Bandeau d'identification visuelle du Ministère de la sécurité publique
Ministère de la Sécurité publique

Partage des produits de la criminalité 2016-2017

Quatre municipalités de Lanaudière se partagent près de 105 000$

Québec, le 24 janvier 2018. – Dans le cadre du Programme de financement issu du partage des produits de la criminalité, ce sont plus de 6,7 millions de dollars que se partagent les organismes municipaux et les communautés autochtones, dont les corps de police ont participé aux opérations qui ont mené à la saisie de ces biens.

Pour la région de Lanaudière, quatre municipalités se répartissent une somme de 104 919 $  provenant de la saisie des produits de la criminalité. 

La ministre responsable de la région de Lanaudière et ministre responsable de la Protection des consommateurs et de l’Habitation, Mme Lise Thériault, en a fait l’annonce au nom du ministre des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire, ministre de la Sécurité publique et ministre responsable de la région de Montréal, M. Martin Coiteux.

Ainsi, dans la région de Lanaudière, le travail des policiers a permis aux autorités locales de récupérer les sommes suivantes:

• Ville de Repentigny : 56 097 $

• Ville de Mascouche : 3 112 $

• Ville de l’Assomption : 3 392 $

• Ville de Terrebonne : 42 318 $


Citations :

« Les policiers ont un rôle déterminant dans la lutte à la criminalité. Il est donc important de les appuyer dans leur travail sur le terrain. Ainsi, en redistribuant une partie des sommes confisquées, il est possible de leur fournir de nouveaux outils d’interventions afin qu’ils puissent mener à bien leurs enquêtes. »    

Lise Thériault, ministre responsable de la Protection des consommateurs et de l’Habitation et ministre responsable de la région de Lanaudière

 « En plus de reconnaître les efforts déployés par les corps policiers et les communautés pour lutter contre la criminalité, le gouvernement du Québec leur donne, grâce aux sommes partagées, les moyens de renforcer leur capacité de prévention et d’intervention. Cette démarche témoigne aussi de notre engagement à assurer un milieu de vie sécuritaire à toute la population du Québec. »

Martin Coiteux, ministre des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire, ministre de la Sécurité publique et ministre responsable de la région de Montréal


Fait saillant :

Le partage des produits de la criminalité prévoit qu’une partie des bénéfices générés par la confiscation des produits d’activités illégales ou des instruments servant à commettre un crime doit être redistribuée aux organismes municipaux et aux communautés autochtones, dont les corps de police ont participé aux opérations qui ont mené à la saisie de ces biens.