logo Québec

Ministère de la Sécurité publique

Aide financière d’urgence aux organismes communautaires

Deux millions de dollars pour l’accompagnement des personnes à risque depuis le déconfinement

Québec, le 24 septembre 2020. – La vice-première ministre, ministre de la Sécurité publique et ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale, Mme Geneviève Guilbault, a annoncé aujourd’hui l’octroi d’une aide financière d’urgence, totalisant deux millions de dollars, aux organismes communautaires et aux centres urbains pour soutenir les milieux face aux défis vécus sur le terrain en contexte de pandémie. Ces sommes ont aussi pour objectif d’appuyer les efforts de concertation des diverses actions mises en œuvre pour rejoindre les populations en situation de vulnérabilité.

Le ministère de la Sécurité publique (MSP) peut compter sur un réseau de partenaires en matière de prévention dont les compétences permettent une intervention directe auprès des personnes dont la sécurité est compromise. En cette période marquée par l’incertitude, le gouvernement, par ce financement supplémentaire, souhaite renforcer l’expertise et le savoir-faire de ces organismes afin de prévenir les difficultés de cohabitation potentielles ainsi que les regroupements qui affectent le sentiment de sécurité de la population.

Citation :

« En situation de crise sanitaire, votre gouvernement comprend l’importance de soutenir nos citoyens en situation de vulnérabilité et agit en accordant une aide financière d’urgence aux organisations clés de certaines régions ciblées. Grâce à ce soutien supplémentaire, je suis persuadée que les personnes dans le besoin auront les ressources nécessaires pour être appuyées adéquatement. En ce contexte pour le moins inhabituel, il importe de se donner les moyens, collectivement, de s’entraider. »

Geneviève Guilbault, vice-première ministre, ministre de la Sécurité publique et ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale

Faits saillants :

  • Les mesures de déconfinement mises en place amènent la réappropriation de l'espace public par tous les citoyens, mais elles créent aussi un contexte où des situations conflictuelles sont probables pour certaines personnes à risque.
  • Une présence accrue d'intervenants qualifiés dans certains secteurs plus touchés est un besoin exprimé par tous les acteurs du réseau de la sécurité publique.
  • En conséquence, une aide d’urgence pour faire face aux besoins supplémentaires en contexte de pandémie est octroyée aux organismes communautaires œuvrant en prévention de la criminalité.
  • De même, une aide d’urgence est accordée aux grands centres urbains afin de soutenir leurs interventions en matière de développement social et d’inclusion des clientèles vulnérables.

Liens connexes :

Pour en savoir plus sur nos activités ministérielles, suivez-nous dans les médias sociaux :