logo Québec

Ministère de la Sécurité publique

COVID-19

Présence limitée dans les zones jaunes et vertes

Québec, le 8 avril 2021. – Le ministère de la Sécurité publique informe la population qu’à compter du 8 avril 2021, il est désormais interdit à une personne dont la résidence principale se situe dans les régions de paliers d’alerte rouge et orange de se trouver dans une zone jaune ou verte.

Ces mesures visent à limiter la propagation de la COVID-19 dans les régions ou territoires où la situation est actuellement maîtrisée. Les corps policiers couvrant les régions jaunes et vertes assureront des contrôles aléatoires dans le cadre de leurs opérations habituelles.  

L’interdiction ne vise toutefois pas les personnes :

  • qui y ont leur résidence principale ou leur résidence secondaire sur un de ces territoires, mais dans ce dernier cas, uniquement pour en assurer l’entretien;
  • qui transportent des biens dans ces territoires;
  • dont le déplacement est nécessaire à des fins humanitaires;
  • dont le déplacement est nécessaire pour obtenir des soins ou des services requis par leur état de santé ou pour fournir de tels soins ou de tels services à une personne qui les requiert;
  • qui y travaillent, qui y exercent leur profession ou qui y fréquentent un établissement d’enseignement;
  • qui travaillent pour la fonction publique fédérale dont le lieu de travail se situe dans l’un de ces territoires et dont la présence est requise par l’employeur sur ce lieu de travail;
  • qui doivent s’y rendre pour se conformer à une ordonnance contenue dans un jugement rendu par un tribunal ou pour permettre l’exercice des droits de garde ou d’accès parentaux contenus dans une entente;
  • qui assurent le transport de marchandises en transit au Québec.

Les personnes étant dans un territoire de palier d’alerte orange ou rouge qui regagneront leur résidence principale située dans un territoire de palier d’alerte jaune ou vert devront s’y isoler pendant 14 jours, sauf celles s’étant déplacées pour aller travailler ou pour se conformer à une ordonnance contenue dans un jugement rendu par un tribunal, pour permettre l’exercice des droits de garde ou d’accès parentaux contenus dans une entente, pour obtenir ou prodiguer des soins et des services de santé ou pour des fins humanitaires.

Faits saillants :

  • Les régions ou territoires qui se retrouvent dans les zones visées sont les suivants :
    • Vert : Nunavik, Terres-Cries-de-la-Baie-James
    • Jaune : Côte-Nord, Nord-du-Québec, Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine

  • Les personnes contrevenantes seront passibles d’amendes variant de 1 000 $ à 6 000 $.

Lien connexe :

Pour en savoir plus sur le coronavirus et l'ensemble des mesures mises en place : Québec.ca/coronavirus

Pour en savoir plus sur nos activités ministérielles, suivez-nous dans les médias sociaux :