Passer au contenu
Bandeau d'identification visuelle du Ministère de la sécurité publique

Plan de sécurité incendie et de mesures d'urgence à l'intention des services de garde
Date de publication : juin 2011

Annexe 5 : Consignes pour le confinement

Parmi les mesures de protection pour se soustraire à un sinistre, la première mesure apprise est l’évacuation. Toutefois, en présence de risques technologiques qui proviennent de l’extérieur de notre environnement, des mesures de confinement et de mise à l’abri peuvent être demandées par les autorités publiques.

Principes d’intervention

Lors d’un accident dans un établissement utilisant des produits chimiques, il est possible qu’il y ait émission de gaz toxique dans l’atmosphère. Le nuage toxique peut alors se diriger vers l’établissement, en fonction de la direction et de la vélocité des vents. En raison de la mobilité réduite des usagers et du court délai avant l’arrivée du nuage, l’évacuation est parfois impossible. Vous devez alors utiliser la protection qu’offre le bâtiment afin de protéger les usagers et mettre en place une procédure de confinement.

Quand mettre en place la procédure de confinement?

  • Lorsqu’on constate la présence d’un nuage inhabituel à la hauteur des bâtiments.
  • Lorsqu’on constate la présence d’odeurs inhabituelles laissant craindre une fuite de matières dangereuses. Toutefois, puisqu’un bon nombre de matières dangereuses sont inodores, il ne faut pas se fier à l’absence d’odeur pour conclure qu’il n’y a pas de matières dangereuses.
  • Lorsqu’on entend la sirène d’alarme de l’usine de pétrochimie.
  • Lorsqu’un représentant des services d’urgence ou de l’autorité publique en avise l’établissement.

Quoi faire?

  • Faire entrer les usagers qui sont à l’extérieur.
  • Fermer toutes les portes extérieures et toutes les fenêtres.
  • Fermer toutes les portes des chambres.
  • Fermer les portes coupe-feu dans le corridor afin d’éviter une possibilité de circulation d’air.
  • Fermer le système de ventilation (indiquer, sur le plan d’étage, où se trouve l’interrupteur).
  • Fermer la hotte dans la cuisine et éviter toute cuisson.
  • Éviter d’ouvrir inutilement les portes extérieures.
  • Communiquer avec la municipalité afin de connaître la durée probable de l’événement.
  • Si l’événement risque de durer assez longtemps pour permettre d’atteindre des concentrations toxiques dans l’immeuble, prévoir la mise en place d’un système de transport afin de reloger les usagers.
  • Se préparer à une évacuation de l’immeuble.

Dernière mise à jour : 03 avril 2012

Gouvernement du Québec, 2014
© Gouvernement du Québec, 1996-2014