraction sexuelle surtout à l’adolescence. En effet, 61 % d’entre elles étaient âgées de 12 à 17 ans au moment de l’infraction (graphique 4). De leur côté, les garçons ont été plus souvent victimes dans leur enfance. Ainsi, lors de l’infraction, 21 % d’entre eux étaient âgés de moins de six ans et 41 %, de six à onze ans.

Graphique 4 - Répartition des jeunes victimes d'infractions sexuelles selon le goupe d'âge, par sexe, Québec, 2009
Groupe d'âge Nombre1 de filles Nombre1 de garçons Pourcentage de filles Pourcentage de garçons
1 Exclut les infractions sexuelles auxquelles aucune victime n'a été identifiée et celles pour lesquelles l'âge de la victime est inconnu, douteux ou non conforme à la réalité.
5 et moins

361

153 14 21
6 à 11

676

297 25 41

12 à 14

891

146 34 20

15 à 17

726

135 27 18
Total

2 654

731 100 100

Du côté des victimes adultes, on observe peu de différence entre les sexes en ce qui concerne la répartition selon le groupe d’âge (graphique 5). En effet, tant pour les femmes que pour les hommes, autour de quatre victimes sur dix étaient âgées de 18 à 24 ans et la proportion diminuait ensuite rapidement avec l’augmentation de l’âge.

Graphique 5 - Répartition des victimes adultes d'infractions sexuelles selon le groupe d'âge, par sexe, Québec, 2009
Groupe d'âgeNombre1 de femmes Nombre1 d'hommes Pourcentage de femmes Pourcentage d'hommes
1 Exclut les infractions sexuelles auxquelles aucune victime n'a été identifiée et celles pour lesquelles l'âge de la victime est inconnu, douteux ou non conforme à la réalité.
18 à 24

638

57 39 42
25 à 34

428

30 27 22

35 à 44

267

25 17 19

45 à 54

199

12 12 9
55 et plus 86 11 5 8
Total

1 618

135 100 100

Par ailleurs, en ce qui concerne le type d’infraction sexuelle subie, on note que la presque totalité des victimes adultes (96 %) a été l’objet d’une agression sexuelle comparativement à 73 % des jeunes victimes (tableau 2). En effet, une proportion non négligeable (27 %) des jeunes victimes ont subi une autre infraction d’ordre sexuel, proportion qui est un peu plus importante pour les garçons (30 %) que pour les filles (26 %).

Tableau 2 : Répartition (en %) des infractions sexuelles envers les victimes, jeunes et adultes, selon la catégorie d'infraction, Québec, 2009
Catégorie d'infractions Jeunes victimes Victimes adultes
Filles Garçons Total Femmes Hommes Total
1 Exclut les infractions sexuelles auxquelles aucune victime n'a été identifiée et celles pour lesquelles l'âge de la victime est inconnu, douteux ou non conforme à la réalité.
Source : Ministère de la Sécurité publique. Données du Porgramme DUC.
Agressions sexuelles graves

0,3

0,1

0,3 1,0 0,0 0,9
Agressions sexuelles armées

0,5

0,7

0,6 2,2 1,5 2,1

Agressions sexuelles simples

73,4

68,8

72,4 93,2 94,1 93,3
Total des agressions sexuelles 74,2 69,6 73,3 96,4 95,6 96,3

Autres infractions d'ordre sexuel

25,8

30,4 26,7 3,6 4,4 3,7

Nombre total1

 

100

 

100
100 100 100 100
Total 2 654 731 3 385 1 618 135 1 753

Parmi les jeunes qui ont été victimes d’une autre infraction d’ordre sexuel, les garçons et les filles ont principalement subi des contacts sexuels, et ce, dans des proportions semblables (graphique 6). Par ailleurs, on constate que les garçons ont été davantage victimes d’inceste, soit 12 % comparativement à 7 % pour les filles tandis que ces dernières ont été davantage l’objet de voyeurisme (4 % comparativement à 1 %) et de leurre d’un enfant au moyen d’un ordinateur (11 % comparativement à 6 %).

Graphique 6 - Répartition des jeunes victimes d'une autre infraction d'ordre sexuel selon le type d'infractions, par sexe, Québec 2009
Autre infraction d'ordre sexuelNombre1 de filles Nombre1 de garçons Pourcentage de filles Pourcentage de garçons
1 Exclut les infractions sexuelles auxquelles aucune victime n'a été identifiée et celles pour lesquelles l'âge de la victime est inconnu, douteux ou non conforme à la réalité.
Contacts sexuels

417

132

61 59
Incitation à des contacts sexuels

 

98

 

38
14 17

Exploitation sexuelle

 

14

 

5
2 2
Inceste 46 26 7 12

Corruption d'enfants

 

5
4 1 2
Leurre d'un enfant au moyen d'un ordinateur 79 13 11 6
Relations sexuelles anales 0 2 0 1
Voyeurisme 25 2 4 1
Total 684 222 100 100

Encadré 1 – Quelques données complémentaires sur les leurres d’un enfant au moyen d’un ordinateur en 2009

Le leurre d’un enfant au moyen d’un ordinateur est entré en vigueur le 27 juillet 2002. Cette infraction rend illégal le fait, pour une personne, de communiquer avec un jeune de moins de 18 ans en vue de faciliter la perpétration d’une infraction de nature sexuelle à l’endroit de cet enfant ou son enlèvement. Au Québec, les corps policiers ont enregistré un nombre croissant de leurres d’enfant commis au moyen d’un ordinateur. En effet, alors que ce nombre n’était que de sept en 2003, il a augmenté de façon constante par la suite, en raison notamment d’une meilleure sensibilisation du public et des efforts de détection de ce type de crime.

En 2009, le nombre atteignait 135 infractions. Quant au nombre de victimes identifiées par les corps policiers pour ces infractions, il s’établissait à 94. De ce nombre, 86 % étaient des filles et 14 %, des garçons. Près de deux victimes sur dix (18 %) étaient âgées de moins de 12 ans alors que 46 % se trouvaient dans le groupe des 12 à 14 ans et 36 %, dans celui des 15 à 17 ans. Le groupe d’âge des jeunes de 12 à 17 ans semble donc représenter la cible que devraient viser d’éventuels projets de sensibilisation en la matière.

La majorité des leurres d'un enfant au moyen d'un ordinateur a été dénoncée à la police dans un court délai. En effet, près de la moitié (47 %) d'entre eux ont été rapportés à la police le jour même et 37 % dans les cinq jours suivants.

Les données nous apprennent aussi que près de huit victimes sur dix (77 %) ne connaissaient pas l’auteur du leurre. Lorsqu’elles le connaissaient, il était principalement une simple connaissance. En raison des difficultés liées à l’identification des suspects dans le monde anonyme et sans frontière qu’est Internet, seulement 17 auteurs des leurres enregistrés en 2009 avaient été identifiés par les policiers en fin d’année. Ces auteurs, tous de sexe masculin, ne comptaient qu’un seul adolescent.

La majorité des victimes connaissait l’auteur de l’infraction

La majorité des victimes des infractions sexuelles enregistrées en 2009 connaissait l’auteur présumé de l’infraction, soit 86 % des jeunes victimes et 71 % des victimes adultes.

Le graphique 7, qui répartit les victimes qui connaissaient l’auteur de l’infraction selon la relation qu’elles entretenaient avec lui, montre que, pour les victimes adultes, il était principalement une simple connaissance (38 %), un conjoint, ex-conjoint et ami ou ex-ami intime (27 %) ou une relation d’affaires (11 %). Du côté des jeunes victimes, on remarque surtout que, pour la moitié, l’auteur présumé était un membre de la famille, soit un parent ou un beau-parent (24 %), un autre membre de leur famille immédiate (18 %) ou un parent éloigné (8 %).

Graphique 7 - Répartition (en pourcentage) des victimes d'infractions sexuelles connaissant l'auteur présumé selon le type de relation, par groupe d'âge, Québec, 2009
Relation de la victime avec l'auteur présuméJeunes Adultes
Connaissance

32

38

Parent ou beaux-parent

 

24

 

7
Autre membre de la famille immédiate18

 

6
Conjoint, ex-conjoint, ami ou ex-ami intime 4 27
Parent éloigné

 

8
4
Symbole d'autorité 6 2
Ami 7 7
Relation d'affaires 1 11
Total 100 100

Il est intéressant de souligner que la proportion de jeunes victimes au sein de la famille immédiate ou éloignée était presque deux fois plus élevée pour les enfants de 11 ans et moins (68 %) que pour ceux de 12 à 17 ans (35 %) (graphique 8). En effet, du côté des victimes adolescentes, l’auteur présumé était aussi en bonne partie une simple connaissance (40 %), un ami (9 %), ou un ami ou ex-ami intime (7 %). Toutefois, notons que la proportion de jeunes dont l’auteur était une personne en situation d’autorité était sensiblement la même pour les victimes de ces deux groupes d’âge (5 % et 6 %).

Graphique 8 - Répartition (en pourcentage) des jeunes victimes d'infractions sexuelles connaissant l'auteur présumé selon le type de relation, par groupe d'âge, Québec, 2009
Relation de la victime avec l'auteur présumé11 ans et moins 12 à 17 ansTotal
Connaissance 23 4032
Parent ou beau-parent 33 1724
Autre membre de la famille immédiate 24 1218
Ami ou ex-ami intime 1 74
Parent éloigné 11 68
Symbole d'autorité5 66
Ami 3 107
Relation d'affaires 0 21
Total 100 100100

Une majorité des infractions ont eu lieu dans une résidence privée

Comme la majorité des victimes connaissait l’auteur présumé et que ce dernier était souvent un membre de la famille ou un partenaire intime, il n’est pas surprenant de relever que les infractions sexuelles se sont surtout produites dans une résidence privée. Ainsi, un peu plus des trois quarts (76 %) des infractions envers les jeunes victimes et 61 % de celles envers les victimes adultes y ont été perpétrées. Notons que cette proportion atteignait 88 % pour les enfants de moins de six ans.

Pour les adultes, les autres endroits où ont eu lieu les infractions sexuelles ont été principalement un établissement commercial (15 %), la voie publique (9 %) et un établissement d’utilité publique (5 %). Quant aux jeunes, les principaux autres lieux ont été un établissement d’enseignement (5 %), un établissement commercial (4 %), une zone de plein air (4 %) et la voie publique (4 %).

Un délai souvent important entre l’infraction et le signalement à la police

Une infraction criminelle peut être signalée à la police le jour même où elle est commise, mais aussi quelques jours, mois, et même plusieurs années plus tard (voir encadré 2). Toutefois, la proportion des infractions portées à l’attention de la police un certain temps après avoir été commises est particulièrement élevée pour les infractions sexuelles. Ainsi, parmi les infractions enregistrées en 2009, 22 % ont été commises plus d’un an avant d’être signalées alors que cette proportion est de 2 % pour l’ensemble des infractions contre la personne.

Néanmoins, le tiers des infractions sexuelles enregistrées en 2009 ont été signalées aux corps policiers le jour même de leur perpétration (graphique 9). Pour 17 % des infractions sexuelles, le signalement a été fait dans les cinq jours suivants et pour 13 %, au cours des six à trente jours suivants. Ainsi, au total, 63 % des infractions sexuelles ont fait l’objet d’une déclaration à la police dans les 30 jours suivant leur commission.

En ce qui concerne les autres infractions sexuelles, 15 % ont été portées à l’attention de la police entre un mois et un an après leur perpétration et, comme mentionné précédemment, 22 % un an après. À propos des infractions qui ont été signalées un an après avoir été perpétrées, il est intéressant de préciser que 10 % avaient été commises depuis plus de 10 ans et que cette proportion était deux fois plus élevée qu’en 2001.

Graphique 9 - Répartition des victimes selon le délai de signalement de l'infraction sexuelle, Québec, 2009
Délai entre l'infraction et le signalementPourcentage
Aucun délai33
1 à 5 jours 17
6 à 30 jours 13
1 à 4 mois 9
5 mois à 1 an 6
1 à 5 ans 8
6 à 10 ans 4
11 à 20 ans 4
Plus de 20 ans 6
Total 100

Comme le démontre le graphique 10, les infractions sexuelles envers les jeunes ont été moins souvent signalées le jour même que celles envers les adultes, soit dans 26 % des cas comparativement à 46 %. De plus, au total, 56 % des infractions envers les jeunes ont été portées à la connaissance des corps policiers dans les 30 premiers jours comparativement à 78 % de celles envers les adultes. À l’inverse, les infractions envers les jeunes ont été plus souvent signalées plus d’un an après avoir été commises, soit 27 % comparativement à 11 % pour celles envers les adultes.

Cette différence s’explique en partie par le fait que les jeunes ont été plus souvent victimes d’un membre de leur famille ou d’une personne en situation d’autorité, ce qui les place dans une situation très délicate. Ils peuvent en effet craindre de se confier, de ne pas être crus ou encore de voir leur famille éclater à la suite de leurs révélations. Il faut aussi considérer que, quelle que soit leur relation avec l’auteur présumé, les jeunes, particulièrement les enfants, n’ont pas nécessairement la capacité de reconnaître la nature d’un tel événement et de le communiquer. Les programmes de sensibilisation destinés aux enfants et aux adolescents, pour les aider à reconnaître un abus sexuel et les encourager à se confier à un adulte, prennent donc tout leur sens. Il en est de même pour la sensibilisation des adultes, particulièrement ceux qui travaillent avec des enfants, sur le rôle qu’ils ont à jouer relativement au dépistage et au signalement des situations possibles d’abus sexuels.

Graphique 10 - Répartition (en pourcentage) des victimes, jeunes et adultes, selon le délai de signalement de l'infraction, Québec, 2009
Délai entre l'infraction et le signalementJeunesAdultes
Aucun délai2646
1 à 5 jours 1620
6 à 30 jours 1412
31 à 365 jours 1711
Plus d'un an 2711
Total 100100

Encadré 2 – Près de trois infractions sur dix ont été perpétrées avant 2009

Des 5 293 infractions sexuelles enregistrées par les corps policiers en 2009, 3 858 l’ont été en 2009 et les autres (1 435) dans une année antérieure (graphique 1). Ces infractions ont surtout été perpétrées dans les années 2000 (904), dont 42 % en 2008 (384). Toutefois, plusieurs l’ont été depuis plus longtemps, lorsque la population était moins sensibilisée au caractère inacceptable et criminel de cette forme de violence et que les ressources d’aide aux victimes étaient moins développées.

Répartition des infractions sexuelles enregistrées en 2009 selon l'année de leur perpétration, Québec, 2009
Année de la perpétration de l'infractionNombre d'infractions enregistrées en 2009
Avant 197042
1970 à 1979 102
1980 à 1989 173
1990 à 1999 214
2000 à 2008 904
2009 3 858
Total 5 293

La proportion des infractions perpétrées avant l’année de leur signalement et de leur enregistrement à la police a d’ailleurs augmenté au cours des dernières années, soit depuis que cette forme de criminalité est davantage exposée sur la place publique. En effet, s’établissant à 20 % en 2001, elle s’est élevée un peu chaque année jusqu’en 2004, puis a fait un bond à 27 % en 2005 et à 29 % l’année suivante. Bien qu’en 2008 et en 2009, la proportion des infractions perpétrées avant l’année de leur divulgation à la police ait un peu diminué, elle est néanmoins demeurée plus élevée qu’au début de la décennie.

Répartition (en pourcentage) des infractions sexuelles selon qu’elles aient été commises ou non la même année que celle de l’enregistrement, Québec, 2001 à 2009
Infractions sexuelles2001 2002 20032004 2005 2006200720082009
Commises la même année que celle de l'enregistrement 80 79 78 78 73 71737473
Commises avant l'année de l'enregistrement 20 21 2222 27 29272627
Total 100 100 100 100 100100100100100

Près de la moitié des infractions sexuelles ont été classées

Un peu moins de la moitié (46 %) des infractions sexuelles enregistrées en 2009 étaient classées en fin d’année (tableau 3). Il s’agit d’un pourcentage provisoire qui sera mis à jour ultérieurement, dans le rapport sur les statistiques de 2010.

En effet, il faut savoir que, pour les infractions sexuelles, le pourcentage actualisé de classement est nettement plus élevé que le pourcentage provisoire. La complexité des dossiers de cette nature, notamment en raison du jeune âge de la majorité des victimes au moment de l’infraction et des liens familiaux qui les lient à l’auteur présumé, sont des facteurs qui expliquent en partie les délais de classement plus longs.

À cet égard, on constate au tableau 3 que le taux actualisé de classement des infractions sexuelles enregistrées en 2008 est nettement plus élevé (65 %) que le taux publié dans le rapport présentant les données de 2008 (47 %).

Tableau 3 : Répartition (en %) des infractions sexuelles selon le type de classement, par groupe d'âge des victimes,Québec, 2008 et 2009
Type de classement Victimes de moins de 18 ans Victimes de 18 ans et plusTotal
2008 2009* 2008 2009* 20082009*
* Données provisoires.
Source : Ministère de la Sécurité publique. Données du Programme DUC 2.
Classées par mise en accusation 37,2 26,129,2 22,0 34,724,7
Classées sans mise en accusation 32,5 22,4 26,8 18,2 30,620,9
Infractions classées 69,7 48,5 56,0 40,2 65,345,7

Infractions non classées

30,3 51,5 44,0 59,8 34,754,3
Total 100 100 100 100 100100

Bien que les données sur le classement des infractions enregistrées en 2009 soient préliminaires, elles apportent néanmoins des informations intéressantes, qui semblent d’ailleurs confirmées par les données actualisées des infractions enregistrées en 2008.

Ainsi, on constate que les infractions envers les jeunes ont davantage été classées que celles envers les adultes, que ce soit par mise ou sans mise en accusation8.

8 Le classement des infractions par mise en accusation reflète généralement la décision du procureur aux poursuites criminelles et pénales attitré au dossier d’intenter une poursuite et, en ce qui concerne le classement sans mise en accusation, sa décision de ne pas en intenter.

Les principaux motifs invoqués pour classer une infraction sexuelle sans mise en accusation ont été une raison indépendante de la volonté policière et le refus de la plaignante ou du plaignant que des accusations soient portées. Le premier motif, mentionné pour 60 % des dossiers classés sans mise en accusation, fait notamment référence au fait que le procureur attitré au dossier peut estimer qu’il ne pourrait raisonnablement obtenir une condamnation. Quant au second motif, qui a été indiqué pour 31 % de ces dossiers, il est lié au fait que certaines victimes peuvent craindre les conséquences des procédures judiciaires pour elle-même ou leur famille de telle sorte qu’elles veulent y mettre fin en refusant de témoigner à la cour. Pour les autres dossiers classés sans mise en accusation (9 %), les motifs ont été : le suicide ou le décès de l'auteur présumé, le fait que l'accusé était âgé de moins de 12 ans, que l'accusé était dans un autre pays sans qu'il y ait une possibilité d'extradition et le fait qu'il ait pris part à d'autres événements criminels pour lesquels des accusations ont été portées.

Par ailleurs, on constate que la presque totalité (97 %) des auteurs présumés identifiés à la suite des enquêtes policières et contre lesquels des preuves suffisantes ont été recueillies, était de sexe masculin. De plus, comme l’illustre le graphique 11, 79 % étaient des adultes. Néanmoins, près du cinquième (19 %) des auteurs présumés étaient âgés de 12 à 17 ans au moment de l’infraction. Ces derniers avaient perpétré leur crime principalement contre une connaissance (35 %), un membre de la famille (32 %) et un ami, ami intime ou ex-ami intime (22 %).

Graphique 11 - Répartition des auteurs présumés d'infractions sexuelles selon le groupe d'âge, Québec, 2009
Groupe d'âge Nombre Pourcentage
11 ans et moins 462
12 à 14 22110
15 à 17 1989
18 à 24 31014
25 à 34 36316
35 à 44 44620
45 à 54 32315
55 et plus 31414
Total 2 221100

Les auteurs présumés adultes ont été plus souvent inculpés que les jeunes (54 % comparativement à 44 %). Le plus faible pourcentage des jeunes s’explique entre autres par le fait qu’ils sont plus souvent dirigés vers un programme de déjudiciarisation, qu’ils peuvent recevoir un simple avertissement pour les cas moins graves et que les auteurs présumés de moins de 12 ans ne peuvent être inculpés, quel que soit le crime commis.

Annexe 1 : tableaux détaillés

Généraux

Nombre d'infractions sexuelles selon la région, Québec, 2001 à 2009
Région20012002 2003 2004 2005 2006 2007 20082009*
1 Les données présentées pour cette région en 2007, 2008, 2009 excluent celle de l'administration régionale Kativik.
* Exclut les 56 infractions sexuelles pour lesquelles aucune victime n'a été identifiée
Source : Ministère de la Sécurité publique. Données du Programme DUC 2.
Bas-Saint-Laurent 133 140 121 134 165 173 146 112 112
Saguenay—Lac-Saint-Jean 157 192 180 186 252 296 265 250236
Capitale-Nationale 333 384 388 339 359 414 390 423 401
Mauricie 176 170 210 205 266 229 223 226 208
Estrie 154 195 203 230 245 200 164 229 220
Montréal 1 347 1 332 1 330 1 327 1 440 1 455 1 178 1 204 1 270
Outaouais 305 298 291 254 236 239 222 205 260
Abitibi-Témiscamingue 142 134 179 157 118 148 178 126 183
Côte-Nord 98 102 103 120 121 117 125 136 118
Nord-du-Québec1 62 71 46 70 57 61 15 23 26
Gaspésie—Îles-de-la-Madeleine 76 69 67 77 105 99 85 75 82
Chaudière-Appalaches 176 181 178 173 199 216 186 237 173
Laval 179 190 189 158 188 205 155 169 178
Lanaudière 196 339 296 318 334 345 301 283 378
Laurentides 286 370 389 402 511 442 410 403 406
Montérégie 698 741 741 778 971 962 805 907 819
Centre-du-Québec 135 195 199 174 187 207 147 173 167
Total 4 653 5 103 5 110 5 102 5 754 5 808 4 995 5 181 5 237
Taux1 d'infractions sexuelles selon la région, Québec, 2001 à 2009
Région 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009*

1 Nombre d'infractions par 100 000 habitants (population basée sur les estimations de Statistique Canada).
2 Les données présentées pour cette région en 2007, 2008, 2009 excluent celle de l'administration régionale Kativik.
*Exclut les 56 infractions sexuelles pour lesquelles aucune victime n'a été identifiée.
Source : Ministère de la Sécurité publique. Données du Programme DUC 2.

Bas-Saint-Laurent 65,3 69,0 59,8 66,3 81,8 85,9 72,6 55,8 55,8
Saguenay-Lac-Saint-Jean 55,2 68,3 64,6 67,2 91,7 108,1 97,0 91,7 86,4
Capitale-Nationale 51,4 58,6 58,9 51,0 53,9 61,7 57,9 62,2 58,3
Mauricie 67,3 65,6 81,1 79,1 102,4 88,0 85,5 86,5 79,3
Estrie 52,8 66,4 68,6 77,1 81,5 66,2 54,2 75,1 71,6
Montréal 73,2 71,4 71,1 70,8 76,9 77,7 62,6 63,5 66,6
Outaouais 94,3 91,1 87,5 75,2 68,8 68,9 63,7 58,0 72,4
Abitibi-Témiscamingue 94,4 91,0 122,6 108,1 81,6 102,2 122,9 86,8 125,4
Côte-Nord 96,9 103,9 105,8 123,9 125,4 121,9 130,2 142,5 123,3
Nord-du-Québec2 156,9 179,1 115,5 174,3 141,0 150,5 36,8 56,0 62,7
Gaspésie—Îles-de-la-Madeleine 76,1 70,7 69,2 79,8 109,2 103,4 89,8 79,8 87,2
Chaudière-Appalaches 44,9 46,3 45,4 43,9 50,3 54,4 46,6 59,3 42,9
Laval 50,3 53,5 52,4 43,2 50,7 54,4 41,0 43,9 45,4
Lanaudière 49,0 84,6 72,7 76,5 78,4 79,2 68,1 63,0 82,5
Laurentides 59,9 77,0 79,3 80,3 100,1 85,1 77,9 75,5 74,9
Montérégie 52,6 56,0 55,3 57,4 70,8 69,2 57,6 64,3 57,3
Centre-du-Québec 60,7 87,3 88,8 77,2 82,6 90,9 64,7 75,7 72,4
Total 62,7 68,6 68,2 67,6 75,7 75,9 65,0 66,8 66,9
Taux1,2 d'infractions sexuelles selon le sexe et le groupe d'âge, Québec, 2001 à 2009
Sexe et groupe d'âge 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 20082009*
1 Nombre d'infractions par 100 000 habitants (population basée sur les estimations de Statistique Canada).
2 Exclut les infractions pour lesquelles l'âge de la victime est inconnu, douteux ou non conforme à la réalité.
* Exclut les 56 infractions sexuelles pour lesquelles aucune victime n'a été identifiée.
Source : Ministère de la Sécurité publique. Données du Programme DUC 2.
Femmes
Moins de 18 ans 307,5 350,2 366,9 351,4 390,8 409,8 348,0 364,1 355,8
18 ans et plus 47,0 49,0 46,9 48,3 54,9 54,9 46,0 47,8 50,5
Total 100,6 109,9 110,8 108,1 120,4 123,5 104,5 108,4 108,1
Hommes
Moins de 18 ans 84,8 93,2 92,3 92,7 107,7 101,8 95,9 93,8 93,2
18 ans et plus 4,2 5,0 4,1 5,6 6,5 5,5 4,2 4,2 4,4
Total 22,0 24,2 23,1 24,1 27,8 25,6 23,3 22,5 22,3
Total
Moins de 18 ans 193,6 218,4 226,2 218,9 245,8 252,0 218,9 225,6 221,2
18 ans et plus 26,1 27,5 26,0 27,5 31,2 30,7 25,5 26,4 27,8
Total 61,8 67,7 67,5 66,7 74,7 75,1 64,3 65,9 65,6
Taux d'infractions sexuelles1,2 selon le groupe d'âge détaillé chez les femmes, Québec, 2001 à 2009
Groupe d'âge 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009*
1 Nombre d'infractions par 100 000 habitants (population basée sur les estimations de Statistique Canada).
2 Exclut les infractions pour lesquelles l'âge de la victime est inconnu, douteux ou non conforme à la réalité.
* Exclut les infractions sexuelles pour lesquelles aucune victime n'a été identifiée.
Source : Ministère de la Sécurité publique. Données du Programme DUC 2.
5 et moins 137,4 169,6 172,1 152,0 174,4 174,6 147,2 136,2150,4
6 - 11 275,7 316,7 327,4 300,3 349,1 402,8 332,0 330,1 295,6
12 - 14 581,6 608,0 667,7 647,9 664,9 670,1 565,0 681,0 672,0
15 - 17 400,6 458,9 446,9 454,4 524,0 529,7 474,3 482,3 501,8
Moins de 18 307,5 350,2 366,9 351,4 390,8 409,8 348,0 364,1 355,8
18 - 19 231,0 249,6 253,3 261,1 293,9 325,6 262,8 251,1 256,0
20 - 24 144,6 156,3 149,8 143,0 167,3 171,3 152,7 155,4 157,9
25 - 34 79,6 81,6 72,2 82,0 91,4 95,1 71,8 81,0 82,0
35 - 44 45,3 47,2 42,5 46,7 58,5 51,4 41,0 43,0 51,3
45 - 54 18,6 19,8 21,6 21,5 22,8 24,4 24,1 25,9 31,2
55 - 64 6,4 6,8 11,8 11,6 12,5 11,0 11,7 9,3 10,7
65 et plus 3,7 4,0 5,5 4,7 5,3 5,5 6,1 7,0 4,5
18 et plus 47,0 49,0 46,9 48,3 54,9 54,9 46,0 47,8 50,5
Total 100,6 109,9 110,8 108,1 120,4 123,5 104,5 108,4 108,1
Taux d'infractions sexuelles1,2 selon le groupe d'âge détaillé chez les hommes, Québec, 2001 à 2009
Groupe d'âge 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 20082009*
1 Nombre d'infractions par 100 000 habitants (population basée sur les estimations de Statistique Canada).
2 Exclut les infractions pour lesquelles l'âge de la victime est inconnu, douteux ou non conforme à la réalité.
* Exclut les infractions sexuelles pour lesquelles aucune victime n'a été identifiée.
Source : Ministère de la Sécurité publique. Données du Programme DUC 2.
5 et moins 60,5 70,2 63,7 65,7 81,1 70,4 60,0 62,760,5
6 - 11 111,8 114,5 116,0 116,7 139,8 131,3 127,5 121,1 123,3
12 - 14 103,4 118,0 114,0 110,6 113,8 119,9 123,5 107,9 105,3
15 - 17 52,7 62,6 68,6 70,9 85,1 82,6 73,7 86,4 88,9
Moins de 18 84,8 93,2 92,3 92,7 107,7 101,8 95,9 93,8 93,2
18 - 19 19,3 25,7 19,6 23,0 34,1 36,7 22,0 15,6 21,5
20 - 24 9,1 11,7 8,7 14,9 16,7 13,5 14,0 15,3 13,6
25 - 34 7,6 6,2 7,5 7,5 10,5 8,1 6,4 4,5 5,5
35 - 44 3,4 3,9 4,0 7,0 4,5 5,6 3,8 4,3 4,6
45 - 54 1,4 3.9 1,2 2,5 3,2 1,6 1,8 1,6 1,9
55 - 64 1,6 0,8 1,0 0,7 1,8 2,0 0,6 2,3 0,8
65 et plus 0,5 1,2 1,0 0,9 1,8 0,4 0,4 0,8 1,4
18 et plus 4,2 5,0 4,1 5,6 6,5 5,5 4,2 4,2 4,4
Total 22,0 24,2 23,1 24,1 27,8 25,6 23,3 22,5 22,3
Taux d'infractions sexuelles1,2 selon le groupe d'âge détaillé, Québec, 2001 à 2009
Groupe d'âge 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009*
1 Nombre d'infractions par 100 000 habitants (population basée sur les estimations de Statistique Canada).
2 Exclut les infractions pour lesquelles l'âge de la victime est inconnu, douteux ou non conforme à la réalité.
* Exclut les 56 infractions sexuelles pour lesquelles aucune victime n'a été identifiée.
Source : Ministère de la Sécurité publique. Données du Programme DUC 2.
5 et moins 98,0 118,4 116,4 107,7 126,6 121,2 102,5 98,5 104,3
6 - 11 192,2 213,4 219,2 206,2 241,9 263,6 227,1 222,7207,2
12 - 14 336,8 357,4 384,3 373,3 383,1 388,6 338,9 388,1382,2
15 - 17 222,1 255,6 253,5 258,1 299,5 300,9 269,2 279,8 290,3
Moins de 18 193,6 218,4 226,2 218,9 245,8 252,0 218,9 225,6 221,2
18 - 19 122,6 134,5 133,1 138,9 161,2 178,1 139,7 130,3 135,9
20 - 24 75,2 82,0 77,4 77,3 90,2 90,5 81,7 83,984,2
25 - 34 42,7 43,0 39,0 43,9 50,0 50,7 38,3 41,9 42,9
35 - 44 24,1 25,3 23,0 26,6 31,0 28,1 22,0 23,2 27,4
45 - 54 10,1 11,9 11,5 12,1 13,0 13,1 13,0 13,7 16,5
55 - 64 4,0 3,8 6,5 6,3 7,3 6,6 6,3 5,8 5,9
65 et plus 2,4 2,9 3,6 3,1 3,8 3,3 3,6 4,3 3,2
18 et plus 26,1 27,5 26,0 27,5 31,2 30,7 25,5 26,4 27,8
Total 61,8 67,7 67,5 66,7 74,7 75,1 64,3 65,9 65,6
Taux d'infractions sexuelles1,2 selon la catégorie d'infractions, le groupe d'âge et le sexe, Québec, 2009
Catégorie d'infractions Moins de 18 ans 18 ans et plus Total
1 Nombre d'infractions par 100 000 habitants (population basée sur les estimations de Statistique Canada).
2 Exclut les 56 infractions sexuelles pour lesquelles aucune victime n'a été identifiée ainsi que les infractions pour lesquelles l'âge de la victime est inconnu, douteux ou non conforme à la réalité.
Source : Ministère de la Sécurité publique. Données du Programme DUC 2.
Femmes
Agressions sexuelles de niveau 3 1,1 0,5 0,6
Agressions sexuelles de niveau 2 1,9 1,1 1,2
Agressions sexuelles de niveau 1 261,1 47,1 87,5
Autres infractions d'ordre sexuel 0,0 0,0 0,0
Contacts sexuels 55,9 0,0 10,6
Incitation à des contacts sexuels 13,1 0,0 2,5
Exploitation sexuelle 1,9 0,0 0,4
Inceste 6,2 0,6 1,7
Corruption d'enfants 0,7 0,0 0,1
Leurre d'un enfant au moyen d'un ordinateur 10,6 0,0 2,0
Relations sexuelles anales 0,0 0,1 0,1
Bestialité / Forcer /Inciter une personne 0,0 0,0 0,0
Voyeurisme 3,4 1,1 1,5
Total 355,8 50,5 108,1
Hommes
Agressions sexuelles de niveau 3 0,1 0,0 0,0
Agressions sexuelles de niveau 2 0,6 0,1 0,2
Agressions sexuelles de niveau 1 64,1 4,1 16,2
Autres infractions d'ordre sexuel 0,0 0,0 0,0
Contacts sexuels 16,8 0,0 3,4
Incitation à des contacts sexuels 4,8 0,0 1,0
Exploitation sexuelle 0,6 0,0 0,1
Inceste 3,3 0,0 0,7
Corruption d'enfants 0,5 0,0 0,1
Leurre d'un enfant au moyen d'un ordinateur 1,7 0,0 0,3
Relations sexuelles anales 0,3 0,0 0,1
Bestialité / Forcer /Inciter une personne 0,0 0,0 0,0
Voyeurisme 0,3 0,2 0,2
Total 93,2 4,4 22,3
Total
Agressions sexuelles de niveau 3 0,6 0,3 0,3
Agressions sexuelles de niveau 2 1,2 0,6 0,7
Agressions sexuelles de niveau 1 160,2 26,0 52,2
Autres infractions d'ordre sexuel 0,0 0,0 0,0
Contacts sexuels 35,9 0,0 7,0
Incitation à des contacts sexuels 8,90,0 1,7
Exploitation sexuelle 1,2 0,0 0,2
Inceste 4,7 0,3 1,2
Corruption d'enfants 0,6 0,0 0,1
Leurre d'un enfant au moyen d'un ordinateur 6,0 0,0 1,2
Relations sexuelles anales 0,1 0,1 0,1
Bestialité / Forcer /Inciter une personne 0,0 0,0 0,0
Voyeurisme 1,8 0,6 0,8
Total 221,2 27,8 65,6

Victimes

Victimes d'infractions sexuelles1 selon le groupe d'âge détaillé et le sexe, Québec, 2009
Groupe d'âge Femmes Hommes Total
Nombre % Nombre % Nombre %
1 Exclut les 56 infractions sexuelles pour lesquelles aucune victime n'a été identifiée ainsi que les infractions pour lesquelles l'âge de la victime est inconnu, douteux ou non conforme à la réalité.
Source : Ministère de la Sécurité publique. Données du Programme DUC 2.
5 et moins 361 8,5 153 17,7 514 10,0
6 - 11 676 15,8 297 34,3 973 18,9
12 - 14 891 20,9 146 16,9 1 037 20,2
15 - 17 726 17,0 135 15,6 861 16,8
Moins de 18 2 654 62,1 731 84,4 3 385 65,9
18 - 19 261 6,1 23 2,7 284 5,5
20 - 24 377 8,8 34 3,9 411 8,0
25 - 34 428 10,0 30 3,5 458 8,9
35 - 44 267 6,3 25 2,9 292 5,7
45 - 54 199 4,7 12 1,4 211 4,1
55 - 64 56 1,3 4 0,5 60 1,2
65 et plus 30 0,7 7 0,8 37 0,7
18 et plus 1 618 37,9 135 15,6 1 753 34,1
Total 4 272 100 866 100 5 138 100
Victimes d'infractions sexuelles1 selon la catégorie d'infractions, le groupe d'âge et le sexe, Québec, 2009
Catégorie d'infractions Moins de 18 ans 18 ans et plus Total
Nombre % Nombre % Nombre %
1 Exclut les 56 infractions sexuelles pour lesquelles aucune victime n'a été identifiée ainsi que les infractions pour lesquelles l'âge de la victime est inconnu, douteux ou non conforme à la réalité.
Source : Ministère de la Sécurité publique. Données du Programme DUC 2.
Femmes
Agressions sexuelles de niveau 3 8 0,3 16 1,0 240,6
Agressions sexuelles de niveau 2 14 0,5 35 2,2 491,1
Agressions sexuelles de niveau 1 1 948 73,4 1 509 93,3 3 45780,9
Autres infractions d'ordre sexuel 0 0,0 1 0,1 10,0
Contacts sexuels 417 15,7 00,04179,8
Incitation à des contacts sexuels 98 3,700,0982,3
Exploitation sexuelle 14 0,500,0140,3
Inceste 46 1,7201,2661,5
Corruption d'enfants 5 0,200,050,1
Leurre d'un enfant au moyen d'un ordinateur 79 3,000,0791,8
Relations sexuelles anales 0 0,030,230,1
Bestialité / Forcer /Inciter une personne 0,0 0,000,000,0
Voyeurisme 25 0,9 34 2,1591,4
Total 2 654 100 1 618 100 4 272100
Hommes
Agressions sexuelles de niveau 3 1 0,1 0 0,0 10,1
Agressions sexuelles de niveau 2 5 0,7 2 1,570,8
Agressions sexuelles de niveau 1 503 68,8 127 94,1 63072,7
Autres infractions d'ordre sexuel 0 0,0 0 0,0 00,0
Contacts sexuels 132 18,100,013215,2
Incitation à des contacts sexuels 38 5,200,0384,4
Exploitation sexuelle 5 0,700,050,6
Inceste 26 3,600,0263,0
Corruption d'enfants 4 0,500,040,5
Leurre d'un enfant au moyen d'un ordinateur 13 1,800,0131,5
Relations sexuelles anales 2 0,310,730,3
Bestialité / Forcer /Inciter une personne 0 0,000,000,0
Voyeurisme 2 0,3 5 3,770,8
Total 731 100 135 100 866100
Total
Agressions sexuelles de niveau 3 9 0,3 16 0,9 250,5
Agressions sexuelles de niveau 2 19 0,6 37 2,1 561,1
Agressions sexuelles de niveau 1 2 451 72,4 1 636 93,3 4 08779,5
Autres infractions d'ordre sexuel 0 0,0 1 0,1 10,0
Contacts sexuels 549 16,2 0 0,054910,7
Incitation à des contacts sexuels 136 4,0 0 0,01362,6
Exploitation sexuelle 19 0,6 0 0,0190,4
Inceste 72 2,1 20 1,1921,8
Corruption d'enfants 9 0,3 0 0,090,2
Leurre d'un enfant au moyen d'un ordinateur 92 2,7 0 0,0921,8
Relations sexuelles anales 2 0,1 4 0,260,1
Bestialité / Forcer /Inciter une personne 0 0,0 0 0,000,0
Voyeurisme 27 0,8 39 2,2661,3
Total 3 385 100 1 753 100 5 138100
Victimes d'infractions sexuelles1 ayant subi des blessures selon la catégorie d'infractions et la gravité des blessures, Québec, 2009
Catégories d'infractions Nombre de victimes % de victimes blessées Nombre de victimes blessées Gravité des blessures (en %)
Légère Grave Inconnue Total
1 Exclut les 56 infractions sexuelles pour lesquelles aucune victime n'a été identifiée.
Source : Ministère de la Sécurité publique. Données du Programme DUC 2.
Agressions sexuelles de niveau 3 25 100,0 25 48,0 0,0 52,0 100
Agressions sexuelles de niveau 2 56 73,2 41 61,0 0,0 39,0 100
Agressions sexuelles de niveau 1 4 131 32,7 1 351 42,1 0,0 57,9 100
Autres infractions d'ordre sexuel 1 0,0 0 - - - -
Contacts sexuels 587 20,1 11823,70,076,3100
Incitation à des contacts sexuels 144 11,8 1711,80,088,2100
Exploitation sexuelle 19 10,5 250,00,050,0100
Inceste 97 40,2 3923,10,076,9100
Corruption d'enfants 9 11,1 10,00,0100,0100
Leurre d'un enfant au moyen d'un ordinateur 94 0,0 0----
Relations sexuelles anales 6 50,0 333,30,066,7100
Bestialité / Forcer / Inciter une personne 0 - 0----
Voyeurisme 68 8,8 60,00,0100,0100
Total 5 237 30,6 1 603 40,4 0,0 59,6 100
Victimes d'infractions sexuelles1 ayant subi des blessures selon le sexe, le groupe d'âge et la gravité des blessures, Québec, 2009
Groupe d'âge Nombres de victimes % de victimes blessées Nombre de victimes blessées Gravité des blessures (en %)
Légère Grave Inconnue Total
1 Exclut les 56 infractions sexuelles pour lesquelles aucune victime n'a été identifiée ainsi que les infractions pour lesquelles l'âge de la victime est inconnu, douteux ou non conforme à la réalité.
Source : Ministère de la Sécurité publique. Données du Programme DUC 2.
Femmes
Moins de 18 ans 2 654 26,5 702 29,9 0,0 70,1 100
18 ans et plus 1 618 36,7 594 56,2 0,0 43,8 100
Total 4 272 30,3 1 296 42,0 0,0 58,0 100
Hommes
Moins de 18 ans 731 30,9 226 33,6 0,0 66,4 100
18 ans et plus 135 37,0 50 34,0 0,0 66,0 100
Total 866 31,9 276 33,7 0,0 66,3 100
Total
Moins de 18 ans 3 385 27,4 928 30,8 0,0 69,2 100
18 ans et plus 1 753 36,7 644 54,5 0,0 45,5 100
Total 5 138 30,6 1 572 40,5 0,0 59,5 100
Victimes d'infractions sexuelles1 ayant subi des blessures selon l'arme utilisée, le groupe d'âge et le sexe, Québec, 2009
Arme utilisée Moins de 18 ans 18 ans et plus Total
Nombre % Nombre % Nombre %
1 Exclut les infractions sexuelles pour lesquelles aucune victime n'a été identifiée ainsi que les infractions pour lesquelles l'âge de la victime est inconnu, douteux ou non conforme à la réalité.
Source : Ministère de la Sécurité publique. Données du Programme DUC 2.
Femmes
Force physique 401 57,4 394 66,3 795 61,3
Couteau 0 0,0 2 0,3 2 0,2
Autre objet pointu 0 0,0 1 0,2 1 0,1
Objet contondant 0 0,0 3 0,5 3 0,2
Feu 0 0,0 0 0,0 0 0,0
Arme à feu 3 0,4 2 0,3 5 0,4
Autres armes 16 2,3 14 2,4 30 2,3
Arme inconnue 282 40,3 178 30,0 460 35,5
Total 699 100 594 100 1 296 100
Hommes
Force physique 121 53,5 35 70,0 156 56,5
Couteau 1 0,4 1 2,0 2 0,7
Autre objet pointu 0 0,0 0 0,0 0 0,0
Objet contondant 0 0,0 0 0,0 0 0,0
Feu 1 0,4 0 0,0 1 0,4
Arme à feu 0 0,0 0 0,0 0 0,0
Autres armes 15 6,6 2 4,0 17 6,2
Arme inconnue 88 38,9 12 24,0 100 36,2
Total 226 100 50 100 276 100
Total
Force physique 522 56,3 429 66,6 951 60,5
Couteau 1 0,1 30,5 4 0,3
Autre objet pointu 0 0,0 1 0,2 1 0,1
Objet contondant 0 0,0 3 0,5 3 0,2
Feu 1 0,1 0 0,0 1 0,1
Arme à feu 3 0,3 2 0,3 5 0,3
Autres armes 31 3,3 16 2,5 47 3,0
Arme inconnue 370 39,9 190 29,5 560 35,6
Total 928 100 644 100 1 572 100
Victimes d'infractions sexuelles1 selon la relation avec l'auteur présumé, le groupe d'âge et le sexe, Québec, 2009
Relation avec l'auteur présumé Moins de 18 ans 18 ans et plus Total
Nombre % Nombre % Nombre %
1 Exclut les 56 infractions sexuelles pour lesquelles aucune victime n'a été identifiée ainsi que les infractions pour lesquelles l'âge de la victime est inconnu, douteux ou non conforme à la réalité.
Source : Ministère de la Sécurité publique. Données du Programme DUC 2.
Femmes
Conjoint, ex-conjoint, ami intime 104 3,9 317 19,6 421 9,9
Parent 430 16,2 59 3,6 489 11,4
Enfant 2 0,13 0,2 5 0,1
Autre membre de la famille 382 14,4 58 3,6 440 10,3
Beau-père/belle-mère 120 4,5 18 1,1 138 3,2
Beau-fils/belle-fille 3 0,1 1 0,1 4 0,1
Parent éloigné 177 6,7 31 1,9 208 4,9
Connaissance 683 25,7 418 25,8 1 101 25,8
Voisin(e) 35 1,3 14 0,9 49 1,1
Relation d'affaires 25 0,9 121 7,5 146 3,4
Symbole d'autorité 93 3,5 18 1,1 111 2,6
Ami 166 6,3 80 4,9 246 5,8
Autre relation intime 10 0,4 2 0,1 12 0,3
Relation criminelle 4 0,2 4 0,2 8 0,2
Étranger 327 12,3 395 24,4 722 16,9
Auteur présumé non identifié 93 3,5 79 4,9 172 4,0
Total 2 654 100 1 618 100 4 272 100
Hommes
Conjoint, ex-conjoint, ami intime 3 0,4 12 8,9 15 1,7
Parent 129 17,6 5 3,7 134 15,5
Enfant 1 0,1 0 0,0 1 0,1
Autre membre de la famille 138 18,9 9 6,7 147 17,0
Beau-père/belle-mère 24 3,3 0 0,0 24 2,8
Beau-fils/belle-fille 2 0,3 1 0,7 3 0,3
Parent éloigné 54 7,4 14 10,4 68 7,9
Connaissance 187 25,6 38 28,1 225 26,0
Voisin(e) 18 2,5 1 0,7 19 2,2
Relation d'affaires 8 1,1 8 5,9 16 1,8
Symbole d'autorité 69 9,4 9 6,7 78 9,0
Ami 34 4,7 5 3,7 39 4,5
Autre relation intime 3 0,4 0 0,0 3 0,3
Relation criminelle 1 0,1 1 0,7 2 0,2
Étranger 49 6,7 27 20,0 76 8,8
Auteur présumé non identifié 11 1,5 5 3,7 16 1,8
Total 731 100 135 100 866 100
Total
Conjoint, ex-conjoint, ami intime 107 3,2 329 18,8 436 8,5
Parent 559 16,5 64 3,7 623 12,1
Enfant 3 0,1 3 0,2 6 0,1
Autre membre de la famille 520 15,4 67 3,8 587 11,4
Beau-père/belle-mère 144 4,3 18 1,0 162 3,2
Beau-fils/belle-fille 5 0,1 2 0,1 7 0,1
Parent éloigné 231 6,8 45 2,6 276 5,4
Connaissance 870 25,7 456 26,0 1 326 25,8
Voisin(e) 53 1,6 15 0,9 68 1,3
Relation d'affaires 33 1,0 129 7,4 162 3,2
Symbole d'autorité 162 4,8 27 1,5 189 3,7
Ami 200 5,9 85 4,8 285 5,5
Autre relation intime 13 0,4 2 0,1 15 0,3
Relation criminelle 5 0,1 5 0,3 10 0,2
Étranger 376 11,1 422 24,1 798 15,5
Auteur présumé non identifié 104 3,1 84 4,8 188 3,7
Total 3 385 100 1 753 100 5 138 100
Victimes d'infractions sexuelles1 selon le nombre de victimes lors de l'événement, le groupe d'âge et le sexe, Québec, 2009
Nombre de victimes lors d'un même événement Moins de 18 ans 18 ans et plus Total
Nombre % Nombre % Nombre %
1 Exclut les 56 infractions sexuelles pour lesquelles aucune victime n'a été identifiée ainsi que les infractions pour lesquelles l'âge de la victime est inconnu, douteux ou non conforme à la réalité.
Source : Ministère de la Sécurité publique. Données du Programme DUC 2.
Femmes
1 2 158 81,3 1 495 92,4 3 653 85,5
2 332 12,5 78 4,8 410 9,6
3 83 3,1 27 1,7 110 2,6
4 46 1,7 11 0,7 57 1,3
5 16 0,6 7 0,4 23 0,5
6 13 0,5 0 0,0 13 0,3
7 6 0,2 0 0,0 6 0,1
8 0 0,0 0 0,0 0 0,0
9 0 0,0 0 0,0 0 0,0
10 0 0,0 0 0,0 0 0,0
11 0 0,0 0 0,0 0 0,0
12 0 0,0 0 0,0 0 0,0
13 0 0,0 0 0,0 0 0,0
14 0 0,0 0 0,0 0 0,0
19 0 0,0 0 0,0 0 0,0
20 0 0,0 0 0,0 0 0,0
Total 2 654 100 1 618 100 4 272 100
Hommes
1 553 75,6 114 84,4 667 77,0
2 106 14,5 10 7,4 116 13,4
3 24 3,3 8 5,9 32 3,7
4 25 3,4 3 2,2 28 3,2
5 2 0,3 0 0,0 2 0,2
6 6 0,8 0 0,0 6 0,7
7 1 0,1 0 0,0 1 0,1
8 0 0,0 0 0,0 0 0,0
9 0 0,0 0 0,0 0 0,0
10 0 0,0 0 0,0 0 0,0
11 0 0,0 0 0,0 0 0,0
12 0 0,0 0 0,0 0 0,0
13 0 0,0 0 0,0 0 0,0
14 141,9 0 0,0 14 1,6
19 0 0,0 0 0,0 0 0,0
20 0 0,0 0 0,0 0 0.0
Total 731 100 135 100 866 100
Total
1 2 711 80,1 1 609 91,8 4 320 84,1
2 438 12,9 88 5,0 526 10,2
3 107 3,2 35 2,0 142 2,8
4 71 2,1 14 0,8 85 1,7
5 18 0,5 7 0,4 25 0,5
6 19 0,6 0 0,0 19 0,4
7 7 0,2 0 0,0 7 0,1
8 0 0,0 0 0,0 0 0,0
9 0 0,0 0 0,0 0 0,0
10 0 0,0 0 0,0 0 0,0
11 0 0,0 0 0,0 0 0,0
12 0 0,0 0 0,0 0 0,0
13 0 0,0 0 0,0 0 0,0
14 14 0,4 0 0,0 14 0,3
19 0 0,0 0 0,0 0 0,0
20 0 0,0 0 0,0 0 0,0
Total 3 385 100 1 753 100 5 138 100
Victimes d'infractions sexuelles1 selon le lieu de l'événement, le groupe d'âge et le sexe, Québec, 2009
Lieu de l'infraction Moins de 18 ans 18 ans et plus Total
Nombre % Nombre % Nombre %
1 Exclut les 56 infractions sexuelles pour lesquelles aucune victime n'a été identifiée ainsi que les infractions pour lesquelles l'âge de la victime est inconnu, douteux ou non conforme à la réalité.
Source : Ministère de la Sécurité publique. Données du Programme DUC 2.
Femmes
Résidence d'habitation 1 961 73,9 982 60,7 2 943 68,9
Établissement bancaire 0 0,0 1 0,1 1 0,0
Établissement commercial 105 4,0 244 15,1 349 8,2
Établissement d'enseignement 135 5,1 15 0,9 150 3,5
Établissement d'utilité publique 77 2,9 70 4,3 147 3,4
Moyen de transport 9 0,3 14 0,9 23 0,5
Stationnement 24 0,9 33 2,0 57 1,3
Transport en commun 26 1,0 27 1,7 53 1,2
Voie publique 120 4,5 156 9,6 276 6,5
Zone de plein air 114 4,3 36 2,2 150 3,5
Autres 36 1,4 21 1,3 57 1,3
Inconnu 47 1,8 19 1,2 66 1,5
Total 2 654 100 1 618 100 4 272 100
Hommes
Résidence d'habitation 574 78,5 89 65,9 663 76,6
Établissement bancaire 0 0,0 0 0,0 0 0,0
Établissement commercial 33 4,5 15 11,1 48 5,5
Établissement d'enseignement 20 2,7 0 0,0 20 2,3
Établissement d'utilité publique 28 3,8 13 9,6 41 4,7
Moyen de transport 0 0,0 1 0,7 1 0,1
Stationnement 3 0,4 2 1,5 5 0,6
Transport en commun 3 0,4 1 0,7 4 0,5
Voie publique 18 2,5 5 3,7 23 2,7
Zone de plein air 31 4,2 4 3,0 35 4,0
Autres 7 1,0 2 1,5 9 1,0
Inconnu 14 1,9 3 2,2 17 2,0
Total 731 100 135 100 866 100
Total
Résidence d'habitation 2 535 74,9 1 071 61,1 3 606 70,2
Établissement bancaire 0 0,0 1 0,1 1 0,0
Établissement commercial 138 4,1 259 14,8

397

7,7
Établissement d'enseignement 155 4,6 15 0,9 170 3,3
Établissement d'utilité publique 105 3,1 83 4,7 188 3,7
Moyen de transport 9 0,3 15 0,9 24 0,5
Stationnement 27 0,8 35 2,0 62 1,2
Transport en commun 29 0,9 28 1,6 57 1,1
Voie publique 138 4,1 161 9,2 299 5,8
Zone de plein air 145 4,3 40 2,3 185 3,6
Autres 43 1,3 23 1,366 1,3
Inconnu 61 1,8 22 1,3 83 1,6
Total 3 385 100 1 753 100 5 138 100
Nombre de victimes d'infractions sexuelles1 selon le délai entre l'événement et le dépôt de la plainte et selon le groupe d'âge détaillé, Québec, 2009
Groupe d’âge Aucun 1 à 5 jours 6 à 30 jours 31 à 365 jours Plus d'un an Inconnu Total
1 Exclut les 56 infractions sexuelles pour lesquelles aucune victime n'a été identifiée ainsi que les infractions pour lesquelles l'âge de la victime est inconnu, douteux ou non conforme à la réalité.
Source : Ministère de la Sécurité publique. Données du Programme DUC 2.
5 et moins 126 87 91 89 120 1 514
6-11 184 124 124 141 399 1 973
12-14 292 173 137 199 233 3 1 037
15-17 291 147 114 147 159 3 861
Moins de 18 893 531 466 576 911 8 3 385
18-19 129 50 21 34 49 1 284
20-24 215 74 46 35 41 0 411
25-34 213 82 55 51 54 3 458
35-44 117 56 40 37 40 2 292
45-54 89 58 33 24 7 0 211
55-64 17 17 11 10 5 0 60
65 et plus 13 10 5 6 3 0 37
18 et plus 793 347 211 197 199 6 1 753
Total 1 686 878 677 773 1 110 14 5 138
Pourcentage de victimes d'infractions sexuelles1 selon le délai entre l'évènement et le dépôt de la plainte et selon le groupe d'âge détaillé, Québec, 2009
Groupe d’âge Aucun 1 à 5 jours 6 à 30 jours 31 à 365 jours Plus d'un an Inconnu Total
1 Exclut les 56 infractions sexuelles pour lesquelles aucune victime n'a été identifiée ainsi que les infractions pour lesquelles l'âge de la victime est inconnu, douteux ou non conforme à la réalité.
Source : Ministère de la Sécurité publique. Données du Programme DUC 2.
5 et moins 24,5 16,9 17,7 17,3 23,3 0,2 100
6-11 18,9 12,7 12,7 14,5 41,0 0,1 100
12-14 28,2 16,7 13,2 19,2 22,5 0,3 100
15-17 33,8 17,1 13,2 17,1 18,5 0,3 100
Moins de 18 26,4 15,7 13,8 17,0 26,9 0,2 100
18-19 45,4 17,6 7,4 12,0 17,3 0,4 100
20-24 52,3 18,0 11,2 8,5 10,0 0,0 100
25-34 46,5 17,9 12,0 11,1 11,8 0,7 100
35-44 40,1 19,2 13,7 12,7 13,7 0,7 100
45-54 42,2 27,5 15,6 11,4 3,3 0,0 100
55-64 28,3 28,3 18,3 16,7 8,3 0,0 100
65 et plus 35,1 27,0 13,5 16,2 8,1 0,0 100
18 et plus 45,2 19,8 12,0 11,2 11,4 0,3 100
Total 32,8 17,1 13,2 15,0 21,6 0,3 100
Nombre de victimes d'infractions sexuelles 1 selon le délai entre l'évènement et le dépôt de la plainte et selon la relation avec l'auteur présumé, Québec, 2009
Délai entre l'événement et le dépôt de la plainte à la police Conjoint, ex-conjoint, ami intime Parent Enfant Autre membre de la famille Parent éloigné Connaissance Relation d'affaires Symbole d'autorité Ami Relation criminelle Étranger Beau-père/belle-mère Beau-fils/belle-fille Autre relation intime Voisin(e) Auteur présumé non identifié Total
1 Exclut les 56 infractions sexuelles pour lesquelles aucune victime n'a été identifiée.
Source : Ministère de la Sécurité publique. Données du Programme DUC 2.
Aucun 177 142 3 121 53 387 53 50 69 5 503 31 4 2 22 103 1 725
1 à 5 jours 73 92 1 56 19 278 32 26 72 2 166 21 0 2 16 37 893
6 à 30 jours 66 79 0 85 30 189 27 24 62 2 71 23 1 4 4 16 683
31 à 365 jours 82 88 1 94 49 237 37 38 56 0 44 30 0 4 11 12 783
Plus d’un an 44 239 1 236 131 248 19 51 32 1 30 62 3 3 16 21 1 137
Inconnu 2 3 0 1 0 4 0 1 1 0 1 0 0 0 0 3 16
Total 444 643 6 593 282 1 343 168 190 292 10 815 167 8 15 69 192 5 237
Pourcentage de victimes d'infractions sexuelles1 selon le délai entre l'évènement et le dépôt de la plainte et selon la relation avec l'auteur présumé, Québec, 2009
Délai entre l'événement et le dépôt de la plainte à la police Conjoint, ex-conjoint, ami intime Parent Enfant Autre membre de la famille Parent éloigné Connaissance Relation d'affaires Symbole d'autorité Ami Relation criminelle Étranger Beau-père/belle-mère Beau-fils/belle-fille Autre relation intime Voisin(e) Auteur présumé non identifié Total
1 Exclut les 56 infractions sexuelles pour lesquelles aucune victime n'a été identifiée.
Source : Ministère de la Sécurité publique. Données du Programme DUC 2.
Aucun 39,9 22,1 50,0 20,4 18,8 28,8 31,5 26,3 23,6 50,0 61,7 18,6 50,0 13,3 31,9 53,6 32,9
1 à 5 jours 16,4 14,3 16,7 9,4 6,7 20,7 19,0 13,7 24,7 20,0 20,4 12,6 0,0 13,3 23,2 19,3 17,1
6 à 30 jours 14,9 12,3 0,0 14,3 10,6 14,1 16,1 12,6 21,2 20,0 8,7 13,8 12,5 26,7 5,8 8,3 13,0
31 à 365 jours 18,5 13,7 16,7 15,9 17,4 17,6 22,0 20,0 19,2 0,0 5,4 18,0 0,0 26,7 15,9 6,3 15,0
Plus d’un an 9,9 37,2 16,7 39,8 46,5 18,5 11,3 26,8 11,0 10,0 3,7 37,1 37,5 20,0 23,2 10,9 21,7
Inconnu 0,5 0,5 0,0 0,2 0,0 0,3 0,0 0,5 0,3 0,0 0,1 0,0 0,0 0,0 0,0 1,6 0,3
Total 100 100 100 100 100 100 100 100 100 100 100 100 100 100 100 100 100
Victimes d'infractions sexuelles1 selon le classement du dossier et le groupe d'âge, 2001 à 2009
Année Dossiers non classés Dossiers classés Total
Par mise en accusation Sans mise en accusation Total
Nombre % Nombre % Nombre % Nombre % Nombre %
1 Exclut les infractions sexuelles pour lesquelles aucune victime n'a été identifiée ainsi que les infractions pour lesquelles l'âge de la victime est inconnu, douteux ou non conforme à la réalité.
* Données préliminaires.
Source : Ministère de la Sécurité publique. Données du Programme DUC 2.
Moins de 18 ans
2001 820 26,8 1 373 44,8 870 28,4 2 243 73,2 3 063 100
2002 858 25,1 1 466 42,8 1 098 32,1 2 564 74,9 3 422 100
2003 743 21,1 1 517 43,2 1 254 35,7 2 771 78,9 3 514 100
2004 751 22,2 1 407 41,6 1 224 36,2 2 631 77,8 3 382 100
2005 878 23,2 1 520 40,2 1 384 36,6 2 904 76,8 3 782 100
2006 985 25,5 1 572 40,6 1 313 33,9 2 885 74,5 3 870 100
2007 872 25,8 1 337 39,6 1 167 34,6 2 504 74,2 3 376 100
2008 1 050 30,3 1 291 37,2 1 125 32,5 2 416 69,7 3 466 100
2009* 1 754 51,5 884 26,1 758 22,4 1 642 48,5 3 385 100
18 ans et plus
2001 619 40,6 507 33,3 397 26,1 904 59,4 1 523 100
2002 652 40,4 493 30,5 470 29,1 963 59,6 1 615 100
2003 607 39,3 492 31,8 447 28,9 939 60,7 1 546 100
2004 642 38,9 544 33,0 463 28,1 1 007 61,1 1 649 100
2005 709 37,5 620 32,8 563 29,8 1 183 62,5 1 892 100
2006 740 39,4 587 31,2 552 29,4 1 139 60,6 1 879 100
2007 631 40,3 476 30,4 460 29,4 936 59,7 1 567 100
2008 722 44,0 479 29,2 440 26,8 919 56,0 1 641 100
2009* 1 049 59,8 386 22,0 318 18,1 704 40,2 1 753 100
Total
2001 1 439 31,4 1 880 41,0 1 267 27,6 3 147 68,6 4 586 100
2002 1 510 30,0 1 959 38,9 1 568 31,1 3 527 70,0 5 037 100
2003 1 350 26,7 2 009 39,7 1 701 33,6 3 710 73,3 5 060 100
2004 1 393 27,7 1 951 38,8 1 687 33,5 3 638 72,3 5 031 100
2005 1 587 28,0 2 140 37,7 1 947 34,3 4 087 72,0 5 674 100
2006 1 725 30,0 2 159 37,6 1 865 32,4 4 024 70,0 5 749 100
2007 1 503 30,4 1 813 36,7 1 627 32,9 3 440 69,6 4 943 100
2008 1 772 34,7 1 770 34,7 1 565 30,6 3 335 65,3 5 107 100
2009* 2 792 54,3 1 270 24,7 1 076 20,9 2 346 45,7 5 138 100
Victimes d'infractions sexuelles1 dont le dossier est classé sans mise en accusation selon le motif du classement et le groupe d'âge, Québec, 2009
Motif du classement Moins de 18 ans 18 ans et plus Total
Nombre % Nombre % Nombre %
1 Exclut les infractions sexuelles pour lesquelles aucune victime n'a été identifiée ainsi que les infractions pour lesquelles l'âge de la victime est inconnu, douteux ou non conforme à la réalité.
* Données préliminaires.
Source : Ministère de la Sécurité publique. Données du Programme DUC 2.
Suicide de l'accusé 9 1,2 1 0,3 10 0,9
Décès de l'accusé 2 0,3 3 0,9 5 0,5
Décès du plaignant/d'un témoin essentiel 0 0,0 1 0,3 1 0,1
Raison indépendante de la volonté policière 489 64,5 155 48,7 644 59,9
Accusé âgé moins de douze ans 43 5,7 0 0,0 43 4,0
Admission dans un hôpital psychiatrique 0 0,0 1 0,3 1 0,1
Accusé hors-pays et pas extradition 2 0,3 0 0,0 2 0,2
Plaignant refusant qu'une accusation soit portée 184 24,3 151 47,5 335 31,1
Accusé ayant pris part à d'autres aff. criminelles 1 0,1 2 0,6 3 0,3
Accusé purgeant déjà une peine 0 0,0 0 0,0 0 0,0
Pouvoir discrétionnaire du service de police 9 1,2 2 0,6 11 1,0
Programme de déjudiciarisation 15 2,0 2 0,6 17 1,6
Renvoi à un organisme de justice alternative 1 0,1 0 0,0 1 0,1
Avertissement 3 0,4 0 0,0 3 0,3
Total* 758 100 318 100 1 076 100

Auteurs présumés

Taux d'auteurs présumés d'infractions sexuelles1,2 selon le groupe d'âge détaillé et le sexe, Québec, 2001 à 2009
Groupe d’âge 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009
1 Nombre d'auteurs présumés d'infractions sexuelles identifiés par la police par 100 000 habitants.
2 Exclut les auteurs présumés dont l'âge est inconnu, douteux ou non conforme à la réalité.
Source : Ministère de la Sécurité publique. Données du Programme DUC 2.
Femmes
11 et moins 0,2 0,6 0,6 0.6 0,8 1,0 1,7 1,51,3
12-14 5,4 6,2 6,9 9,6 7,1 13,8 9,0 14,27,2
15-17 7,3 2,2 13,5 6,8 6,1 10,6 9,5 7,77,4
Moins de 18 2,3 1,8 3,9 3,3 2,9 5,2 4,5 5,13,6
18-19 1,0 1,0 4,3 3,3 1,1 5,5 4,5 4,53,3
20-24 4,5 1,2 2,8 5,2 2,8 3,6 4,5 2,13,3
25-34 2,6 3,1 2,3 2,7 2,9 4,5 4,4 5,75,6
35-44 2,3 2,8 2,4 3,1 4,1 3,5 5,4 4,63,3
45-54 0,9 0,9 0,7 1,6 1,2 0,8 2,6 1,30,8
55-64 0,3 1,6 0,5 1,0 0,5 0,2 1,7 1,00,4
65 et plus 0,4 0,0 0,2 0,2 0,0 0,3 0,0 0,20,2
18 et plus 1,6 1,6 1,5 2,1 1,8 2,1 3,0 2,52,1
Total 1,8 1,7 2,0 2,3 2,1 2,7 3,3 3,02,4
Hommes
11 et moins 8,1 8,0 8,5 12,1 8,8 12,6 14,6 12,714,1
12-14 141,4 169,2 182,6 214,1 253,6 228,5 223,7 212,8202,0
15-17 145,6 132,3 147,3 177,7 229,2 229,4 235,1 231,9183,2
Moins de 18 54,2 56,3 61,9 76,3 92,3 91,8 94,8 92,082,4
18-19 99,8 100,4 111,6 125,2 132,0 141,1 179,0 183,6133,0
20-24 78,2 77,0 84,8 92,1 104,4 114,0 113,3 113,496,9
25-34 102,3 99,9 98,2 110,1 105,7 100,8 117,3 119,997,8
35-44 93,8 89,4 107,9 113,3 118,3 118,3 134,4 129,9120,1
45-54 66,8 66,9 70,6 82,3 74,8 76,1 76,0 89,073,4
55-64 51,4 57,6 56,5 60,4 61,4 52,5 61,1 61,054,7
65 et plus 36,8 27,8 30,7 38,6 33,8 35,6 42,2 41,031,1
18 et plus 76,1 73,7 79,4 87,2 86,4 85,4 94,4 95,980,9
Total 71,1 69,8 75,5 84,8 87,7 86,8 94,5 95,181,2
TOTAL
11 et moins 4,2 4,4 4,6 6,5 4,9 7,0 8,3 7,27,9
12-14 75,1 89,7 96,9 114,2 133,3 123,5 118,8 115,8106,9
15-17 78,3 69,0 82,2 94,4 120,2 122,6 124,9 122,597,4
Moins de 18 28,9 29,7 33,6 40,7 48,7 49,6 50,8 49,644,0
18-19 51,8 52,0 59,2 65,9 68,4 75,1 93,6 95,969,6
20-24 42,3 40,1 44,8 49,8 54,9 60,2 60,2 59,151,3
25-34 53,7 52,6 51,5 57,7 55,6 53,8 62,1 64,052,8
35-44 48,6 46,6 55,8 58,8 61,9 61,8 71,0 68,563,0
45-54 33,7 33,7 35,5 41,5 37,7 38,2 39,0 44,937,0
55-64 25,2 28,9 27,9 30,0 30,3 25,8 30,8 30,427,0
65 et plus 15,3 11,5 12,8 16,1 14,1 15,1 17,7 17,413,5
18 et plus 38,0 36,8 39,5 43,6 43,1 42,8 47,7 48,240,7
Total 36,0 35,3 38,3 43,0 44,3 44,2 48,3 48,541,4
Auteurs présumés d'infractions sexuelles1 selon le groupe d'âge détaillé et le sexe, Québec, 2009
Groupe d'âge Femmes Hommes Total
Nombre % Nombre % Nombre %
1 Exclut les auteurs dont l'âge est inconnu, douteux ou non conforme à la réalité.
Source : Ministère de la Sécurité publique. Données du Programme DUC 2.
11 et moins 8 13,8 38 1,8 46 2,1
12 - 14 10 17,2 211 9,8 221 10,0
15 - 17 6 10,3192 8,9 198 8,9
Moins de 18 24 41,4 441 20,4 465 20,9
18 - 19 3 5,2 116 5,4 119 5,4
20 - 24 2 3,4 189 8,7 191 8,6
25 - 34 11 19,0 352 16,3 363 16,3
35 - 44 10 17,2 436 20,2 446 20,1
45 - 54 5 8,6 318 14,7 323 14,5
55 - 64 3 5,2 187 8,6 190 8,6
65 et plus 0 0,0 124 5,7 124 5,6
18 et plus 34 58,6 1 722 79,6 1 756 79,1
Total 58 100 2 163 100 2 221 100
Auteurs présumés d'infractions sexuelles1 selon le sexe et selon l'âge et le sexe des victimes, Québec, 2009
Âge et sexe des victimes Sexe des auteurs présumés
Femmes Hommes Total
Nombre Taux Nombre Taux Nombre Taux
1 Exclut les auteurs présumés dont l'âge est inconnu, douteux ou non conforme à la réalité et ceux dont l'âge de la victime est inconnu, douteux ou non conforme à la réalité.
Source : Ministère de la Sécurité publique. Données du Programme DUC 2.
Moins de 18 ans
Femmes 31 53,4 1 205 55,9 1 236 55,9
Hommes 18 31,0 270 12,5 288 13,0
Total 49 84,5 1 475 68,4 1 524 68,9
18 ans et plus
Femmes 6 10,3 639 29,7 645 29,1
Hommes 3 5,2 41 1,9 44 2,0
Total 9 15,5 680 31,6 689 31,1
Total
Femmes 37 63,8 1 844 85,6 1 881 85,0
Hommes 21 36,2 311 14,4 332 15,0
Total 58 100 2 155 100 2 213 100
Nombre d'auteurs présumés d’infractions sexuelles1 selon le groupe d’âge détaillé et le groupe d'âge détaillé des victimes, Québec, 2009
Groupe d’âge des victimes Groupe d'âge des auteurs présumés
11 et moins 12-14 15-17 18-19 20-24 25-34 35-44 45-54 55-64 65 et plus Total
1 Exclut les auteurs présumés dont l'âge est inconnu, douteux ou non conforme à la réalité et ceux dont l'âge de la victime est inconnu, douteux ou non conforme à la réalité.
Source : Ministère de la Sécurité publique. Données du Programme DUC 2.
5 et moins 9 59 28 8 24 64 68 42 18 16 336
6-11 32 87 48 10 21 57 84 48 33 23 443
12-14 4 68 65 36 31 55 82 51 27 16 435
15-17 1 5 42 40 48 38 66 45 20 3 308
Moins de 18 46 219 183 94 124 214 300 186 98 58 1 522
18-19 0 0 3 10 26 23 12 11 5 2 92
20-24 0 1 4 10 25 42 31 20 10 8 151
25-34 0 0 5 3 10 61 36 26 17 18 176
35-44 0 1 1 2 3 13 43 32 19 11 125
45-54 0 0 2 0 3 4 17 32 25 19 102
55-64 0 0 0 0 0 3 3 5 9 4 24
65 et plus 0 0 0 0 0 2 0 6 7 4 19
18 et plus 0 2 15 25 67 148 142 132 92 66 689
Total 46 221 198 119 191 362 442 318 190 124 2 211
Pourcentage d'auteurs présumés d’infractions sexuelles1 selon le groupe d’âge détaillé et le groupe d'âge détaillé des victimes, Québec, 2009
Groupe d’âge des victimes Groupe d'âge des auteurs présumés
11 et moins 12-14 15-17 18-19 20-24 25-34 35-44 45-54 55-64 65 et plus Total
1 Exclut les auteurs présumés dont l'âge est inconnu, douteux ou non conforme à la réalité et ceux dont l'âge de la victime est inconnu, douteux ou non conforme à la réalité.
Source : Ministère de la Sécurité publique. Données du Programme DUC 2.
5 et moins 19,6 26,7 14,1 6,7 12,6 17,7 15,4 13,2 9,5 12,9 15,2
6-11 69,6 39,4 24,2 8,4 11,0 15,7 19,0 15,1 17,4 18,5 20,0
12-14 8,7 30,8 32,8 30,3 16,2 15,2 18,6 16,0 14,2 12,9 19,7
15-17 2,2 2,3 21,2 33,6 25,1 10,5 14,9 14,2 10,5 2,4 13,9
Moins de 18 100,0 98,1 92,4 79,0 64,9 59,1 67,9 58,5 51,6 46,8 68,8
18-19 0,0 0,0 1,5 8,4 13,6 6,4 2,7 3,5 2,6 1,6 4,2
20-24 0,0 0,5 2,0 8,4 13,1 11,6 7,0 6,3 5,3 6,5 6,8
25-34 0,0 0,0 2,5 2,5 5,2 16,9 8,1 8,2 8,9 14,5 8,0
35-44 0,0 0,5 0,5 1,7 1,6 3,6 9,7 10,1 10,0 8,9 5,7
45-54 0,0 0,0 1,0 0,0 1,6 1,1 3,8 10,1 13,2 15,3 4,6
55-64 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,8 0,7 1,6 4,7 3,2 1,1
65 et plus 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,6 0,0 1,9 3,7 3,2 0,9
18 et plus 0,0 0,9 7,6 21,0 35,1 40,9 32,1 41,5 48,4 53,2 31,2
Total 100 100 100 100 100 100 100 100 100 100 100
Auteurs présumés d’infractions sexuelles1 selon la catégorie d’infractions, le groupe d'âge et le sexe, Québec, 2009
Infractions sexuelles Moins de 18 ans 18 ans et plus Total
Nombre % Nombre % Nombre %
1 Exclut les auteurs dont l'âge est inconnu, douteux ou non conforme à la réalité.
Source : Ministère de la Sécurité publique. Données du Programme DUC 2.
Femmes
Agressions sexuelles de niveau 1 0 0,0 0 0,0 0 0,0
Agressions sexuelles de niveau 2 2 8,3 1 2,9 3 5,2
Agressions sexuelles de niveau 3 12 50,0 28 82,4 40 69,0
Contacts sexuels 9 37,5 38,81220,7
Incitation à des contacts sexuels 1 4,2 00,011,7
Exploitation sexuelle 0 0,0 00,000,0
Inceste 0 0,0 12,911,7
Corruption d'enfants 0 0,0 12,911,7
Leurre d'un enfant au moyen d'un ordinateur 0 0,0 00,000,0
Relations sexuelles anales 0 0,0 00,000,0
Bestialité / Forcer /Inciter une personne 0 0,0 00,000,0
Voyeurisme 0 0,0 00,000,0
Total 24 100 34 100 58 100
Hommes
Agressions sexuelles de niveau 1 0 0,0 14 0,8 14 0,6
Agressions sexuelles de niveau 2 4 0,9 23 1,3 27 1,2
Agressions sexuelles de niveau 3 336 76,2 1 374 79,8 1 710 79,1
Contacts sexuels 84 19,0 19511,327912,9
Incitation à des contacts sexuels 10 2,3 422,4522,4
Exploitation sexuelle 0 0,0 20,120,1
Inceste 2 0,5 281,6301,4
Corruption d'enfants 1 0,2 30,240,2
Leurre d'un enfant au moyen d'un ordinateur 1 0,2 160,9170,8
Relations sexuelles anales 0 0,0 00,000,0
Bestialité / Forcer / Inciter une personne 0 0,0 00,000,0
Voyeurisme 3 0,7 251,5281,3
Total 441 100 1 722 100 2 163 100
Total
Agressions sexuelles de niveau 1 0 0,0 14 0,8 14 0,6
Agressions sexuelles de niveau 2 6 1,3 24 1,4 30 1,4
Agressions sexuelles de niveau 3 348 74,8 1 402 79,8 1 750 78,8
Contacts sexuels 93 20,0 19811,329113,1
Incitation à des contacts sexuels 11 2,4 422,4532,4
Exploitation sexuelle 0 0,0 20,120,1
Inceste 2 0,4 291,7311,4
Corruption d'enfants 1 0,2 40,250,2
Leurre d'un enfant au moyen d'un ordinateur 1 0,2 160,9170,8
Relations sexuelles anales 0 0,0 00,000,0
Bestialité / Forcer /Inciter une personne 0 0,0 00,000,0
Voyeurisme 3 0,6 251,4281,3
Total 465 100 1 756 100 2 221 100
Auteurs présumés d'infractions sexuelles1 selon le nombre d'auteurs présumés lors de l'événement, le groupe d'âge et le sexe, Québec, 2009
Nombre d'auteurs lors d'un même événement Moins de 18 ans 18 ans et plus Total
Nombre % Nombre % Nombre %
1 Exclut les auteurs dont l'âge est inconnu, douteux ou non conforme à la réalité.
Source : Ministère de la Sécurité publique. Données du Programme DUC 2.
Femmes
1 17 70,8 27 79,4 44 75,9
2 4 16,7 6 17,6 10 17,2
3 3 12,5 0 0,0 3 5,2
4 0 0,0 1 2,9 1 1,7
5 0 0,0 0 0,0 0 0,0
6 0 0,0 0 0,0 0 0,0
7 0 0,0 0 0,0 0 0,0
Total 24 100 34 100 58 100
Hommes
1 381 86,4 1 643 95,4 2 024 93,6
2 35 7,9 51 3,0 86 4,0
3 16 3,6 14 0,8 30 1,4
4 8 1,8 3 0,2 11 0,5
4 0 0,0 0 0,0 0 0,0
6 1 0,2 11 0,6 12 0,6
7 0 0,0 0 0,0 0 0,0
Total 441 100 1 722 100 2 163 100
Total
1 398 85,6 1 670 95,1 2 068 93,1
2 39 8,4 57 3,2 96 4,3
3 19 4,1 14 0,8 33 1,5
4 8 1,7 4 0,2 12 0,5
5 0 0,0 0 0,0 0 0,0
6 1 0,2 11 0,6 12 0,5
7 0 0,0 0 0,0 0 0,0
Total 465 100 1 756 100 2 221 100
Auteurs présumés d'infractions sexuelles1 dont le dossier est classé par ou sans mise en accusation selon le groupe d'âge détaillé, Québec, 2009
Groupe d'âge Par mise en accusation Sans mise en accusation Total
Nombre % Nombre % Nombre %
1 Exclut les auteurs dont l'âge est inconnu, douteux ou non conforme à la réalité.
* Données préliminaires.
Source : Ministère de la Sécurité publique. Données du Programme DUC 2.
11 et moins 0 0,0 46 100,0 46 100
12 - 14 97 43,9 124 56,1 221 100
15 - 17 88 44,4 110 55,6 198 100
Moins de 18 185 39,8 280 60,2 465 100
18 - 19 57 47,9 62 52,1 119 100
20 - 24 97 50,8 94 49,2 191 100
25 - 34 198 54,5 165 45,5 363 100
35 - 44 243 54,5 203 45,5 446 100
45 - 54 195 60,4 128 39,6 323 100
55 - 64 98 51,6 92 48,4 190 100
65 et plus 67 54,0 57 46,0 124 100
18 et plus 955 54,4 801 45,6 1 756 100
Total* 1 140 51,3 1 081 48,7 2 221 100

Régions

Taux d'infractions sexuelles1,2 chez les femmes de moins de 18 ans, selon la région, Québec, 2001 à 2009
Région 2001 2002 2003 2004 2005 2006 20072008 2009*
1 Nombre d'infractions sexuelles par 100 000 habitants (population basée sur les estimations de Statistique Canada).
2 Exclut les infractions pour lesquelles l'âge de la victime est inconnu, douteux ou non conforme à la réalité.
3 Les données présentées pour cette région en 2007, 2008 et 2009 excluent celles de l'administration régionale Kativik.
* Exclut les infractions sexuelles pour lesquelles aucune victime n'a été identifiée.
Source : Ministère de la Sécurité publique. Données du Programme DUC 2.
Bas-Saint-Laurent 339,8 434,6 382,6 419,1 520,1 433,5 489,6 350,8 293,5
Saguenay—Lac-Saint-Jean 238,1 342,3 402,3 378,7 477,4 642,2 576,4 595,2 515,3
Capitale-Nationale 270,5 313,0 332,5 275,7 285,8 349,6 350,1 357,9 332,1
Mauricie 361,8 421,9 523,6 419,4 658,3 515,6 540,3 485,0 486,7
Estrie 266,8 266,8 342,6 428,7 412,9 359,8 277,2 417,6 400,7
Montréal 332,7 336,2 354,3 342,8 355,8 363,7 297,8 295,6 289,2
Outaouais 444,4 463,9 470,0 356,4 343,8 366,7 338,5 304,9 375,3
Abitibi-Témiscamingue 559,6 417,9 611,7 585,0 390,7 575,6 654,7 497,1 720,0
Côte-Nord 555,5 571,1 561,0 741,5 552,1 643,4 699,6 665,4 572,8
Nord-du-Québec3 357,1 599,4 269,7 596,5 325,9 476,5 195,6 212,5 253,8
Gaspésie—Îles-de-la-Madeleine 453,6 398,9 412,2 530,1 594,8 831,8 559,9 617,0 589,1
Chaudière-Appalaches 266,3 244,7 257,1 240,4 314,6 306,1 273,5 341,6 236,6
Laval 269,6 271,5 292,4 216,9 286,5 328,5 225,9 224,0 224,2
Lanaudière 227,4 399,7 369,0 413,7 390,5 445,4 353,7 362,6 445,3
Laurentides 286,7 402,1 439,5 417,3 544,8 438,0 456,4 398,2 451,3
Montérégie 262,0 306,7 298,1 288,6 377,1 397,5 279,6 370,5 319,9
Centre-du-Québec 301,3 462,5 517,6 393,2 390,4 523,1 371,2 454,8 435,7
Total 307,5 350,2 366,9 351,4 390,8 409,8 348,0 364,1 355,8
Taux d'infractions sexuelles1,2 chez les femmes de 18 ans et plus, selon la région, Québec, 2001 à 2009
Région2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009*
1 Les données présentées pour cette région en 2007, 2008 et 2009 excluent celles de l'administration régionale Kativik.
* Exclut les infractions sexuelles pour lesquelles aucune victime n'a été identifiée.
Source : Ministère de la Sécurité publique. Données du Programme DUC 2.
Bas-Saint-Laurent 43,4 37,4 38,6 44,5 37,0 54,8 41,9 29,9 48,9
Saguenay—Lac-Saint-Jean 47,2 53,8 36,9 44,2 70,3 63,0 49,7 46,9 47,7
Capitale-Nationale 41,8 44,7 42,5 39,3 39,4 47,9 42,0 52,9 49,5
Mauricie 39,4 35,0 38,5 43,8 62,6 65,1 37,1 44,1 43,2
Estrie 31,7 35,7 36,9 59,0 60,7 44,7 46,4 53,1 43,9
Montréal 77,5 68,8 68,0 68,1 74,1 77,6 62,2 64,8 72,3
Outaouais 56,3 70,7 56,2 56,6 58,6 49,1 53,4 42,6 55,3
Abitibi-Témiscamingue 42,4 57,1 84,2 59,0 65,8 56,7 76,5 47,8 54,3
Côte-Nord 63,3 37,8 62,0 51,3 97,2 100,0 68,0 125,1 97,3
Nord-du-Québec1 202,5 232,5 183,1 86,5 187,3 224,8 7,7 37,9 67,1
Gaspésie—Îles-de-la-Madeleine 39,4 45,1 50,2 45,1 59,8 44,8 40,2 35,2 45,1
Chaudière-Appalaches 13,7 22,1 27,7 25,6 24,1 35,8 30,2 40,7 29,1
Laval 32,2 44,0 33,7 36,6 30,7 37,5 28,3 32,9 35,3
Lanaudière 29,5 42,4 32,6 33,0 47,4 41,5 41,1 31,7 47,2
Laurentides 35,4 38,8 37,4 48,3 53,2 52,0 34,2 42,3 42,4
Montérégie 30,3 34,3 32,9 34,9 42,6 36,2 37,5 35,1 34,3
Centre-du-Québec 27,4 42,1 37,2 44,7 51,0 47,4 40,7 42,6 46,7
Total 47,0 49,0 46,9 48,3 54,9 54,9 46,0 47,8 50,5
Taux d'infractions sexuelles1,2 chez les hommes de moins de 18 ans, selon la région, Québec, 2001 à 2009
Région 2001 2002 2003 2004 2005 2006 20072008 2009* Variat. 2009/2010
(en %)
1 Nombre d'infractions sexuelles par 100 000 habitants (population basée sur les estimations de Statistique Canada).
2 Exclut les infractions pour lesquelles l'âge de la victime est inconnu, douteux ou non conforme à la réalité.
3 Les données présentées pour cette région en 2007, 2008 et 2009 excluent celles de l'administrion régionale Kativik.
* Exclut les infractions sexuelles pour lesquelles aucune victime n'a été identifiée.
Source : Ministère de la Sécurité publique. Données du Programme DUC 2.
Bas-Saint-Laurent 120,4 92,9 65,0 60,9 151,6 191,8 73,9 112,1 98,4-12,2
Saguenay—Lac-Saint-Jean 72,9 85,2 74,5 101,0 129,5 202,4 185,0 127,8 130,11,8
Capitale-Nationale 64,5 98,9 98,8 79,8 105,4 97,2 79,9 78,2 57,9-26,0
Mauricie 146,9 103,0 158,2 211,4 167,4 135,1 212,8 219,8 178,5-18,8
Estrie 64,4 179,8 146,7 81,4 123,8 99,0 66,5 91,8 110,220,1
Montréal 70,1 88,9 74,3 78,7 93,9 84,4 77,0 80,9 81,91,2
Outaouais 146,6 78,0 98,6 96,7 49,7 76,0 52,0 68,1 98,544,6
Abitibi-Témiscamingue 82,4 156,7 149,0 141,0 115,7 123,3 177,1 117,9 236,7100,7
Côte-Nord 84,2 173,7 125,4 146,2 214,0 105,1 218,6 202,5 236,416,7
Nord-du-Québec3 125,1 14,2 14,4 100,0 42,2 0,0 13,9 42,0 0,0-100,0
Gaspésie—Îles-de-la-Madeleine 120,9 144,0 85,5 130,9 214,1 116,2 247,5 134,2 175,630,8
Chaudière-Appalaches 84,6 94,9 68,5 66,9 67,6 83,1 65,3 73,4 68,3-7,0
Laval 63,5 48,2 62,6 47,3 69,3 43,9 43,4 55,0 51,3-6,7
Lanaudière 68,8 106,2 126,9 122,0 138,6 109,5 109,7 94,2 134,042,3
Laurentides 90,8 112,9 108,5 105,9 137,8 128,8 109,2 133,2 85,0-36,2
Montérégie 82,4 59,1 74,8 83,9 97,8 97,5 100,7 85,0 81,8-3,7
Centre-du-Québec 135,7 147,9 165,9 142,8 156,1 156,7 99,2 95,5 79,1-17,2
Total 84,8 93,2 92,3 92,7 107,7 101,8 95,9 93,8 93,2-0,6
Taux d'infractions sexuelles1,2 chez les hommes de 18 ans et plus, selon la région, Québec, 2001 à 2009
Région2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009* Variat. 2009/2010
(en %)
1 Les données présentées pour cette région en 2007, 2008 et 2009 excluent celles de l'administrion régionale Kativik.
* Exclut les infractions sexuelles pour lesquelles aucune victime n'a été identifiée.
Source : Ministère de la Sécurité publique. Données du Programme DUC 2.
Bas-Saint-Laurent 2,5 6,3 2,5 7,5 9,9 14,8 7,4 6,2 1,2-80,2
Saguenay—Lac-Saint-Jean 4,5 6,4 0,0 1,8 7,3 4,6 8,2 7,3 7,2-1,3
Capitale-Nationale 6,3 5,0 4,6 7,6 6,4 5,2 6,7 3,3 7,6130,6
Mauricie 2,9 3,0 7,8 7,8 6,8 9,6 8,6 15,2 6,6-56,9
Estrie 5,4 1,8 5,2 1,7 5,1 6,7 2,5 5,8 8,239,9
Montréal 4,5 5,2 6,0 7,4 8,4 6,4 4,4 4,4 5,014,3
Outaouais 7,4 5,7 4,8 7,0 4,6 3,0 2,2 3,6 0,7-80,2
Abitibi-Témiscamingue 3,4 3,5 8,9 1,8 0,0 8,8 7,0 5,2 10,396,1
Côte-Nord 2,5 13,0 13,0 15,6 10,4 5,2 13,0 5,2 2,6-50,5
Nord-du-Québec1 15,1 0,0 7,3 21,8 0,0 0,0 0,0 7,1 0,0-100,0
Gaspésie—Îles-de-la-Madeleine 7,6 0,0 5,2 2,6 20,7 7,7 7,8 2,6 7,8197,7
Chaudière-Appalaches 3,9 1,3 0,6 3,9 3,8 2,5 1,3 5,0 1,2-75,3
Laval 1,5 3,7 2,2 0,7 1,4 0,0 2,8 0,7 4,0494,1
Lanaudière 5,3 14,5 3,9 3,8 2,4 4,1 1,7 2,3 4,595,6
Laurentides 4,4 4,4 4,3 4,2 4,6 7,4 5,9 2,9 2,8-2,3
Montérégie 2,8 3,0 1,4 5,0 6,8 4,5 2,4 2,7 2,7-1,8
Centre-du-Québec 1,2 9,2 4,6 6,8 11,2 5,6 1,1 3,3 2,2-34,5
Total 4,2 5,0 4,1 5,6 6,5 5,5 4,2 4,2 4,44,8
Nombre d'infractions sexuelles1 selon la catégorie d'infractions et la région, 2009
Région Agressions sexuelles Autres infractions d'ordre sexuel Total
Niveau 3 Niveau 2 Niveau 1
1 Exclut les 56 infractions sexuelles pour lesquelles aucune victime n'a été identifiée.
2 Les données présentées pour cette région excluent celles de l'administration régionale Kativik.
Source : Ministère de la Sécurité publique. Données du Programme DUC 2.
Bas-Saint-Laurent 0 2 85 25 112
Saguenay—Lac-Saint-Jean 3 1 190 42 236
Capitale-Nationale 0 9 339 53 401
Mauricie 0 0 159 49 208
Estrie 2 2 168 48 220
Montréal 6 18 1 024 222 1 270
Outaouais 1 3 216 40 260
Abitibi-Témiscamingue 0 1 144 38 183
Côte-Nord 1 0 79 38 118
Nord-du-Québec2 0 0 24 2 26
Gaspésie—Îles-de-la-Madeleine 0 2 61 19 82
Chaudière-Appalaches 3 2 137 31 173
Laval 0 2 140 36 178
Lanaudière 3 3 273 99 378
Laurentides 0 2 322 82 406
Montérégie 5 9 638 167 819
Centre-du-Québec 1 0 132 34 167
Total 25 56 4 131 1 025 5 237
Pourcentage d'infractions sexuelles1 selon la catégorie d'infractions et la région, 2009
Région Agressions sexuelles Autres infractions d'ordre sexuel Total
Niveau 3 Niveau 2 Niveau 1
1 Exclut les 56 infractions sexuelles pour lesquelles aucune victime n'a été identifiée.
2 Les données présentées pour cette région excluent celles de l'administration régionale Kativik.
Source : Ministère de la Sécurité publique. Données du Programme DUC 2.
Bas-Saint-Laurent 0,0 1,8 75,9 22,3 100
Saguenay—Lac-Saint-Jean 1,3 0,4 80,5 17,8 100
Capitale-Nationale 0,0 2,2 84,5 13,2 100
Mauricie 0,0 0,0 76,4 23,6 100
Estrie 0,9 0,9 76,4 21,8 100
Montréal 0,5 1,4 80,6 17,5 100
Outaouais 0,4 1,2 83,1 15,4 100
Abitibi-Témiscamingue 0,0 0,5 78,7 20,8 100
Côte-Nord 0,8 0,0 66,9 32,2 100
Nord-du-Québec2 0,0 0,0 92,3 7,7 100
Gaspésie—Îles-de-la-Madeleine 0,0 2,4 74,4 23,2 100
Chaudière-Appalaches 1,7 1,2 79,2 17,9 100
Laval 0,0 1,1 78,7 20,2 100
Lanaudière 0,8 0,8 72,2 26,2 100
Laurentides 0,0 0,5 79,3 20,2 100
Montérégie 0,6 1,1 77,9 20,4 100
Centre-du-Québec 0,6 0,0 79,0 20,4 100
Total 0,5 1,1 78,9 19,6 100
Nombre d'infractions sexuelles1, selon le sexe, le groupe d'âge et la région, Québec, 2009
Région Femmes Hommes Total
Moins de 18 ans 18 ans et plus Total Moins de 18 ans 18 ans et plus Total Moins de 18 ans Moins de 18 ans Total
1 Exclut les infractions sexuelles pour lesquelles aucune victime n'a été identifiée ainsi que les infractions pour lesquelles l'âge de la victime est inconnu, douteux ou non conforme à la réalité.
2 Les données présentées pour cette région en 2007, 2008 et 2009 excluent celle de l'administration régionale Kativik.
Source : Ministère de la Sécurité publique. Données du Programme DUC 2.
Bas-Saint-Laurent 50 41 91 18 1 19 68 42 110
Saguenay—Lac-Saint-Jean 129 53 182 34 8 42 163 61 224
Capitale-Nationale 192 145 337 35 21 56 227 166 393
Mauricie 105 48 153 41 7 48 146 55 201
Estrie 116 55 171 34 10 44 150 65 215
Montréal 486 583 1 069 144 38 182 630 621 1 251
Outaouais 138 80 218 38 1 39 176 81 257
Abitibi-Témiscamingue 106 31 137 37 6 43 143 37 180
Côte-Nord 56 3692 241 2580 37 117
Nord-du-Québec2 17 9 26 0 0 0 179 26
Gaspésie—Îles-de-la-Madeleine 45 18 63 14 3 17 59 21 80
Chaudière-Appalaches 92 47 139 28 2 30 120 49 169
Laval 92 56 148 22 6 28 114 62 176
Lanaudière 213 85 298 68 8 76 281 93 374
Laurentides 254 91 345 50 6 56 304 97 401
Montérégie 465 197 662 125 15 140 590 212 802
Centre-du-Québec 98 43 141 19 2 21 117 45 162
Total 2 654 1 618 4 272 731 135 866 3 385 1 753 5 138
Taux d'infractions sexuelles1,2 selon le sexe et le groupe d'âge des victimes, et la région, Québec, 2009
Région Femmes Hommes Total
Moins de 18 ans 18 ans et plus Total Moins de 18 ans 18 ans et plus Total Moins de 18 ans Moins de 18 ans Total
1 Nombre d'infractions par 100 000 habitants (population basée sur les estimations de Statistique Canada).
2 Exclut les infractions sexuelles pour lesquelles aucune victime n'a été identifiée ainsi que les infractions pour lesquelles l'âge de la victime est inconnu, douteux ou non conforme à la réalité.
3 Les données présentées pour cette région en 2007, 2008 et 2009 excluent celle de l'administration régionale Kativik.
Source : Ministère de la Sécurité publique. Données du Programme DUC 2.
Bas-Saint-Laurent 293,5 48,9 90,3 98,4 1,2 19,0 192,5 25,4 54,8
Saguenay—Lac-Saint-Jean 515,3 47,7 133,8 130,1 7,2 30,6 318,6 27,5 82,0
Capitale-Nationale 332,1 49,5 96,0 57,9 7,6 16,6 191,9 29,1 57,1
Mauricie 486,7 43,2 115,3 178,5 6,6 37,0 327,8 25,2 76,6
Estrie 400,7 43,9 110,8 110,2 8,2 28,7 250,9 26,3 69,9
Montréal 289,2 72,3 109,7 81,9 5,0 19,5 183,2 39,7 65,6
Outaouais 375,3 55,3 120,1 98,5 0,7 22,0 233,5 28,6 71,6
Abitibi-Témiscamingue 720,0 54,3 190,9 236,7 10,3 58,0 471,1 32,0 123,4
Côte-Nord 572,8 97,3 196,7 236,4 2,6 51,1 401,4 48,8 122,3
Nord-du-Québec3 253,8 67,1 129,3 0,0 0,0 0,0 123,1 32,5 62,7
Gaspésie—Îles-de-la-Madeleine 589,1 45,1 132,5 175,6 7,8 36,5 377,9 26,8 85,0
Chaudière-Appalaches 236,6 29,1 69,4 68,3 1,2 14,8 150,2 15,2 41,9
Laval 224,2 35,3 74,1 51,3 4,0 14,6 135,8 20,1 44,9
Lanaudière 445,3 47,2 130,8 134,0 4,5 33,0 285,1 25,9 81,7
Laurentides 451,3 42,4 127,3 85,0 2,8 20,6 264,1 22,7 73,9
Montérégie 319,9 34,3 91,9 81,8 2,7 19,8 197,9 18,8 56,1
Centre-du-Québec 435,7 46,7 123,1 79,1 2,2 18,1 251,5 24,4 70,2
Total 355,8 50,5 108,1 93,2 4,4 22,3 221,2 27,8 65,6
Nombre de victimes d'infractions sexuelles1 selon la relation avec l’auteur présumé et la région, Québec, 2009
Région Conjoint, ex-conjoint, ami intime, ex-ami intime Parent Enfant Autre membre de la famille Beau-père/belle-mère Beau-fils/belle-filleParent éloignéConnaissance Voisin(e) Relation d'affairesSymbole d'autorité Ami Autre relation intimeRelation criminelle Étranger Auteur présumé non identifié Total
1 Exclut les 56 infractions sexuelles pour lesquelles aucune victime n'a été identifiée.
2 Les données présentées pour cette région excluent celles de l'administration régionale de Kativik.
Source : Ministère de la Sécurité publique. Données du Programme DUC 2.
Bas-Saint-Laurent 13 21 0 13 6 0130 3 09 6 00 9 1

112

Saguenay—Lac-Saint-Jean 24 40 0 45 5 11249 2 24 15 00 31 6 236
Capitale-Nationale 34 34 0 21 15 217134 8 266 16 00 70 18 401
Mauricie 11 47 0 30 9 01548 3 23 7 30 23 7 208
Estrie 13 37 0 27 11 12045 0 44 17 01 23 17 220
Montréal 108 98 0 60 20 190329 2 6941 31 23 401 15 1 270
Outaouais 17 28 1 24 16 01770 4 55 20 00 25 28 260
Abitibi-Témisca-
mingue
14 19 1 40 7 01144 3 17 14 00 12 10 183
Côte-Nord 17 12 0 18 8 0626 4 11 7 10 13 4 118
Nord-du-Québec2 1 4 0 6 2 013 0 11 2 00 5 0 26
Gaspésie—Îles-de-la-Madeleine 8 5 0 19 2 0317 5 03 8 00 10 2 82
Chaudière-Appalaches 16 32 1 28 11 0438 3 88 12 00 7 5 173
Laval 20 27 0 19 4 1435 8 73 10 00 36 4 178
Lanaudière 26 45 0 46 11 016147 5 415 29 44 20 6 378
Laurentides 34 62 0 69 13 01399 1 1119 26 01 37 21 406
Montérégie 78 120 3 103 23 240179 14 2353 59 40 75 43 819
Centre-du-Québec 10 12 0 25 4 01250 4 48 13 11 18 5 167
Total 444 643 6 593 167 82821 343 69 168190 292 1510 815 192 5 237
Pourcentage d'infractions sexuelles1 selon la relation avec l’auteur présumé et la région, Québec, 2009
Région Conjoint, ex-conjoint, ami intime, ex-ami intime Parent Enfant Autre membre de la famille Beau-père/belle-mère Beau-fils/belle-filleParent éloignéConnaissance Voisin(e) Relation d'affairesSymbole d'autorité Ami Autre relation intimeRelation criminelle Étranger Auteur présumé non identifié Total
1 Exclut les 56 infractions sexuelles pour lesquelles aucune victime n'a été identifiée.
2 Les données présentées pour cette région excluent celles de l'administration régionale de Kativik.
Source : Ministère de la Sécurité publique. Données du Programme DUC 2.
Bas-Saint-Laurent 11,6 18,8 0,0 11,6 5,40,00,9 26,8 2,7 0,08,0 5,4 0,00,0 8,0 0,9 100
Saguenay—Lac-Saint-Jean 10,2 16,9 0,0 19,1 2,10,45,1 20,8 0,8 0,81,7 6,4 0,00,0 13,1 2,5 100
Capitale-Nationale 8,5 8,5 0,0 5,2 3,70,54,2 33,4 2,0 6,51,5 4,0 0,00,0 17,5 4,5 100
Mauricie 5,3 22,6 0,0 14,4 4,30,07,2 23,1 1,4 1,01,4 3,4 1,40,0 11,1 3,4 100
Estrie 5,9 16,8 0,0 12,3 5,00,59,1 20,5 0,0 1,81,8 7,7 0,00,5 10,5 7,7 100
Montréal 8,5 7,7 0,0 4,7 1,60,17,1 25,9 0,2 5,43,2 2,4 0,20,2 31,6 1,2 100
Outaouais 6,5 10,8 0,4 9,2 6,20,06,5 26,9 1,5 1,91,9 7,7 0,00,0 9,6 10,8 100
Abitibi-Témisca-
mingue
7,7 10,4 0,5 21,9 3,80,06,0 24,0 1,6 0,53,8 7,7 0,00,0 6,6 5,5 100
Côte-Nord 14,4 10,2 0,0 15,3 6,80,05,1 22,0 3,4 0,80,8 5,9 0,80,0 11,0 3,4 100
Nord-du-Québec2 3,8 15,4 0,0 23,1 7,70,03,8 11,5 0,0 3,83,8 7,7 0,00,0 19,2 0,0 100
Gaspésie—Îles-de-la-Madeleine 9,8 6,1 0,0 23,2 2,40,03,7 20,76,1 0,03,7 9,8 0,00,0 12,2 2,4 100
Chaudière-Appalaches 9,2 18,5 0,6 16,2 6,40,02,3 22,0 1,7 4,64,6 6,9 0,00,0 4,0 2,9 100
Laval 11,2 15,2 0,0 10,7 2,20,62,2 19,7 4,5 3,91,7 5,6 0,00,0 20,2 2,2 100
Lanaudière 6,9 11,9 0,0 12,2 2,90,04,2 38,9 1,3 1,14,0 7,7 1,11,1 5,3 1,6 100
Laurentides 8,4 15,3 0,0 17,0 3,20,03,2 24,4 0,2 2,74,7 6,4 0,00,2 9,1 5,2 100
Montérégie 9,5 14,7 0,4 12,6 2,80,24,9 21,9 1,7 2,86,5 7,2 0,50,0 9,2 5,3 100
Centre-du-Québec 6,0 7,2 0,0 15,0 2,40,07,2 29,9 2,4 2,44,8 7,8 0,60,6 10,8 3,0 100
Total 8,5 12,3 0,1 11,3 3,20,25,4 25,6 1,3 3,23,6 5,6 0,30,2 15,6 3,7 100
Victimes d'infractions sexuelles1 ayant subi des blessures selon la gravité des blessures et la région, Québec, 2009
Région Nombre de victimes % de victimes blessées Nombre de victimes blessées Gravité des blessures (en %)
Légère Grave Inconnue Total
1 Exclut les 56 infractions sexuelles pour lesquelles aucune victime n'a été identifiée.
2 Les données présentées pour cette région excluent celle de l'administration régionale Kativik.
Source : Ministère de la Sécurité publique. Données du Programme DUC 2.
Bas-Saint-Laurent 112 22,3 25 44,0 0,0 56,0 100
Saguenay—Lac-Saint-Jean 236 31,4 74 27,0 0,0 73,0 100
Capitale-Nationale 401 47,9 192 10,9 0,0 89,1 100
Mauricie 208 26,9 56 42,9 0,0 57,1 100
Estrie 220 40,5 89 24,7 0,0 75,3 100
Montréal 1 270 33,8 429 54,1 0,0 45,9 100
Outaouais 260 23,8 62 56,5 0,0 43,5 100
Abitibi-Témiscamingue 183 31,1 57 29,8 0,0 70,2 100
Côte-Nord 118 28,0 33 39,4 0,0 60,6 100
Nord-du-Québec2 26 34,6 9 33,3 0,0 66,7 100
Gaspésie—Îles-de-la-Madeleine 82 28,0 23 39,1 0,0 60,9 100
Chaudière-Appalaches 173 18,5 32 53,1 0,0 46,9 100
Laval 178 27,5 49 46,9 0,0 53,1 100
Lanaudière 378 24,9 94 36,2 0,0 63,8 100
Laurentides 406 26,1 106 45,3 0,0 54,7 100
Montérégie 819 30,5 250 42,4 0,0 57,6 100
Centre-du-Québec 167 13,8 23 52,2 0,0 47,8 100
Total 5 237 30,6 1 603 40,4 0,0 59,6 100
Infractions sexuelles1 dont le dossier est classé par ou sans mise en accusation, selon la région, Québec, 2009
Région Total des dossiers % des dossiers classés Dossiers classés Dossiers classés sans mise en accusation selon le motif de classement
Par mise en accusation Sans mise en accusation 
Nombre % Nombre % Suicide de l'auteur présumé Plaignant refusant de porter plainte Raison indépendante de la volonté policière Pouvoir discrétionnaire du corps policier Autres motifs3 Total
1 Exclut les 56 infractions sexuelles pour lesquelles aucune victime n'a été identifiée.
2 Les données présentées pour cette région excluent celle de l'administration régionale Kativik.
3 Les autres motifs de classement sans mise en accusation regroupent, entre autres : suicide ou décès de l'auteur présumé, du plaignant ou d'un témoin essentiel; immunité diplomatique; auteur présumé de moins de douze ans; admission de l'auteur présumé dans un hôpital psychiatrique; auteur présumé se trouvant dans un pays étranger, déjà incarcéré ou impliqué dans d'autres affaires criminelles.
* Les données dur le classement des dossiers sont provisoire.
Source : Ministère de la Sécurité publique. Données du Programme DUC 2.
Bas-Saint-Laurent 112 65,2 40 54,8 33 45,2 2 3 22 0 6 33
Saguenay—Lac-Saint-Jean 236 49,6 62 53,0 55 47,0 0 28 21 1 5 55
Capitale-Nationale 401 37,7 118 78,1 33 21,9 0 12 18 0 3 33
Mauricie 208 57,7 55 45,8 65 54,2 0 16 42 0 7 65
Estrie 220 45,5 33 33,0 67 67,0 0 11 55 0 1 67
Montréal 1 270 23,8 194 64,2 108 35,8 0 55 26 10 17 108
Outaouais 260 45,0 78 66,7 39 33,3 1 16 19 0 3 39
Abitibi-Témiscamingue 183 53,6 39 39,8 59 60,2 0 27 30 0 2 59
Côte-Nord 118 50,0 25 42,4 34 57,6 1 9 20 0 4 34
Nord-du-Québec2 26 53,8 7 50,0 7 50,0 0 2 5 0 0 7
Gaspésie—Îles-de-la-Madeleine 82 45,1 21 56,8 16 43,2 0 4 9 0 3 16
Chaudière-Appalaches 173 64,2 58 52,3 53 47,7 0 14 36 0 3 53
Laval 178 52,8 42 44,7 52 55,3 0 30 20 0 2 52
Lanaudière 378 58,5 90 40,7 131 59,3 3 37 86 0 5 131
Laurentides 406 55,4 124 55,1 101 44,9 0 30 63 0 8 101
Montérégie 819 55,6 257 56,5 198 43,5 3 37 150 0 8 198
Centre-du-Québec 167 55,1 43 46,7 49 53,3 0 12 37 0 0 49
Total* 5 237 45,6 1 286 53,9 1 100 46,1 10 343 659 11 77 1 100
Nombre d'auteurs présumés1 d’infractions sexuelles selon la région, Québec, 2001 à 2009
Région 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009Variation 2009/2008
(en %)
1 Exclut les auteurs présumés dont l'âge est inconnu, douteux ou non conforme à la réalité.
2 Les données présentées pour cette région en 2007, 2008 et 2009 excluent celles de l'administration régionale Kativik.
Source : Ministère de la Sécurité publique. Données du Programme DUC 2.
Bas-Saint-Laurent 106 111 97 117 146 140 107 95 64-32,6
Saguenay—Lac-Saint-Jean 126 153 119 163 187 193 197 157 106-32,5
Capitale-Nationale 219 224 231 200 199 217 189 197 140-28,9
Mauricie 130 127 164 156 199 191 181 166 114-31,3
Estrie 123 146 157 162 178 151 123 161 93-42,2
Montréal 476 471 467 467 502 488 415 404 291-28,0
Outaouais 197 195 206 167 141 161 140 120 103-14,2
Abitibi-Témiscamingue 94 92 157 144 103 127 143 91 943,3
Côte-Nord 84 73 87 103 101 101 88 96 59-38,5
Nord-du-Québec2 54 54 38 32 48 33 12 17 11-35,3
Gaspésie—Îles-de-la-Madeleine 63 61 56 65 84 71 68 57 39-31,6
Chaudière-Appalaches 115 128 143 127 151 157 145 164 101-38,4
Laval 117 151 129 124 149 165 107 127 94-26,0
Lanaudière 142 253 227 239 254 260 230 196 2033,6
Laurentides 204 263 338 303 341 345 307 267 210-21,3
Montérégie 496 558 567 626 751 753 608 621 413-33,5
Centre-du-Québec 96 148 137 137 144 165 122 119 88-26,1
Total 2 842 3 208 3 320 3 332 3 678 3 718 3 182 3 055 2 223-27,2
Taux d'auteurs présumés1,2 d’infractions sexuelles selon la région, Québec, 2001 à 2009
Région 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 20082009Variation 2009/2008
(en %)
1 Nombre d'auteurs présumés d'infractions sexuelles identifiées par la police par 100 000 habitants.
2 Exclut les auteurs présumés dont l'âge est inconnu, douteux ou non conforme à la réalité.
3 Les données présentées pour cette région en 2007, 2008 et 2009 excluent celles de l'administration régionale Kativik.
Source : Ministère de la Sécurité publique. Données du Programme DUC 2.
Bas-Saint-Laurent 52,1 54,7 47,9 57,9 72,4 69,5 53,2 47,331,9-32,7
Saguenay—Lac-Saint-Jean 44,3 54,4 42,7 58,9 68,1 70,5 72,1 57,638,8-32,6
Capitale-Nationale 33,8 34,2 35,0 30,1 29,9 32,3 28,1 29,020,4-29,7
Mauricie 49,7 49,0 63,3 60,2 76,6 73,4 69,4 63,543,5-31,6
Estrie 42,1 49,7 53,0 54,3 59,2 50,0 40,6 52,830,3-42,7
Montréal 25,9 25,2 25,0 24,9 26,8 26,1 22,1 21,315,3-28,3
Outaouais 60,9 59,6 61,9 49,5 41,1 46,4 40,2 34,028,7-15,5
Abitibi-Témiscamingue 62,5 62,5 107,5 99,1 71,2 87,7 98,7 62,764,42,8
Côte-Nord 83,1 74,4 89,4 106,3 104,7 105,3 91,6 100,661,6-38,7
Nord-du-Québec3 136,6 136,2 95,4 79,7 118,8 81,4 29,5 41,426,5-35,9
Gaspésie—Îles-de-la-Madeleine 63,1 62,5 57,8 67,3 87,4 74,1 71,8 60,641,5-31,6
Chaudière-Appalaches 29,4 32,7 36,5 32,2 38,2 39,5 36,4 41,025,1-38,9
Laval 32,9 42,5 35,8 33,9 40,2 43,8 28,3 33,024,0-27,4
Lanaudière 35,5 63,2 55,8 57,5 59,6 59,7 52,0 43,644,31,7
Laurentides 42,8 54,7 68,9 60,5 66,8 66,4 58,3 50,038,7-22,6
Montérégie 37,4 42,1 42,3 46,2 54,8 54,2 43,5 44,028,9-34,3
Centre-du-Québec 43,1 66,3 61,1 60,8 63,6 72,5 53,7 52,138,1-26,7
Total 38,3 43,1 44,3 44,1 48,4 48,6 41,4 39,428,4-27,9
Nombre d'auteurs présumés1,2 d'infractions sexuelles selon le sexe,le groupe d'âge et la région, Québec, 2009
Région Femmes Hommes Total
Moins de 18 ans 18 ans et plus TotalMoins de 18 ans 18 ans et plus Total Moins de 18 ans 18 ans et plus Total
1 Exclut les auteurs présumés dont l'âge est inconnu, douteux ou non conforme à la réalité.
2 Les données présentées pour cette région excluent celle de l'administration régionale Kativik.
3 Les données présentées pour cette région excluent celle de l'administration régionale Kativik.
Source : Ministère de la Sécurité publique. Données du Programme DUC 2.
Bas-Saint-Laurent 1 2 3 9 52 61 10 54 64
Saguenay—Lac-Saint-Jean 0 1 1 23 82 105 23 83 106
Capitale-Nationale 2 1 3 20 116 136 22 117 139
Mauricie 0 3 3 22 89 111 22 92 114
Estrie 0 0 0 18 75 93 18 75 93
Montréal 2 5 7 38 246 284 40 251 291
Outaouais 2 0 2 29 72 101 31 72 103
Abitibi-Témiscamingue 1 3 4 32 58 90 33 61 94
Côte-Nord 3 1 4 13 42 55 16 43 59
Nord-du-Québec3 0 0 0 2 9 11 2 9 11
Gaspésie—Îles-de-la-Madeleine 1 1 2 8 29 37 9 30 39
Chaudière-Appalaches 0 3 3 12 86 98 12 89 101
Laval 0 0 0 26 68 94 26 68 94
Lanaudière 3 2 5 44 154 198 47 156 203
Laurentides 4 5 9 36 164 200 40 169 209
Montérégie 4 5 9 91 313 404 95 318 413
Centre-du-Québec 1 2 3 18 67 85 19 69 88
Total 24 34 58 441 1 722 2 163 465 1 756 2 221
Taux d'auteurs présumés1,2 d'infractions sexuelles selon le sexe, le groupe d'âge et la région, Québec, 2009
Région Femmes Hommes Total
Moins de 18 ans 18 ans et plus Total Moins de 18 ans 18 ans et plus Total Moins de 18 ans 18 ans et plus Total
1 Nombre d'auteurs présumés d'infractions sexuelles identifiées par la police par 100 000 habitants.
2 Exclut les auteurs présumés dont l'âge est inconnu, douteux ou non conforme à la réalité.
3 Les données présentées pour cette région excluent celle de l'administration régionale Kativik.
Source : Ministère de la Sécurité publique. Données du Programme DUC 2.
Bas-Saint-Laurent 5,9 2,4 3,0 49,2 63,7 61,0 28,3 32,6 31,9
Saguenay—Lac-Saint-Jean 0,0 0,9 0,7 88,0 73,8 76,5 45,0 37,4 38,8
Capitale-Nationale 3,5 0,3 0,9 33,1 42,0 40,4 18,6 20,5 20,2
Mauricie 0,0 2,7 2,3 95,8 83,4 85,6 49,4 42,2 43,4
Estrie 0,0 0,0 0,0 58,4 61,4 60,8 30,1 30,3 30,3
Montréal 1,2 0,6 0,7 21,6 32,5 30,5 11,6 16,1 15,3
Outaouais 5,4 0,0 1,1 75,1 51,9 56,9 41,1 25,4 28,7
Abitibi-Témiscamingue 6,8 5,3 5,6 204,7 99,2 121,4 108,7 52,8 64,4
Côte-Nord 30,7 2,7 8,6 128,0 108,3 112,4 80,3 56,7 61,6
Nord-du-Québec3 0,0 0,0 0,0 28,1 63,1 51,5 14,5 32,5 26,5
Gaspésie—Îles-de-la-Madeleine 13,1 2,5 4,2 100,3 75,2 79,5 57,6 38,2 41,5
Chaudière-Appalaches 0,0 1,9 1,5 29,3 53,1 48,3 15,0 27,5 25,1
Laval 0,0 0,0 0,0 60,6 45,6 48,9 31,0 22,1 24,0
Lanaudière 6,3 1,1 2,2 86,7 85,8 86,0 47,7 43,4 44,3
Laurentides 7,1 2,3 3,3 61,2 77,2 73,7 34,7 39,6 38,5
Montérégie 2,8 0,9 1,3 59,6 56,3 57,0 31,9 28,1 28,9
Centre-du-Québec 4,4 2,2 2,6 74,9 72,7 73,2 40,8 37,5 38,1
Total 3,2 1,1 1,5 56,2 55,6 55,8 30,4 27,9 28,4
Auteurs présumés d'infractions sexuelles1 selon leur groupe d'âge, le groupe d'âge des victimes et la région, Québec, 2009
Région Auteurs présumés de moins de 18 ans Auteurs présumés de 18 ans et plus Auteurs présumés Total
Victimes Victimes Victimes
Moins de 18 ans 18 ans et plus Total Moins de 18 ans 18 ans et plus Total Moins de 18 ans 18 ans et plus Total
1 Exclut les auteurs présumés dont l'âge est inconnu, douteux ou non conforme à la réalité et ceux dont l'âge de la victime est inconnu, douteux ou non conforme à la réalité.
2 Les données présentées pour cette région excluent celle de l'administration régionale Kativik.
Source : Ministère de la Sécurité publique. Données du Programme DUC 2.
Bas-Saint-Laurent 10 0 10 29 25 54 39 25 64
Saguenay—Lac-Saint-Jean 23 0 23 50 32 82 73 32 105
Capitale-Nationale 22 0 22 72 45 117 94 45 139
Mauricie 21 1 22 62 30 92 83 31 114
Estrie 16 2 18 56 19 75 72 21 93
Montréal 35 5 40 98 149 247 133 154 287
Outaouais 29 2 31 43 29 72 72 31 103
Abitibi-Témiscamingue 33 0 33 38 23 61 71 23 94
Côte-Nord 16 0 16 24 19 43 40 19 59
Nord-du-Québec2 2 0 2 6 3 9 8 3 11
Gaspésie—Îles-de-la-Madeleine 8 1 9 20 10 30 28 11 39
Chaudière-Appalaches 12 0 12 57 32 89 69 32 101
Laval 25 1 26 34 34 68 59 35 94
Lanaudière 46 1 47 111 45 156 157 46 203
Laurentides 40 0 40 114 53 167 154 53 207
Montérégie 91 4 95 217 99 316 308 103 411
Centre-du-Québec 19 0 19 43 25 68 62 25 87
Total 448 17 465 1 074 672 1 746 1 522 689 2 211

Annexe 2 : tableaux complémentaires

Tableau A : Répartition des infractions sexuelles selon la catégorie d’infractions, Québec, 2001 à 2009
Catégorie d'infractions 2001 2002 2003200420052006200720082009
Source : Ministère de la Sécurité publique. Données du Programme DUC 2.
Nombre
Agressions sexuelles graves 54 49 61525644222225
Agressions sexuelles armées 62 81 74898589717956
Agressions sexuelles simples 3 513 3 921 4 0083 9884 6064 7743 9994 1264 131
Total des infractions sexuelles 3 629 4 051 4 1434 1294 7474 9074 0924 2274 212
Autres infractions d'ordre sexuel 1 0241 054 9749831 0209369611 0281 081
Total 4 653 5 105 5 1175 1125 7675 8435 0535 2555 293
Pourcentage
Agressions sexuelles graves 1,2 1,0 1,21,01,00,80,40,40,5
Agressions sexuelles armées 1,3 1,6 1,41,71,51,51,41,51,1
Agressions sexuelles simples 75,5 76,8 78,378,079,981,779,178,578,0
Total des infractions sexuelles 78,0 79,4 81,080,882,384,081,080,479,6
Autres infractions d'ordre sexuel 22,0 20,6 19,019,217,716,019,019,620,4
Total 100 100 100100100100100100100
Tableau B : Nombre1 d'infractions sexuelles selon le groupe d'âge et le sexe, Québec, 2001 à 2009
Groupe d'âge 2001 2002 2003200420052006200720082009
1 Exclut les infractions sexuelles pour lesquelles aucune victime n'a été identifiée et celles pour lesquelles l'âge de la victime est inconnu, douteux ou non conforme à la réalité.
Source : Ministère de la Sécurité publique. Données du Programme DUC 2.
Femmes
5 et moins 316 376 375331382387332316361
6-11 771 870 875777874980791767676
12-14 756 822 944941960944789930891
15-17 534 606 585599717758706715726
Moins de 18 ans 2 377 2 6742 7792 6482 9333 0692 6182 7282 654
18-19 217 230 232237264289240244261
20-24 362 394 376356409411365369377
25-34 387 391 350405459486362416428
35-44 286 293 258277339290225229267
45-54 105 114 127129139151151164199
55-64 25 2851525853584756
65 et plus 21 2332283234384530
18 et plus 1 4031 4731 4261 4841 7001 7141 4391 5141 618
Total 3 7804 1474 2054 1324 6334 7834 0574 2424 272
Hommes
5 et moins 146165147151187164142153153
6-11 325329325317368336320297297
12-14 141167169168172177181154146
15-17 74879498122124115134135
Moins de 18 ans 686 748 735734849801758738731
18-19 19 25 19223234211623
20-24 24 31 23394334353834
25-34 393138395543342430
35-44 222525432733222425
45-54 8227151910111012
55-64 6343893114
65 et plus 254482247
18 et plus 120142120165192165128127135
Total8068908558991 041966886865866
Total
5 et moins 462541522482569551474469514
6-11 1 096 1 199 1 2001 0941 2421 3161 1111 064973
12-14 897 989 1 1131 1091 1321 1219701 0841 037
15-17 608 693 679697839882821849861
Moins de 18 3 063 3 422 3 5143 3823 7823 8703 3763 4663 385
18-19 236 255 251259296323261260284
20-24 386 425 399395452445400407411
25-34 426 422 388444514529396440458
35-44 308 318 283320366323247253292
45-54 113 136 134144158161162174211
55-64 31 31 55556662615860
65 et plus 23 28 36324036404937
18 et plus 1 523 1 615 1 5461 6491 8921 8791 5671 6411 753
Total 4 586 5 037 5 0605 0315 6745 7494 9435 1075 138
Tableau Ca : Nombre d'infractions sexuelles selon la région, Québec, 2001 à 2009
Région 2001 2002 2003 2004 2005 2006 200720082009
1 Depuis 2007, la région du Nord-du-Québec n'est pas en mesure de fournir des données complètes sur sa criminalité.
Source : Ministère de la Sécurité publique. Données du Programme DUC 2.
Bas-Saint-Laurent 133 140 121 134 165 173 146 112 114
Saguenay—Lac-Saint-Jean 157 192 180 188 252 297 266 251 241
Capitale-Nationale 333 385 388 340 359 414 391 425 404
Mauricie 176 170 210 205 266 231 223 234 213
Estrie 154 195 203 231 246 202 165 234 220
Montréal 1 347 1 332 1 333 1 330 1 448 1 472 1 204 1 241 1 288
Outaouais 305 298 291 254 236 241 225 206 261
Abitibi-Témiscamingue 142 134 179 158 118 150 183 129 185
Côte-Nord 98 102 103 120 122 117 127 136 118
Nord-du-Québec1 62 71 46 70 57 61 15 23 26
Gaspésie—Îles-de-la-Madeleine 76 69 67 77 105 99 85 75 82
Chaudière-Appalaches 176 181 178 173 200 217 190 239 177
Laval 179 190 189 158 188 205 156 173 179
Lanaudière 196 339 297 318 334 347 304 284 378
Laurentides 286 370 389 402 511 445 414 406 410
Montérégie 698 742 743 780 973 965 811 914 829
Centre-du-Québec 135 195 200 174 187 207 148 173 168
Total 4 653 5 105 5 117 5 112 5 767 5 843 5 053 5 255 5 293
Tableau Cb : Taux1 d'infractions sexuelles selon la région, Québec, 2001 à 2009
Région 2001 2002 2003 2004 2005 2006 20072008 2009
1 Nombre d'infractions par 100 000 habitants (population basée sur les estimations de Statistique Canada).
2Depuis 2007, la région du Nord-du-Québec n'est pas en mesure de fournir des données complètes sur sa criminalité.
Source : Ministère de la Sécurité publique. Données du Programme DUC 2.
Bas-Saint-Laurent 65,3 69,0 59,8 66,3 81,8 85,9 72,6 55,8 56,8
Saguenay—Lac-Saint-Jean 55,2 68,3 64,6 67,9 91,7 108,5 97,4 92,1 88,2
Capitale-Nationale 51,4 58,7 58,9 51,2 53,9 61,7 58,1 62,5 58,7
Mauricie 67,3 65,6 81,1 79,1 102,4 88,8 85,5 89,5 81,2
Estrie 52,8 66,4 68,6 77,4 81,8 66,8 54,5 76,7 71,6
Montréal 73,2 71,4 71,2 71,0 77,3 78,6 64,0 65,4 67,5
Outaouais 94,3 91,1 87,5 75,2 68,8 69,5 64,6 58,3 72,7
Abitibi-Témiscamingue 94,4 91,0 122,6 108,8 81,6 103,6 126,3 88,8 126,8
Côte-Nord 96,9 103,9 105,8 123,9 126,5 121,9 132,3 142,5 123,3
Nord-du-Québec2 156,9 179,1 115,5 174,3 141,0 150,5 36,8 56,0 62,7
Gaspésie—Îles-de-la-Madeleine 76,1 70,7 69,2 79,8 109,2 103,4 89,8 79,8 87,2
Chaudière-Appalaches 44,9 46,3 45,4 43,9 50,5 54,6 47,6 59,8 43,9
Laval 50,3 53,5 52,4 43,2 50,7 54,4 41,2 45,0 45,7
Lanaudière 49,0 84,6 73,0 76,5 78,4 79,7 68,8 63,2 82,5
Laurentides 59,9 77,0 79,3 80,3 100,1 85,7 78,7 76,0 75,6
Montérégie 52,6 56,0 55,5 57,5 70,9 69,5 58,1 64,8 58,0
Centre-du-Québec 60,7 87,3 89,3 77,2 82,6 90,9 65,1 75,7 72,8
Total 62,7 68,6 68,3 67,7 75,9 76,4 65,7 67,8 67,6

Dernière mise à jour : 08 avril 2011