Bandeau d'identification visuelle du Ministère de la sécurité publique
Ministère de la Sécurité publique
Navigation Recherche

Projets subventionnés en prévention de la criminalité 2014-2015

Retour au bilan des projets subventionnés

Les subventions proviennent du Programme de financement issu du partage des produits de la criminalité dont la thématique était : Prévenir les comportements délinquants chez les jeunes en agissant sur les facteurs de risque et de protection

Subventions accordées : Ville de Montréal
Organisme Arrondissement Titre du projet DescriptionMontant accordé
Action jeunesse de l'Ouest-de-l'Île (AJOI) Pointe-Claire L'AUT'GANG – South side Le projet l'Aut'gang - South side consiste à rejoindre les jeunes du sud de l'Ouest-de-l'Île de Montréal par le travail de rue, des activités de loisirs, à mettre l'accent sur la concertation entre les organismes du milieu et à miser sur la complémentarité des services offerts. L'organisme a ciblé les milieux les plus à risque et la clientèle la plus vulnérable de développer des comportements délinquants.55 000 $
Dopamine Hochelaga-Maisonneuve C qui ta gang? Porté par trois organismes du milieu, soit Dopamine, GCC La Violence et le Centre des jeunes Boyce-Viau, ce projet a pour objectif de mettre en œuvre une action englobante afin d'agir sur les facteurs de risque et de protection liés au développement de comportements délinquants. Ciblant particulièrement les nombreux jeunes désœuvrés du quartier qui flânent autour des HLM, des parcs, des écoles et des stations de métro, ce projet assure la présence d'un travailleur de rue et d'un travailleur de milieu dans les HLM Hochelaga et Boyce-Viau.66 000 $
Maison des jeunes par la Grand'Porte Villeray / Saint-Michel / Parc Extension Choisis ta vie avec ta gang! La Maison de jeunes Par la Grand'Porte embauche deux travailleurs sur terrain pour rejoindre les jeunes du quartier Saint-Michel, secteur nord René-Goupil. Diverses activités sportives et culturelles sont également organisées ainsi que des ateliers de prévention portant notamment sur la toxicomanie, les droits et les responsabilités, les différentes formes de violence, l'intimidation, le phénomène des gangs, les relations amoureuses, etc.41 000 $
Maison d'Haïti Villeray / Saint-Michel / Parc-Extension Encadrement des jeunes de Saint-Michel : une prévention contre la violence et les comportements délinquants (en travaillant sur le milieu familial, le milieu scolaire et au sein des milieux ethnoculturels) Le projet consiste à embaucher quatre patrouilleurs et un coordonnateur pour intervenir auprès des jeunes de Saint-Michel dans les parcs, les rues et les écoles. Diverses activités sportives et culturelles leur sont offertes ainsi qu’un service de médiation en cas de conflit.60 000 $
Mouvement Jeunesse Montréal-Nord Montréal-Nord Action de prévention Un travailleur de rue intervient auprès des jeunes de 12 à 25 ans dans deux secteurs de Montréal-Nord jugés à risque.34 700 $
Plein Milieu Plateau Mont-Royal Le travail de milieu, un outil de prévention à privilégier Le projet vise à prévenir les comportements délinquants chez les jeunes fréquentant l’école Espace-Jeunesse par l’intervention quotidienne de deux travailleurs de milieu dans l’école et aux alentours (métro Sherbrooke, ruelles, restaurants, parcs, etc.).38 000 $
Rue Action Prévention Jeunesse Ahuntsic-Cartierville Influençons positivement nos adolescents et jeunes Le projet consiste à poursuivre le travail de rue effectué dans le secteur Bordeaux-Cartierville depuis deux ans et à offrir des ateliers de prévention (toxicomanie, violence dans les relations amoureuses, infections transmissibles sexuellement et par le sang) dans les classes de 1re et de 4e secondaire. Un soir par semaine, le travailleur de rue organise une activité sportive avec les jeunes. De par sa présence et sa disponibilité, le travailleur de rue offre de l'écoute et donne des conseils.40 000 $
Un itinéraire pour tous Montréal-Nord Jeunesse en action Montréal-Nord Ce projet se déroule dans le quartier nord-est de Montréal-Nord et vise à réduire les méfaits et les actes de délinquance par l'animation et la mobilisation des jeunes fréquentant l'école secondaire Henri-Bourassa autour d'activités portées par une équipe d'animateurs et d'intervenants jeunesse. De plus, un agent de liaison jeunesse accompagne les jeunes vivant des difficultés et, au besoin, les dirige vers des ressources appropriées. Il assure aussi les liens avec les organismes et les intervenants du milieu afin de favoriser une continuité des interventions et leur complémentarité.55 000 $
Subventions accordées : Ville de Québec
Organisme Titre du projet DescriptionMontant accordé
Centre d'amitié autochtone de Québec Tshe meshkenam – « Ton sentier »
Au moyen du projet « Ton sentier », le Centre d’amitié autochtone de Québec (CAAQ) souhaite intervenir dans le milieu naturel des jeunes (rue, école, CAAQ) par le travail de rue qui sera mené dans les quartiers où la clientèle visée se regroupe (Loretteville et Neufchâtel). Les interventions et le travail de proximité se réalisent dans les différents milieux scolaires de la région immédiate ainsi qu'en milieu communautaire où se dérouleront les activités planifiées et structurées. 45 000 $
Corporation d'animation l'Ouvre-Boîte de Quartier St-So Avec l’intervention d’une travailleuse de milieu, la Corporation d’animation l’Ouvre-Boîte de Quartier souhaite réduire les problèmes liés à la violence, au vandalisme, à l’intimidation, au sentiment d’insécurité et à la consommation de drogue et d’alcool chez les jeunes dans un secteur précis du quartier Saint-Sauveur à Québec. Il s’agit d’un projet issu de la mobilisation des acteurs importants du secteur qui veulent agir de façon globale sur le milieu, et ce, dans une optique d’intersectorialité. 37 000 $
Maison des jeunes de Les Saules et de Lebourgneuf Filet de protection en prévention de la délinquance dans Vanier, Duberger, Les Saules et Lebourgneuf Le projet vise à développer un filet de protection, plus particulièrement pour les jeunes de 11 à 25 ans qui risquent d’adopter des comportements délinquants. Ce filet de protection prend la forme de liens significatifs entre les jeunes et des intervenants de proximité, eux-mêmes en relation avec les ressources jeunesse de leurs secteurs. Les milieux couverts sont les espaces publics, les écoles, les bars et les organismes partenaires dans les secteurs de Vanier, Duberger, Les Saules et Lebourgneuf.60 000 $
Maison des jeunes L'Escapade de Val-Bélair Travail de rue Val-Bélair Le projet vise à assurer la présence de travailleurs de rue à Val-Bélair. L’organisme contribue de plus à consolider la mobilisation des partenaires du milieu autour du déploiement de la pratique de travail de rue à Val-Bélair. 66 000 $
Motivaction jeunesse TRANSITIONS (Sur la route de l'espoir) Le projet vise à intervenir auprès des jeunes de 10 à 14 ans dans des écoles de Limoilou et de Vanier afin de prévenir la violence et les comportements délinquants et de faciliter leur transition de l'école primaire à l'école secondaire. Deux travailleurs de milieu seront présents dans ces écoles et organisent des activités sportives avec les jeunes ainsi qu'avec leur famille. Les actions du projet sont axées sur les facteurs de protection favorisant la socialisation, le développement d'un sentiment d'appartenance à l'école et les comportements non violents lors d'activités supervisées et structurées. 58 000 $
Les Œuvres de la Maison Dauphine inc. À proximité des jeunes Le projet vise d’abord à agir et à intervenir auprès des jeunes qui sont à risque de développer des problèmes de délinquance en les amenant à fréquenter les ressources appropriées à leurs besoins. Par la suite, il a pour objectif de les amener à stabiliser leur situation afin d'être en mesure de reprendre le contrôle de leur vie et d'effectuer un processus de remise en action.38 000 $
Trame d'actions et d'initiatives concertées (T.R.A.I.C.) jeunesse Agir ensemble pour renforcer les facteurs de protection des jeunes de quartiers défavorisés de la ville de Québec L'objectif de ce projet est de renforcer les facteurs de protection dans les milieux où les facteurs de risque liés à la délinquance sont très présents. Travaillant en partenariat, le Projet intervention prostitution Québec et T.R.A.I.C. Jeunesse souhaitent offrir un service de travail de rue dans des milieux non couverts de la basse-ville de Québec, de Limoilou et de Vanier. Le projet vise à créer un filet de protection solide pour les clientèles vulnérables et/ou marginalisées rejointes par les interventions des travailleurs de rue.73 000 $
SQUAT Basse-Ville Le travail de rue : une approche préventive Le projet a pour objectif d'offrir aux jeunes en fugue de 14 à 22 ans des possibilités de tisser des liens positifs avec eux-mêmes, les autres et leur communauté par l'entremise d'un travailleur de proximité. Ce dernier assure, entre autres, l'accompagnement des jeunes au quotidien, les sensibilise à adopter des comportements sécuritaires et anime des ateliers sur l'appartenance à un gang positif. Le projet permet principalement aux jeunes d'éviter d'adopter des formes d'appartenance plus marginales qui favorisent la culture de la rue et du risque.33 000 $
Subventions accordées : Ville de Sherbrooke
Organisme Titre du projet DescriptionMontant accordé
Coalition sherbrookoise pour le travail de rue Travail de rue : Au centre de la prévention de la délinquance Le projet vise à prévenir le développement de comportements délinquants, par l’approche du travail de rue, auprès de jeunes à risque, de 12 à 24 ans, dans le secteur Centre-Sud de Sherbrooke et en lien avec le Centre Jeunesse Val-du-Lac. En étant présent auprès des jeunes dans leur milieu, le travailleur de rue est à même de gagner leur confiance, d’agir de façon préventive face à de nombreux facteurs de risque et de les influencer positivement.45 000 $
Fédération des communautés culturelles de l'Estrie Agir pour mieux grandir… la suite! Le projet se déroule dans un HLM constitué de familles immigrantes et vise à mobiliser les jeunes et leurs parents afin de développer un sentiment d’appartenance. Un travailleur de corridor interviendra auprès des jeunes et leurs parents afin de prévenir la délinquance et de diminuer le décrochage scolaire. Pendant le projet les jeunes peuvent expérimenter un mode de vie sain et alternatif en participant à diverses activités comme la cuisine collective, l’aide aux devoirs, des cours de danse, des arts martiaux, etc. 46 000 $
Subventions accordées : Ville de Gatineau
Organisme Titre du projet DescriptionMontant accordé
Avenue des jeunes « J'embarque pour ma communauté! » Le projet vise à intervenir, par l'approche du travail de milieu, auprès des jeunes âgés de 12 à 17 ans à risque de développer des comportements délinquants dans cinq communautés ciblées du secteur Hull de la ville de Gatineau.43 000 $
Centre communautaire  Entre-Nous La communauté d'Aylmer, avec ses jeunes, contre la criminalité! L'organisme souhaite poursuivre la concertation des partenaires du secteur Aylmer pour élaborer un plan d'action en prévention de la criminalité auprès des jeunes à risque. Pour atteindre cet objectif, un travailleur de proximité intervient dans des milieux ciblés. Aussi, des activités novatrices répondant aux besoins et intérêts des jeunes et un mécanisme de concertation favorisant l'élaboration d'un plan d'action auprès des adultes présents dans la vie des jeunes seront mis en œuvre.61 000 $
Subventions accordées : Autres municipalités
Organisme Titre du projet DescriptionMontant accordé
L'Avenue, Justice alternative Le Réseau « gang » avec Dominos Le projet consiste à embaucher une personne agissant comme agent de liaison et de référence entre les travailleurs de rue et les services offerts par l'organisme ou d'autres dans la communauté.20 000 $
Maison des jeunes L'Énigme de Beaupré TAG - Travail de rue Au cours de cette troisième année, le projet TAG – Travail de rue Côte-de-Beaupré s’inscrit dans la continuité sur l’ensemble de la MRC de la Côte-de-Beaupré. Ainsi, deux travailleurs de rue présents 35 à 40 heures par semaine chacun et travaillant à s’approcher des personnes vulnérables, à lutter contre la pauvreté, à offrir des solutions de rechange à l’appartenance aux gangs, à travailler avec des jeunes qui vivent des réalités difficiles (consommation de drogues et stupéfiants, persévérance scolaire, relations familiales tendues, isolement, marginalité néfaste). Ce sont des problématiques et réalités reconnues à travers les différentes tables de concertation de notre secteur.37 000 $
Maison des jeunes Merciérois Travail de milieu Roussillon Ce projet s’inscrit dans une démarche de concertation des deux tables jeunesse de la MRC Roussillon (Châteauguay et Kateri) afin d’offrir un service de travail de milieu aux jeunes de 12 à 25 ans du territoire. Les travailleurs de milieu font de la sensibilisation, de la prévention et organisent des projets ludiques, culturels et/ou d’intervention auprès des jeunes.40 000 $
Point de Rue Travailleur de rue pour l'inclusion sociale vers la déjudiciarisation des jeunes en situation d'urgence Pour prévenir l'adhésion aux groupes d'influence malsains, pour prévenir la criminalité et pour favoriser la déjudiciarisation des jeunes en rupture sociale, Point de Rue (avec ses partenaires) désigne un travailleur de rue qui a comme mission de les rejoindre pour stimuler leur participation sociale et leur inclusion dans la communauté. Parallèlement, des actions sont portées dans la communauté pour sensibiliser et mobiliser les citoyens vers l'harmonisation des liens sociaux.50 300 $
Refuge La Piaule du Centre du Québec inc. Le travail de rue au cœur de sa communauté Par le travail de rue et de milieu, l'organisme souhaite travailler à augmenter les facteurs de protection qui influent sur les jeunes et à réduire les comportements délinquants que ceux-ci peuvent adopter. Par une approche préventive et de réduction des méfaits, les intervenants tentent d'influencer positivement les jeunes grâce à la création de liens de confiance et les orienter vers les ressources adéquates et leur faire vivre des expériences positives afin de développer un sentiment d'appartenance à leur communauté.38 200 $
Réseaux d'entraide des Appalaches Travail de rue Le projet consiste à établir une stratégie d’intervention alliant travail de rue, partenariat, référencement et activités d’intégration auprès de jeunes à risque de développer des comportements délinquants dans la MRC des Appalaches et à Thetford Mines. Constatant de nombreuses problématiques en émergence ou en augmentation associées à différents facteurs de risque, le Réseau d’entraide des Appalaches et ses partenaires envisagent de contenir l’émergence du phénomène des bandes de jeunes délinquants en mobilisant le milieu et en travaillant en amont des facteurs prédisposant à la criminalité.9 800 $
Tandem-Jeunesse Entente de services en travail de proximité pour le territoire du K.R.T.B. Ce projet s'insère dans une entente régionale touchant quatre MRC (Kamouraska, Rivière-du-Loup, Témiscouata et les Basques). Il vise à intervenir auprès des jeunes de 12 à 20 ans, au moyen du travail de rue, dans le but de prévenir les comportements délinquants et autres problématiques sociales vécues par les jeunes.60 000 $