Bandeau d'identification visuelle du Ministère de la sécurité publique
Ministère de la Sécurité publique

Services dans un établissement de détention

Les établissements de détention doivent offrir des services à la population carcérale. Ces services requièrent des aménagements et des installations particulières en fonction de leur raison d’être afin de maximiser la sécurité des personnes et des lieux ainsi que la qualité des services à la population carcérale tout en respectant le cadre légal et sécuritaire.

Outre les services suivants, plusieurs autres programmes, services ou activités sont consacrés à la réinsertion sociale des personnes incarcérées.

Service d'accueil

Il contrôle l’accès du personnel et des visiteurs à l’établissement et assure la sécurité des personnes et des lieux.

Service de sécurité

Il permet le contrôle de la circulation des personnes (personnes incarcérées, visiteurs, membres du personnel) dans l’enceinte de l’établissement de détention ainsi qu’à l’extérieur, dans la zone de sécurité.

Service alimentaire

Il conserve les aliments, planifie et prépare tous les repas pour la population carcérale et le personnel.

Service de l'entreposage central

Il regroupe les activités liées à la réception, à l’entreposage et à la distribution de marchandises telles que fournitures de bureau, papeterie, literie, produits d’entretien ménager, mobilier et vêtements destinés au personnel, sauf les produits alimentaires et les produits destinés au Service des soins de santé.

Service des activités de travail

Il offre à la population carcérale des activités de travail rémunérées ou non rémunérées.

Service de l'admission

Il regroupe les activités liées à l’admission des personnes incarcérées (accueil, évaluation sommaire, fouille, classement) et à leur libération ainsi qu’à la gestion des transports et des peines discontinues.

Service des visites

Il permet des rencontres entre les personnes incarcérées et les personnes de l’extérieur, la comparution à distance et la tenue de séances de la Commission québécoise des libérations conditionnelles.

Service des soins de santé

Offrir à la population carcérale des services de consultation et d’examens médicaux et répondre aux besoins d’observation de cette population.

Service de pastorale

Dans le cadre du bien-être total de la personne ainsi que d'une approche globale de rééducation et de réinsertion sociale, des services de pastorale sont offerts dans le but de répondre aux besoins des personnes incarcérées des établissements de détention.

Service des activités socioculturelles, de formation et d'évaluation

Il regroupe l’ensemble des activités socioculturelles, de formation et d’évaluation offertes à la population carcérale.

Service des activités sportives et de loisirs

Il regroupe l’ensemble des activités sportives et de loisirs offertes à la population carcérale pour permettre la pratique de sports et d’exercices de mise en forme.

Service des hébergements

Il permet aux Services correctionnels de respecter leurs obligations légales et sécuritaires en matière de gestion de l’incarcération, tout en offrant à la population carcérale des conditions d’hébergement raisonnables, sûres et humaines, conformément aux chartes et aux lois applicables.

Service des comparutions

Le Service des comparutions regroupe les activités liées au transport et à la surveillance des personnes incarcérées qui doivent rencontrer le juge d’une cour criminelle ou pénale située généralement dans un palais de justice. Dans chaque palais de justice se trouvent un quartier cellulaire et un ou des satellites de détention disposant des locaux nécessaires à la garde et au déplacement sécuritaire de ces personnes.

Prévention du suicide

Les Services correctionnels ont implanté un programme de prévention du suicide qui a fait l’objet de plusieurs adaptations et ajustements au cours des dernières années, dont une nouvelle instruction provinciale en matière de prévention du suicide qui est en vigueur depuis le 26 mai 2008. Cette instruction vise à uniformiser et à systématiser les procédures et pratiques, notamment en matière de dépistage du risque de suicide. Il importe aussi de préciser que la prévention du suicide en milieu carcéral faisait partie du Plan stratégique du ministère de la Sécurité publique en 2005-2008 et que cet objectif a été reconduit dans celui de 2008-2011. Par ailleurs, les Services correctionnels ont publié en 2009 une étude sur le suicide en milieu correctionnel.