Bandeau d'identification visuelle du Ministère de la sécurité publique
Ministère de la Sécurité publique
Navigation Recherche

Valeurs et philosophies des Services correctionnels

Valeurs d’intervention

Assurer la prise en charge de personnes contrevenantes suppose des tâches souvent complexes et exigeantes. Aussi, le fait d’exercer une certaine autorité sur les personnes qui leur sont confiées, ou de leur fournir du soutien, nécessite que les intervenants s’appuient sur des valeurs spécifiques à l’intervention. De ce fait, la personne contrevenante est en droit de s’attendre à une intervention qui se fait :

  • en fonction de la reconnaissance que toute personne a la capacité d’évoluer positivement;
  • sur la base de l’engagement à fournir une intervention soutenue par du personnel compétent et intègre, avec comme objectif affiché de diminuer les risques de récidive;
  • dans le respect des droits fondamentaux des personnes qui leur sont confiées, en n’imposant que les limitations nécessaires et requises conformément aux lois et règlements en vigueur;
  • en évitant toute forme de discrimination, en faisant preuve de neutralité, d’objectivité et d’honnêteté.

Faisant partie de l’État québécois, les SCQ adhèrent aux règles d’éthique de la fonction publique québécoise. La Déclaration de valeurs de l’administration publique québécoise, déposée officiellement à l’Assemblée nationale en novembre 2002, rappelle d’abord la mission d’intérêt public de l’Administration et l’importance du service aux citoyens. Puis, elle énonce comme valeurs fondamentales la compétence, l’impartialité, l’intégrité, la loyauté et le respect.

Conséquemment, les Services correctionnels s’assurent que l’intervention auprès des personnes contrevenantes est libre de tout jugement de valeurs. De plus, elle doit être empreinte de respect de l’être humain, de justice, d’équité, de rigueur, d’intégrité et de professionnalisme. Aussi, le personnel est sensibilisé à diverses problématiques dans le respect des engagements gouvernementaux inscrits dans des plans d’action comme la violence conjugale, la délinquance sexuelle, l’homophobie, la diversité culturelle et l’itinérance.

Philosophies