Bandeau d'identification visuelle du Ministère de la sécurité publique
Ministère de la Sécurité publique

Pandémie de la COVID-19

La vice-première ministre Geneviève Guilbault invite les jeunes adultes à se mobiliser

Québec, le 27 juillet 2020 – Devant l’augmentation de la transmission de la COVID-19 chez les personnes âgées de 20 à 29 ans, la vice-première ministre et ministre de la Sécurité publique, Geneviève Guilbault, a lancé aujourd’hui un important appel à la mobilisation auprès de la jeunesse québécoise. 

Les jeunes sont invités à démontrer, une fois de plus, leur grand pouvoir de mobilisation et à inciter leurs amis à maintenir le respect des consignes sanitaires afin de préserver la santé de leur famille et de leurs proches. La vice-première ministre, qui était accompagnée du ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, et du conseiller médical stratégique à la Direction générale de la santé publique du ministère de la Santé et des Services sociaux, Dr Richard Massé, a expliqué que malgré leur envie légitime de sortir et de socialiser, les jeunes doivent garder en tête que la situation est encore fragile et ne surtout pas baisser leurs gardes.

Toute personne, notamment un jeune, qui présente des symptômes ou qui a participé à des activités où il est possible que les mesures de prévention n’aient pas toutes été respectées est également invitée à passer un test de dépistage. Notons que le dépistage est accessible dans toutes les régions du Québec, avec ou sans rendez-vous, et que les tests peuvent être réalisés de jour comme de soir. Afin d’obtenir plus de renseignements sur la marche à suivre, la population est invitée à joindre la ligne info-coronavirus au 1 877 644‑4545.

Citations :

« La jeunesse québécoise doit se mobiliser dès maintenant et agir concrètement afin de maintenir la situation sous contrôle. Aux jeunes qui m’écoutent aujourd’hui : j’ai confiance en vous. Vous pouvez être les champions du respect des consignes sanitaires, dont la distanciation physique et le port du masque. Vous avez entre vos mains le pouvoir de protéger vos proches en limitant la transmission de la COVID-19. Si vous avez un quelconque doute, n’attendez pas que la santé publique vous appelle et allez-vous faire tester. Faites-le pour vous, mais aussi pour les gens qui vous sont chers. C’est tous contre un, tous contre la COVID-19. »

Geneviève Guilbault, vice-première ministre et ministre de la Sécurité publique

« Une petite transgression, bien qu’involontaire, peut entraîner une grande propagation. C’est pourquoi nous avons déployé les efforts nécessaires afin que toutes les personnes concernées puissent avoir accès au dépistage rapidement, tant à Montréal que dans les autres régions. Il est important d’aller se faire tester proactivement, peu importe son âge, et de collaborer pleinement avec les équipes de la Santé publique lorsqu’elles font leurs enquêtes. Ne baissons pas la garde, le temps de réaction rapide est notre meilleur allié. »

Christian Dubé, ministre de la Santé et des Services sociaux

« On remarque que les personnes infectées sont actuellement plus jeunes, et donc moins à risque, de façon générale, de développer des complications. Toutefois, ces personnes sont susceptibles de transmettre le virus à d’autres personnes plus vulnérables. Le dépistage est essentiel car même si l’infection peut être banale pour certains, les conséquences peuvent être importantes chez quelqu’un de l’entourage. »

Richard Massé, conseiller médical stratégique à la Direction générale de la santé publique du ministère de la Santé et des Services sociaux

Lien connexe :

Si vous êtes ciblés par l’appel au dépistage, vous pouvez joindre la ligne info-coronavirus en composant l’indicatif régional de résidence :

  • 418 644-454
  • 450 644-4545
  • 514 644-4545
  • 819 644-4545
  • 1 877 644-4545 (sans frais)

Pour en savoir davantage sur la COVID-19 et les différentes mesures mises en place par le gouvernement du Québec : Québec.ca/coronavirus