Bandeau d'identification visuelle du Ministère de la sécurité publique
Ministère de la Sécurité publique

Projets subventionnés en prévention de la criminalité 2018-2019

Subventions accordées
Organisme Résumé Montant 2018-2019
Action Jeunesse de l'Ouest-de-l'Île
(L’Autre gang North Side)


Par une présence stable des travailleurs de rue dans le milieu de vie des jeunes, l’organisme contribue à la prévention de la criminalité et d'actes de délinquance et a des répercussions directes sur la qualité de vie des jeunes. Le projet vise à mettre en place des services de travail de rue auprès des jeunes de 12 à 25 qui se trouvent au nord de l’Ouest-de-l’Île. La création du lien de confiance avec ces jeunes permet aux intervenants d’agir en prévention primaire, secondaire et tertiaire et de les accompagner dans leurs démarches psychosociales, psychojudiciaires, socioéconomiques, etc.
Visitez le site Internet

45 641 $
Action Jeunesse de l'Ouest-de-l'Île
(L’Autre gang South Side)


Par une présence stable des travailleurs de rue dans le milieu de vie des jeunes, l'organisme contribue à la prévention de la criminalité et d'actes de délinquance et a des répercussions directes sur la qualité de vie des jeunes et sur le sentiment de sécurité de la population en général. Le présent projet vise à mettre en place un service de travail de rue auprès des jeunes de 12 à 25 qui se trouvent au sud de l’Ouest-de-l’Île. La création du lien de confiance avec ces jeunes permet aux intervenants d’agir en prévention primaire, secondaire et tertiaire et de les accompagner dans leurs démarches psychosociales, psychojudiciaires, socioéconomiques, etc.
Visitez le site Internet

48 392 $
Association des groupes de jeunes des Hauts-Reliefs


Toujours désireuse de répondre aux besoins exprimés par les municipalités qu'elle dessert, la maison des jeunes, en collaboration avec des municipalités, désire maintenir l'embauche d'un travailleur de rue agissant directement dans ces milieux, et ainsi poursuivre le mandat de diminution des phénomènes de délinquance. Cette présence au quotidien et en continu permet l'établissement de liens significatifs entre les jeunes des Hauts-Reliefs, la maison des jeunes et les ressources régionales disponibles.

38 480 $
Association pour les jeunes de la rue de Joliette


L'organisme vise une continuité dans ses actions entamées au cours des dernières années afin de préserver les liens de confiance tissés entre les jeunes et les travailleurs de rue. Ces derniers assurent une présence régulière et constante dans le milieu pour servir de repère positif, réduire la marginalisation, l'exclusion sociale et les méfaits ainsi que pour offrir des services d'accompagnement personnalisés. Ce financement contribuera au maintien d’un travailleur de rue dans un milieu aux besoins sans cesse grandissants.
Visitez le site Internet

29 581 $
Centre aide et prévention jeunesse


À la suite de l'implantation du projet de travail de rue dans les zones comportant des écoles secondaires de premier cycle, il existe un solide lien de confiance entre l'intervenante et les jeunes, ce qui favorise des interventions variées et a des incidences positives sur les problèmes qu’éprouvent ceux-ci. L’organisme souhaite bonifier, intensifier et orienter son approche d'intervention de type « travail de rue » afin d'investir de nouveaux lieux et d’avoir des répercussions positives sur le développement des jeunes, mais aussi sur le climat du quartier.
Visitez le site Internet

39 976 $
Centre d'Intervention-Jeunesse des Maskoutains


Le projet vise à maintenir les interventions auprès des jeunes du travailleur de rue en place depuis avril 2017. Sa présence accrue durant les heures de dîner, après l'école et en soirée permet de rejoindre des jeunes qui risquent d'adopter des comportements délinquants ou un mode de vie lié aux gangs de rue. Le travailleur de rue a aussi comme mandat d'améliorer les passerelles entre les organisations afin de permettre une orientation optimale des jeunes vers les ressources appropriées.
Visitez le site Internet

45 895 $
Centre Le S.P.O.T.


Le projet permet le maintien d'une seconde ressource en travail de milieu. Celle-ci assure une présence dans l'ensemble des milieux de vie des jeunes en priorisant les groupes ayant des facteurs de délinquance. Le projet permettra la réalisation d'interventions en lien avec la délinquance et favorisera l'adoption de comportements sains et égalitaires prévenant l'apparition de la criminalité. Le travail de milieu couvrira les six municipalités rurales du secteur sud de la MRC de Lac-Saint-Jean-Est tout en répondant aux besoins exprimés par les communautés d'offrir aux jeunes des services sur mesure. Ce projet est basé sur la capacité des milieux à définir, par et pour eux-mêmes, les priorités d'intervention selon une analyse locale et territoriale.

38 363 $
Coalition sherbrookoise pour le travail de rue


Ce projet vise à prévenir la délinquance auprès des jeunes de 12 à 25 ans dans l'arrondissement de Brompton. Le travail de rue dans cet arrondissement fait suite à une demande des partenaires du milieu qui sont unanimes quant aux retombées positives de ce type de travail sur ces jeunes. L'obtention de ce financement permettra à un travailleur de rue de développer chez les jeunes des facteurs de protection. Il intégrera progressivement les milieux où les facteurs de risque sont nombreux dans l'objectif d’établir des liens avec les jeunes. Cette présence dans leurs milieux permettra de tisser un filet de sécurité favorisant l'amélioration des conditions de vie des jeunes ainsi qu'un environnement plus sécuritaire.
Visitez le site Internet

27 233 $
Coalition sherbrookoise pour le travail de rue


Ce projet vise à prévenir la délinquance auprès des jeunes de 12 à 25 ans au centre-ville de Sherbrooke. En maintenant un travailleur de rue dans ce secteur, l'organisme y poursuivra ses interventions et augmentera les facteurs de protection des jeunes à risque. Avec le soutien des partenaires du milieu, le travailleur de rue intégrera les milieux à risque dans l'objectif d’établir des liens avec les jeunes. Cette présence dans leurs milieux de vie permettra de tisser un filet de sécurité favorisant l'amélioration des conditions de vie des jeunes ainsi qu'un environnement plus sécuritaire.
Visitez le site Internet

48 468 $
Comité du Travail de rue d'Alma


Le projet consiste à assurer la présence d'un travailleur de rue dans l'environnement des jeunes de 12 à 25 ans ayant des comportements délinquants ou étant à risque. Les jeunes ciblés dans les secteurs concernés présentent de nombreux facteurs de risque et l'organisme compte leur offrir une aide adaptée à leurs besoins afin d'augmenter leurs facteurs de protection. Parallèlement à cela, le projet Arrimage, qui vise à favoriser l’autonomie et l'adoption de comportements responsables chez les jeunes dont le séjour en centre jeunesse tire à sa fin, sera maintenu.
Visitez le site Internet

34 597 $
Corporation de la Maison des Jeunes de Trois-Pistoles


L'organisme souhaite solidifier l'équipe de travail de rue en assurant une présence accrue et continue auprès des jeunes qui risquent d'adopter des comportements délinquants et en favorisant l'enracinement des intervenants. En donnant le statut à temps plein d'un deuxième intervenant, l’organisme pourra ainsi maintenir les liens existants, établir de nouvelles relations significatives avec les jeunes tout en multipliant et en bonifiant les interventions en réinsertion sociale auprès de ces jeunes.

7 000 $
En Marge 12-17


Le projet « Rejoindre plus, prévenir mieux » vise à rejoindre les jeunes âgés de 12 à 21 ans qui fréquentent le centre ville de Montréal afin de réduire l'ancrage à la rue, un des principaux facteurs causant leur vulnérabilité. L'embauche d'un travailleur de rue permettra de mettre en place des mécanismes de soutien et d’orientation vers les ressources d’aide, de créer des dyades avec d'autres intervenants, d'accompagner les jeunes pour faciliter leur accès aux services et d'explorer avec eux des solutions de rechange à la rue saines et adaptées à leurs besoins.
Visitez le site Internet

48 005 $
En tout C.A.S.
(Concertation, Aide, Soutien) jeunesse


L’organisme souhaite prévenir, par le travail de rue, la criminalité chez les 12 à 25 ans dans la MRC de Rimouski Neigette. Par la présence des travailleurs de rue qui ont établi un lien de confiance solide avec des jeunes rébarbatifs aux approches traditionnelles, on veut sensibiliser ceux-ci aux conséquences de leurs actes criminels sur eux, sur leurs victimes, sur leurs proches et sur la communauté tout entière et, par le fait même, décourager ce type d'agir. À l'aide de stratégies diverses, ces intervenants auront aussi des retombées positives sur la réinsertion sociale de ces jeunes dans l'objectif d'éviter la récidive. La capacité des travailleurs de rue de rejoindre la population cible dans des lieux souvent inaccessibles par d'autres types d'interventions, de se faire accepter des jeunes et de leurs groupes et d'avoir une influence positive sur eux, en fait une approche unique, complémentaire et indispensable.
Visitez le site Internet

25 000 $
GCC La Violence!


Projet conjoint avec le Centre des jeunes Boyce-Viau, qui vise à établir une action englobante et systémique en prévention auprès des jeunes de deux plans d'HLM du quartier Hochelaga Maisonneuve qui risquent de commettre des actes de délinquance.
Visitez le site Internet

45 595 $
La maison des jeunes St Rémi inc.


Le financement permettra de poursuivre le travail de milieu et de maintenir en poste un travailleur de milieu d’expérience sur le territoire. Les actions seront en continuité de celles déjà entreprises, puisque des incidences positives ont été observées sur les jeunes de la MRC des Jardins-de-Napierville.
Visitez le site Internet

16 823 $
LaRue Bécancour inc.


La demande financière a pour but de maintenir en poste un travailleur de rue qui s'implique auprès des jeunes de 12 à 25 ans qui peuvent développer ou présenter un profil associé à la délinquance. Le travailleur de rue cible les municipalités comptant le plus de jeunes vulnérables et assure une présence régulière afin de mettre en place un filet de sécurité pour ces jeunes, de les accompagner, de les soutenir dans leurs projets et de les orienter au besoin sans toutefois négliger les jeunes des autres municipalités aux prises avec des problèmes ciblés par le projet. L'importance d'une présence soutenue auprès de ces jeunes est souhaitable et s'inscrit dans une démarche à long terme qui influence positivement certains modes de vie qui, sans soutien, pourraient devenir problématiques et conduire certains jeunes à développer des comportements non sécuritaires pour eux-mêmes et pour leur environnement immédiat.

41 469 $
Le Carrefour Employabilité – Travail de rue


L'organisme désire maintenir et bonifier ses services de travail de rue à l’intention des jeunes de 12 à 25 ans qui risquent d’adopter des comportements délinquants. L'objectif est de maintenir une ressource à temps plein afin d'intervenir de façon préventive et d'éviter la récidive chez la clientèle visée. Les problématiques liées à la délinquance chez les jeunes sont nombreuses. Il est important d'utiliser des moyens de rechange tels que le travail de rue pour rejoindre cette clientèle difficilement accessible par les autres types de services. La pratique du travail de rue, par la création du lien volontaire et égalitaire, par l'intégration dans les espaces et les milieux fréquentés par les jeunes, permet de rejoindre efficacement la clientèle qui risque d’adopter des comportements délinquants.
Visitez le site Internet

47 191 $
Le Projet Harmonie


Selon plusieurs intervenants, les jeunes en situation de vulnérabilité sont omniprésents au HLM La Pépinière. Le Projet Harmonie a élaboré un plan d'action multistratégique triennal avec ses partenaires. Ce plan adopte une approche liée au concept d’autonomisation dans une vision systémique. Cette approche, qui consiste à informer ces jeunes, à les conscientiser et à les éduquer pour qu’ils développent une responsabilisation individuelle, a pour but de favoriser le développement de leur plein potentiel. Le projet vise notamment l'embauche d'un travailleur de milieu de soir, de manière à augmenter les heures d'encadrement et de service et à joindre une clientèle différente de celle de jour.
Visitez le site Internet

38 044 $
Le Refuge La Piaule du Centre-du-Québec inc.


Le projet vise à maintenir la présence d'un travailleur de rue sur le territoire de Drummondville, particulièrement pour les quartiers Saint-Joseph et Drummondville-Sud. Le travailleur de rue, par la création de liens, sera en mesure d’agir sur les facteurs de protection qui influent sur les jeunes et de réduire les comportements délinquants que ceux-ci peuvent adopter. Le travailleur de rue offrira des solutions de rechange aux jeunes et sera à leur disposition pour les sensibiliser, les soutenir, les orienter et les accompagner. Les solutions qu’il proposera auront pour effet de développer un sentiment d’appartenance chez certains jeunes qui n’en ont pas envers leur quartier.
Visitez le site Internet

25 695 $
Les YMCA du Québec (établissement du centre-ville)


Le projet Premier arrêt vise prioritairement à offrir des services de première ligne aux personnes vulnérables qui arrivent, transitent ou gravitent dans les environs de la gare d'autocars de Montréal dans une optique de prévention de l'itinérance et du recrutement à des fins criminelles.
Visitez le site Internet

39 978 $
L'Évasion St-Pie X


L'Évasion St-Pie X souhaite embaucher un travailleur de milieu spécifiquement pour agir auprès des jeunes de 15 à 25 ans dans le secteur des Appartements St-Pie X du quartier Maizerets. Il aura pour mandat d’être présent, visible et accessible dans le secteur des HLM et du quartier afin de créer un lien, d’informer et de sensibiliser les jeunes aux risques inhérents à certains modes ou habitudes de vie. Son travail s’effectuera en dehors des cadres officiels. Il sera disponible pour des entretiens et échanges professionnels visant des interventions en fonction du cheminement de la personne. Finalement, il pourra accompagner ou orienter les jeunes et, dans certains cas, assurer une certaine prise en charge ponctuelle dans un but de prévention et de sécurité du jeune.
Visitez le site Internet

24 660 $
L'Exit de Waterloo


La demande d'aide financière vise à maintenir la travailleuse de rue dans deux milieux, soit Granby et Waterloo, pour qu’elle accompagne les jeunes et les jeunes adultes vers les services dont ils ont besoin.

42 280 $
Macadam Sud


Les objectifs pour ce projet sont de rejoindre le plus grand nombre de jeunes possible qui risquent d'adopter des comportements délinquants, et ce, en maintenant un travailleur de rue qui va à leur rencontre, les écoute, crée un lien de confiance avec eux tout en leur faisant découvrir et prendre conscience des solutions qui s'offrent à eux. Il les accompagne dans leur recherche d'identité, en les faisant travailler plus particulièrement sur l'estime de soi et sur le sens des responsabilités sur le plan social. Les milieux visés seront les squats, les repères, les arcades, les parcs, le métro et les quartiers défavorisés ciblés par les partenaires et la communauté, ainsi que deux écoles du secteur.
Visitez le site Internet

47 489 $
Maison des jeunes Châtelois inc.


Ce financement permettra l'embauche d'un second travailleur de rue sur le territoire de Châteauguay qui interviendra auprès des jeunes âgés de 12 à 25 ans afin de prévenir la délinquance et la criminalité. Ce dernier aura comme mandat d'informer, de sensibiliser, d’orienter et d'accompagner des jeunes de différents milieux. Il les aidera à développer leur autonomie de même qu’à acquérir de saines habitudes de vie et des comportements prosociaux.
Visitez le site Internet

20 046 $
Maison des Jeunes de Rivière-au-Renard inc.


Afin de mieux répondre aux besoins des jeunes des secteurs de Murdochville et de l'Estran, le financement permettra l'embauche d'un travailleur de milieu à temps plein pour desservir chaque territoire.
Visitez le site Internet

47 780 $
Maison des Jeunes de Varennes inc.


La subvention permettra de bonifier les heures du travail de milieu dans les villes de Varennes et de Saint Amable. Le programme de travail de milieu intensifiera ses actions dans les milieux fréquentés par des jeunes vulnérables ayant des comportements à risque.
Visitez le site Internet

45 463 $
Maison des jeunes l'Escapade de Val-Bélair


Tout en offrant un soutien constant et personnalisé axé sur la réalité du jeune afin de favoriser la mise en place de facteurs de protection, l'organisme désire maintenir la présence soutenue d'adultes significatifs dans les espaces où les facteurs de risque sont présents. De plus, ce projet favorisera la collaboration avec les organismes partenaires afin de soutenir la pratique du travail de rue et de favoriser l’élaboration de nouveaux projets visant à impliquer ces jeunes dans la communauté. Le but est d'agir sur les facteurs de protection et de risque des jeunes de 12 à 25 ans qui adoptent ou qui risquent d'adopter des comportements délinquants ou qui risquent d’être exposés à de la victimisation.
Visitez le site Internet

50 000 $
Motivaction Jeunesse


Le projet ÉMERAUDE vise l’accompagnement actif, par une professionnelle en psychoéducation, de groupes de jeunes filles (12-17 ans) en unité ouverte du Centre jeunesse de Québec (Escale) et de jeunes filles à risque (16 24 ans) en milieu scolaire, inscrites à l’éducation des adultes au Centre Louis-Jolliet. La pierre angulaire du projet s'avère le travail de milieu et la capacité de l'intervenante à entrer en contact avec ces jeunes filles en difficulté. L’intervention principale repose sur le lien de confiance et la proximité pour renforcer les facteurs de protection des jeunes filles ciblées. Par une offre d'activités adaptées au profil des participantes, l'intervention de milieu assure non seulement une offre unique de soutien aux jeunes filles, mais aussi un levier important pour une meilleure complémentarité des services en place dans les milieux ciblés.
Visitez le site Internet

41 278 $
Mouvement Jeunesse Montréal-Nord


Le projet vise à poursuivre les interventions par le travail de rue auprès des jeunes à risque, âgés de 12 à 25 ans, afin de prévenir la délinquance et la criminalité dans Montréal-Nord. Particulièrement, le projet vise à étendre l’offre de services à trois lieux spécifiques : le coin des rues Pascal et Lapierre; les alentours de l’école Calixa Lavallée et le HLM Place Normandie. Le travailleur de rue portera une attention aux jeunes originaires du Maghreb nouvellement arrivés et éprouvant des difficultés d'intégration.
Visitez le site Internet

45 050 $
Orignal tatoué, café de rue


L’organisme accueille les jeunes qui sont en rupture sociale ou familiale et qui sont aux prises avec diverses problématiques, dont celles de la consommation de drogues et d'alcool, de la criminalité et du gangstérisme. Ces jeunes, qui ont des modèles adultes ou parentaux déficients et des comportements antisociaux, doivent acquérir des habiletés sociales afin d'arriver à mieux fonctionner dans la communauté. L'Orignal tatoué leur offre la possibilité de prendre une pause de la rue et de ce qui s'y passe, ainsi que de briser leur isolement. L’organisme offre un milieu de vie sécuritaire et neutre où ces jeunes sont accueillis dans le moment présent, même s'ils sont en état de consommation. Au café de rue, ils peuvent recevoir de l'aide, de l'écoute et être orientés vers les organismes du milieu.

33 244 $
Plein Milieu


La demande de subvention permet de maintenir un travailleur de milieu à l'École secondaire Espace-Jeunesse auprès des jeunes judiciarisés fréquentant ce milieu. Les intervenants vont faire du travail de milieu et de rue aux alentours de cette école, afin de rejoindre les élèves à risque et leur entourage vulnérable.
Visitez le site Internet

47 000 $
Point de Rue de Trois Rivières & Nicolet-Yamaska


Depuis plusieurs années, les partenaires constatent une augmentation des problématiques liées à la santé mentale dans les rues de Trois-Rivières. Un travail conjoint entre travailleurs de rue, patrouilleurs et enquêteurs permettra des interventions directes, efficaces et s’adressant aux jeunes de la rue éprouvant des problèmes de santé mentale. Ce projet vise à affecter un travailleur de rue pour collaborer avec les forces policières lors d'événements impliquant des jeunes ayant un potentiel criminel et des problèmes de santé mentale en contexte de rue.
Visitez le site Internet

44 573 $
Programme d'Encadrement Clinique et d'Hébergement P.E.C.H.


Le projet financé est une stratégie d'intervention concertée visant à venir en aide aux jeunes qui risquent de s’adonner à la délinquance et qui éprouvent parfois des problèmes de santé mentale. Le quartier Saint-Roch est de façon naturelle le lieu où les jeunes aux prises avec divers problèmes se retrouvent. Par le projet d'intégration d'un nouveau travailleur de rue agissant comme intervenant-conseil pour le SQUAT Basse-Ville et d'autres organismes, P.E.C.H. offrira une expertise spécialisée aux jeunes. La ressource ira vers les jeunes, dans leurs territoires, dans les endroits qu'ils fréquentent, pour créer des liens, mettre sur pied des projets d’art social, des projets citoyens et de verdissement. L’organisme donnera à ces jeunes un accès privilégié à son équipe de psychiatres et à l'expertise de ses travailleurs de rue chevronnés. De nouveaux secteurs seront investis, à savoir Saint-Sauveur, Limoilou et Vanier) et de nouvelles plages horaires seront offertes.
Visitez le site Internet

36 631 $
Programme d'intervention jeunesse (P.I.J.)


S'inscrivant dans une démarche de concertation de deux maisons de jeunes et des villes dont elles font partie, soit Sainte-Catherine et Candiac, ce projet vise à offrir un service de travail de milieu aux jeunes de 12 à 25 ans. Le travailleur de milieu fera de la sensibilisation, de la prévention, de la réduction des méfaits, de l'accompagnement et du référencement. Il organisera et participera à certains événements culturels dans la communauté, siégera à certaines tables de concertation et interviendra auprès de la clientèle cible. Ce projet permettra de consolider les services de travail de milieu en embauchant une ressource supplémentaire afin de couvrir les deux villes à temps complet.
Visitez le site Internet

18 792 $
Projet Ado Communautaire en Travail de rue


En utilisant le travail de rue comme modèle efficace de prévention auprès des jeunes délinquants, l'organisme souhaite assurer une pérennité des actions et maintenir en place une ressource dans Rosemont. Ce projet correspond aux priorités établies par la Table jeunesse de Rosemont. Le travailleur de rue devra au cours de la prochaine année créer et maintenir des liens avec 150 jeunes. Il jouera aussi un rôle de sensibilisation auprès de 1 600 jeunes fréquentant les deux écoles secondaires du quartier. De plus, il accompagnera une centaine de jeunes de façon plus intensive dans leur parcours d'insertion sociale et tentera de les soutenir dans leurs besoins de base.
Visitez le site Internet

42 762 $
Projet Ado Communautaire en Travail de rue


Le projet vise à engager une travailleuse de rue qui agira en priorité auprès des filles et aussi auprès de la communauté anglophone de l'arrondissement de Saint-Léonard. Elle sera aussi présente dans les motels où l’on trouve des travailleuses du sexe, des proxénètes et des toxicomanes. De plus, elle accompagnera une centaine de jeunes et agira en collaboration avec l'ensemble des partenaires du milieu. Par ailleurs, ce projet correspond aux priorités établies par le Collectif Jeunesse de Saint-Léonard.
Visitez le site Internet

42 762 $
Projet Intervention Prostitution de Québec


Le projet a pour objectif de maintenir la présence soutenue d'un travailleur de rue dans les milieux naturels et institutionnels des jeunes qui vivent, ont vécu ou risquent de se retrouver dans une dynamique prostitutionnelle. Il vise à favoriser le mieux-être des personnes qu'il accompagne et à améliorer leurs conditions de vie par l'entremise d'une pluralité d'interventions, toujours personnalisées et assorties d’un soutien constant. Le projet servira également à établir des partenariats avec de nouveaux milieux où les besoins se font sentir, tels que les HLM et des écoles pour adultes où des jeunes vulnérables font face à du recrutement.
Visitez le site Internet

48 731 $
Regroupement Action Prévention Jeunesse des Laurentides


Le projet vise à soutenir financièrement un poste de travail de rue dans un secteur de Charlesbourg où les facteurs de risque liés à la délinquance et à la victimisation sont importants. Les activités principales consistent à créer et à maintenir des liens auprès des jeunes de 12 à 25 ans à risque de même qu’à maintenir un réseau de ressources susceptible de les soutenir, d’être à leur écoute, de les accompagner, de les orienter et de favoriser la médiation avec les pairs et la famille par la mise en place de facteurs de protection reconnus.
Visitez le site Internet

38 004 $
Répit jeunesse


Le projet vise l'embauche d'un travailleur de rue supplémentaire afin d'assurer une présence en soirée et au début de la nuit, plus particulièrement au centre-ville, aux alentours des bars, dans les parcs et les milieux de vente. Il aura pour mandat de faire de la prévention, de diminuer les risques d’adhésion des jeunes dans les milieux délinquants ou criminels et de faire de la prévention en prévision de la légalisation du cannabis. Il favorisera la prise en charge des jeunes en situation de marginalité dans une optique de réinsertion sociale puis facilitera le développement des liens sociaux entre les jeunes et la communauté.

44 020 $
Rue Action Prévention Jeunesse


Le projet vise la création et le maintien d'une zone d'influence positive auprès des jeunes d'Ahuntsic susceptibles de développer des comportements délictueux ou de vivre de l'exclusion. Par sa présence soutenue sur le terrain, la travailleuse de rue crée des liens de confiance avec ces jeunes. Le projet comprend également un volet concertation qui permet l'établissement et le maintien de liens partenariaux.
Visitez le site Internet

42 265 $
SOS Contact AL-To inc.


L'organisme intervient auprès des jeunes à risque depuis plusieurs années et souhaite offrir davantage d'interventions dans les milieux qu’ils fréquentent. Le projet permettra d'augmenter à 35 heures par semaine les interventions dans les endroits où se tiennent des jeunes à risque et qui sont peu ou pas desservis. L'expérience de l'organisme auprès des jeunes qui risquent de s’adonner à la délinquance, son approche visant à réduire les méfaits et ses partenariats favorisent chez les jeunes rencontrés une porte d'entrée leur donnant accès à du soutien et de l'accompagnement tout en leur offrant des facteurs de protection importants. C'est dans cette lignée que l'organisme souhaite consolider son intervention de milieu.
Visitez le site Internet

32 790 $
Spectre de rue inc.


Ce financement permettra de maintenir un travailleur de rue auprès des jeunes qui transitent par Ville Marie. Les milieux d'intervention qui seront couverts sont les écoles secondaires du quartier, les Habitations Jeanne Mance, les parcs à proximité des écoles, les maisons de jeunes, les centres de loisirs, les parcs Beaudry et Émilie Gamelin, les rues Sainte-Catherine et Saint-Denis ainsi que le boulevard Saint-Laurent. Les moments propices pour intervenir seront l'heure du dîner et la sortie des classes.
Visitez le site Internet

20 000 $
SQUAT Basse-Ville


Le SQUAT Basse-Ville effectue depuis 2001 du travail de rue dans les quartiers centraux de la ville de Québec. Bien implantés dans ces secteurs, les travailleurs de rue répondent à plusieurs besoins de jeunes vulnérables, souvent en situation de désaffiliation sociale, et œuvrent en prévention de la criminalité depuis de nombreuses années. Le financement permettra le maintien d'un travailleur de rue spécifiquement en relation avec les jeunes de 12 à 25 ans qui risquent de s’adonner à la délinquance.
Visitez le site Internet

42 702 $
Table de quartier l'Engrenage de Saint-Roch


Par l'embauche d'un « agent de mixité », l'organisme souhaite agir sur les dynamiques de cohabitation entre les différents groupes sociaux qui fréquentent le quartier Saint-Roch à Québec, particulièrement les jeunes de 12 à 25 ans.
Visitez le site Internet

26 000 $
Tandem-Jeunesse


Ce projet s'insère dans une entente globale régionale et vise essentiellement la prévention des actions qui risquent de donner lieu à de la délinquance ou de la victimisation, auprès des jeunes de 12 à 25 ans, dans le secteur du K.R.T.B. (Kamouraska, Rivière-du-Loup, Témiscouata et Les Basques). Le financement permet de couvrir une partie du salaire des travailleurs de rue répartis dans quatre MRC. Ces travailleurs établissent des relations significatives avec les jeunes, permettant ainsi une discussion sur les sujets qui les intéressent. Ils assurent une présence positive, régulière et constante dans le milieu pour réduire la marginalisation et l'exclusion sociale. Ils incitent les jeunes à adopter et à maintenir des comportements sécuritaires et non abusifs en matière de santé mentale et physique. Enfin, ils effectuent des actions informatives, préventives et éducatives tant auprès des jeunes que de leur milieu.
Visitez le site Internet

50 000 $
Toxic-Actions


Le projet vise à maintenir une ressource en travail de rue afin de rejoindre les jeunes de 12 à 25 ans qui risquent de s’adonner à la délinquance ou d’être exposées à de la victimisation dans la MRC de Maria-Chapdeleine, y compris Saint-Ludger-de-Milot. Le travailleur de rue agira en tant qu'agent d'aide, de prévention, de promotion, de conciliation, d’orientation et d'accompagnement en synergie avec les partenaires. Différents moyens seront utilisés pour augmenter les facteurs de protection afin de prévenir l'émergence de comportements délinquants : interventions individuelles ou de groupe et utilisation du vécu des jeunes ayant eu des démêlés judiciaires selon les besoins observés par l'intervenant.
Visitez le site Internet

46 780 $
TRAIC Jeunesse


Le projet vise à maintenir les services de TRAIC Jeunesse dans Limoilou (Vieux-Limoilou et Stadacona) et d’intensifier les partenariats établis avec d’autres ressources du milieu. Les interventions se feront auprès des jeunes à risque par deux travailleurs de rue qui sont affectés à ce territoire depuis janvier 2017. Le principal axe des actions de l'organisme portera sur les facteurs de protection ayant une influence sur la délinquance. La prévention, la médiation, l'écoute et l'accompagnement seront privilégiés auprès des personnes dans les lieux considérés comme « à risque » et dans les autres milieux de vie de ces personnes.
Visitez le site Internet

33 513 $
Travail de rue action communautaire (Lachine Est)


L'aide financière octroyée permettra de développer le travail de rue dans l'arrondissement de Lachine afin d'entrer en contact avec les jeunes de 12 à 25 ans qui risquent de s’adonner à la délinquance. La création d'un partenariat avec les organismes communautaires et institutionnels permettra d'amener les jeunes à faire des choix éclairés d'insertion sociale et professionnelle.
Visitez le site Internet

29 786 $
Travail de rue action communautaire (Le Sud-Ouest)


L’aide financière accordée permettra d’assurer une présence auprès des jeunes à risque dans l'arrondissement du Sud-Ouest afin de prévenir la criminalité par le travail de rue. Le travailleur de rue créera un réseau de partenariat avec les organismes communautaires et institutionnels afin d'amener ces jeunes à faire des choix éclairés en matière d'insertion sociale et professionnelle.
Visitez le site Internet

43 642 $
Travail de rue action communautaire (Quartier Saint-Pierre)


L’aide financière accordée permettra d’assurer une présence auprès des jeunes à risque du quartier Saint-Pierre afin de prévenir la criminalité par le travail de rue. Un travail en collaboration avec plusieurs organismes et institutions du milieu permettra de rejoindre les populations vulnérables du quartier.
Visitez le site Internet

29 516 $
Travail de rue Île de Laval


En s'appuyant sur une approche de réduction des méfaits, l’organisme mise sur une intervention préventive combinant l'éducation populaire et l'intervention individuelle et de groupe à travers des interactions formelles et informelles. Investissant progressivement les milieux de vie des jeunes, les travailleurs de rue offrent un espace d'intervention confidentiel et fondé sur une relation égalitaire privilégiant la recherche de solutions et la résolution de conflits. Ils mettent également l'accent sur l’orientation des jeunes vers les organismes d’aide et la collaboration avec les ressources du milieu.
Visitez le site Internet

43 125 $
Travail de rue le TRAJET


L'organisme veut élargir son territoire d'intervention afin de répondre aux besoins grandissants des jeunes, particulièrement des jeunes femmes de Terrebonne. Le projet vise à leur offrir davantage de services spécifiques afin de diminuer leurs facteurs de vulnérabilité. En misant sur le maintien en place des travailleurs de rue, il est prévu de créer des liens autant avec les jeunes en rupture sociale qu'avec les partenaires du milieu.

30 000 $
TRIP Jeunesse Beauport


Grâce à l’approche du travail de rue, l'organisme souhaite rejoindre les jeunes de 12 à 25 ans en rupture sociale qui risquent de connaître l'errance et l'itinérance dans leurs différents milieux de vie et dans les lieux informels de rassemblement. Les besoins exprimés par les jeunes sont nombreux et une présence significative dans leur milieu de vie s’impose. Les travailleurs de rue s’efforcent quotidiennement de construire un filet de sécurité autour des jeunes à risque, d’arrimer leurs besoins aux ressources du milieu et d’assurer une continuité de services. Ils contribuent à prévenir les problèmes sociaux générateurs de délinquance et de criminalité. Enfin, ils encouragent la prise en charge personnelle, valorisent l’autonomisation et l'implication sociale en plus de contribuer à améliorer les conditions de vie des jeunes.
Visitez le site Internet

40 890 $