Passer au contenu
Bandeau d'identification visuelle du Ministère de la sécurité publique

Préparer un plan d'évacuation, c'est rassurant! (769 Ko)
Exercez-vous en famille!

Jeu questionnaire interactif

Pleins feux... sur le plan d'évacuation.

Faites le plan d'évacuation de votre maison

Le plan d'évacuation est un dessin de chaque étage de votre maison destiné à faciliter l’évacuation des occupants en cas d’incendie ou d'urgence. En sachant par où et comment évacuer, vous mettez ainsi toutes les chances de votre côté de sortir de votre maison.

Ce que contient le plan d'évacuation

Comment faire votre plan d'évacuation?

Dessinez le plan d’évacuation de votre maison en faisant participer toute la famille. Faites-en même un jeu avec les enfants.

Dessinez le plan d'évacuation de votre maison en ligne ou sur papier en utilisant la feuille quadrillée pour dessiner un plan d'évacuation (121 Ko) et les Pictogrammes à découper pour placer sur la grille d'un plan d'évacuation (415 Ko).

Sur votre plan, indiquez :

  • les fenêtres et les portes qui peuvent servir de sortie de secours;
  • deux trajets pour sortir de chaque pièce, si possible. Pensez aussi que la sortie habituelle de votre maison peut être inaccessible en cas de feu, prévoyez donc une ou des sorties de rechange comme les fenêtres ou la porte-patio;
  • le point de rassemblement à l’extérieur. Choisissez un endroit accessible en toute saison qui évite d’avoir à traverser la rue et où vous serez visible par les pompiers à leur arrivée;
  • l’emplacement des avertisseurs de fumée et de monoxyde de carbone (CO) ainsi que des extincteurs portatifs.

Pensez aussi à :

  • planifier l'évacuation des bébés et des enfants. Les enfants de 12 ans et moins ont du mal à s'éveiller au son de l'avertisseur de fumée. L’intervention des parents pour les réveiller et les guider vers la sortie est souvent nécessaire;
  • planifier l’évacuation des personnes âgées ou handicapées. Évaluez l’aide dont elles ont besoin pour se réveiller, se déplacer, etc.
  • comment joindre le 9-1-1 une fois à l’extérieur de la maison;
  • placer le plan d’évacuation à la vue de tous;
  • vous exercer à évacuer au moins une fois par année.

Regardez le dessin animé sur l'évacuation d'une maison.

Exercez-vous à évacuer

Saviez-vous que...

Dans le pire des scénarios, vous avez moins de 3 minutes pour sortir d’une maison en flammes. En effet, la fumée peut envahir aussi rapidement votre demeure. Cela comprend le temps que l’avertisseur de fumée détecte la fumée, sonne et vous réveille. Il ne vous reste plus beaucoup de temps pour évacuer. Regardez la vidéo montrant la propagation rapide de la fumée dans une maison.

Préparez votre exercice d'évacuation

  • Choisissez le scénario d’évacuation qui vous concerne ou faites votre propre scénario.
  • Déterminez la date et l’heure de votre scénario d’évacuation ainsi que le lieu d’origine fictif de l’incendie dans votre maison.
  • Vérifiez le fonctionnement de vos avertisseurs de fumée avant d’entreprendre votre exercice d’évacuation. S’ils sont branchés à une centrale de surveillance, informez votre fournisseur que vous allez faire un exercice d’évacuation et suivez ses instructions.

Faites votre exercice d'évacuation

Faites votre exercice d’évacuation au moins une fois par année avec vos enfants. C’est facile. Suivez ces 3 étapes :

  1. faites sonner l’avertisseur de fumée;
  2. évacuez, le plus rapidement possible, selon la procédure que vous avez prévue pour sortir de votre maison. Essayer de le faire en moins de 3 minutes;
  3. une fois à l’extérieur, rendez-vous au point de rassemblement.

Minutez votre exercice et tentez d’améliorer votre temps d’évacuation lorsque vous le ferez de nouveau.

Faites le bilan de votre évacuation avec toute votre famille. Apportez, s’il y a lieu, les modifications nécessaires à votre plan d’évacuation.

Points particuliers à l’évacuation :

  • pièces situées à l’étage : prévoyez une échelle pliante pour faciliter l’évacuation par une fenêtre;
  • pièces du sous-sol : assurez-vous que des meubles ou des escabeaux peuvent être utilisés pour atteindre les fenêtres;
  • chambres des enfants : assurez-vous que les portes ne sont pas verrouillées de l’extérieur. En cas d’incendie, l’enfant serait prisonnier dans sa chambre, incapable de sortir;
  • portes : les portes qui nécessitent une clé pour être déverrouillées de l’intérieur peuvent vous mettre en danger en cas de feu, surtout si vous perdez trop de temps à chercher la clé;
  • escaliers et sorties : ne laissez pas de jouets ou d’autres objets encombrants dans les escaliers et les sorties;
  • fenêtres : veillez à ce que vos fenêtres soient toujours en état de s’ouvrir. Gardez-les dégagées autant à l’intérieur qu’à l’extérieur.

Scénarios pour vous exercer à évacuer

Tout afficher / Tout cacher

fold faq

Comment utiliser les scénarios

Nous savons que la fumée prend très peu de temps pour se propager dans toute la maison :

  • Exercez-vous à évacuer en moins de 3 minutes.
  • Chronométrez votre exercice d’évacuation pour savoir si le temps nécessaire pour évacuer votre famille s’améliore au fil des exercices.

Nous vous proposons ici différentes mises en situations inspirées de cas réels survenus au Québec au cours des dernières années.

Changez de scénario à chaque exercice. Ainsi, vous et les vôtres serez encore mieux préparés si un incendie survenait.

fold faq

Chaton, ne joue pas avec le feu! (appartement)

Il est 20 heures, vous êtes dans votre logement. Votre bébé dort à poings fermés dans sa chambre.

Vous êtes assis confortablement dans votre sofa, avec votre chat, vous détendant à la lueur d’une chandelle

Le sommeil vous gagne, vous allez vous coucher dans votre chambre et vous oubliez la chandelle allumée sur la table du salon.

Pendant votre sommeil, votre chat fait tomber la chandelle lors de sa promenade nocturne.

La table, le divan et le tapis s’embrasent rapidement.

Heureusement, l’avertisseur de fumée fonctionne.

L’alarme vous réveille.

À ce moment, une forte odeur de fumée vous saisit et vous commencez à éprouver de la difficulté à respirer.

Vous touchez la poignée de la porte du revers de la main et vous constatez qu’elle est froide.

Vous ouvrez la porte et vous marchez à quatre pattes en longeant les murs puisque la fumée est dense.

Vous allez chercher votre bébé dans sa chambre.

En revenant vers le salon, vous constatez que la porte d’entrée n’est plus une sortie possible puisqu’elle adjacente au salon qui est maintenant complètement embrasé.

En retournant sur vos pas, vous avez tout juste le temps de sortir par l’escalier de service accessible par le balcon à l’arrière de l’appartement.

Malheureusement, vous n’avez pas le temps de sauver votre chat, car l’incendie est très violent.

Rapidement, vous devez alerter le 9-1-1 puisqu’il y a d’autres occupants dans l’immeuble. Êtes-vous prêts à affronter une telle situation?

fold faq

Voisin pas très malin (appartement)

Vous êtes chef de famille monoparentale et vous vivez en appartement avec deux charmants trésors de 4 et 6 ans.

Vous dormez paisiblement lorsque vous entendez le système d’alarme incendie de l’immeuble retentir.

Votre chambre a un mur mitoyen avec le logement voisin d’où provient l’incendie.

Votre voisin s’est malheureusement endormi en fumant sa cigarette au lit.

Vous criez pour que les enfants se réveillent.

Vous sortez de votre chambre.

Vous vous dirigez vers la chambre des enfants.

Vous constatez qu’ils n’ont rien entendu. Ils dorment profondément.

Vous devez les réveiller.

Vous leur expliquez qu’il y a un incendie et que vous devez tous sortir rapidement. Vous avez déjà perdu plusieurs secondes.

Pendant ce temps, l’incendie gagne en intensité et vos possibilités de sortie diminuent.

Vous vérifiez si vous pouvez sortir de la chambre des enfants, mais le feu fait déjà rage dans le corridor.

Vous fermez la porte de la chambre pour empêcher le feu de progresser vers la chambre.

Votre seule chance est de sortir par la fenêtre.

Heureusement, votre logement est situé au premier étage de l’immeuble.

Vous ouvrez la fenêtre et sortez dehors avec les enfants et vous vous rendez au point de rassemblement que vous avez déterminé avec les enfants sous un arbre sur le terrain voisin.

fold faq

Fais du feu dans ma cheminée (cottage)

Par une froide nuit d’hiver, vous faites brûler plusieurs bûches dans votre poêle à bois, situé au sous-sol, pour réchauffer votre maison de deux étages.

Votre adolescent dort dans sa chambre au sous-sol.

Votre fille, votre conjoint et  vous dormez à l’étage.

Le poêle à bois surchauffe et le feu se déclare au sous-sol dans les conduits de la cheminée.

Trente secondes plus tard, l’avertisseur de fumée du sous-sol se fait entendre.

Vous criez au feu.

Votre adolescent crie qu’il ne peut pas sortir de sa chambre.

Vous conservez votre calme et lui rappeler qu’il peut sortir par la fenêtre de sa chambre. Il sait pourtant ce qu’il doit faire mais, paniqué, il a tout oublié.

Avec tout ce bruit, votre fille vous rejoint, elle aussi inquiète, et vous devez maintenant évacuer tous les trois.

Vous voulez emprunter l’escalier, mais la fumée monte rapidement et vous étouffez déjà.

Vous vous souvenez alors d’avoir fait l’acquisition d’une échelle pliante que vous avez rangée dans la garde-robe de la chambre de votre fille.

Vous fermez la porte de la chambre afin de couper l’arrivée d’air et placer un linge sous la porte.

Vous installez l’échelle à la fenêtre pour pouvoir sortir de façon sécuritaire.

Une fois sortis, vous, votre conjoint et votre fille allez retrouver votre fils au point de rassemblement.

fold faq

Soirée bien arrosée, une fringale qui se transforme en brasier (maison de plain-pied)

Vous habitez une maison de plain-pied avec trois chambres à coucher au rez-de-chaussée.

Vos chambres se situent à l’opposé de la cuisine.

Vous (parents) et votre cadet êtes paisiblement endormis.

Vers deux heures du matin, votre aîné revient d’une sortie entre amis où il a consommé de l’alcool.

La faim le tenaille et il a une folle envie de déguster des frites maison.

Ne trouvant pas la friteuse, il utilise un chaudron d’huile.

En raison de ses facultés affaiblies par l’alcool, il est distrait et somnolant.

Soudain, la fatigue le gagne et il va se coucher en oubliant le chaudron sur la cuisinière allumée.

Rapidement, l’huile devient très chaude et crépite sur le rond.

Le feu se déclare et se propage dans toute la cuisine.

L’avertisseur de fumée sonne, mais la violence du feu empêche toute la famille d’emprunter la porte d’entrée qui se trouve à côté de la cuisine.

Vous demandez à vos enfants de sortir par la fenêtre de leur chambre respective et de vous rejoindre sur le terrain de votre voisin d’en face.

De votre côté, vous sortez également par la fenêtre de votre chambre et rejoignez vos enfants.

fold faq

Un rêve qui tourne au cauchemar

Vous êtes à la maison, terrassé par un rhume et vous prenez des médicaments qui ont pour effet de causer de la somnolence.

Vous succombez à l’irrésistible envie de faire une sieste après le dîner.

Pendant ce temps, un incendie se déclare dans la salle de lavage en raison de votre sécheuse qui fonctionne mal.

Vous rêvez que vous vous prélassez sur une plage, mais un bruit strident vous tire du sommeil.

Plusieurs secondes plus tard, vous vous réveillez et vous constatez que c’est l’avertisseur de fumée qui sonne.

Pendant que vous tentez de reprendre conscience de ce qui se passe, le feu gagne du terrain.

La porte principale, située à côté de la salle de bain, est obstruée.

Encore abasourdi par votre état, vous devez malgré tout rapidement trouver une autre porte de sortie.

Vous hésitez car, à la suite de vos travaux récents, le balcon arrière est passablement encombré.

Vous décidez toutefois d’emprunter cette voie, même si elle est encombrée.

Encore étourdi,vous vous rendez chez le voisin pour faire le 9-1-1 en attendant les pompiers.

Vous êtes surpris de constater que vous n’étiez pas prêt à faire face à un tel imprévu.

fold faq

Autres simulations

Laissez votre imagination vous guider. Basez vos mises en situation sur votre réalité familiale.

Vous avez des enfants? Planifiez une évacuation en imaginant que l’un d’eux a joué avec des allumettes dans une chambre, à l’abri des regards.

Vous habitez avec une personne âgée, à mobilité réduite, atteinte de surdité? Faites l’exercice en tenant compte de cette contrainte.

Quelqu’un dort au sous-sol? Peut-il atteindre une fenêtre pour sortir? Cette fenêtre s’ouvre-t-elle facilement? Est-elle assez grande pour qu’il puisse sortir?

Comment évacuer si le feu prend?

  • S’il y a de la fumée, couvrez votre bouche et votre nez d’un linge mouillé et marchez à quatre pattes le long des murs pour respirer le moins possible de fumée toxique et mieux voir où vous allez;
  • fermez les portes derrière vous pour ralentir la progression de la fumée;
  • touchez les portes et les poignées du revers de la main pour détecter la chaleur avant de sortir de la pièce;
  • si la porte est chaude, placez au bas de celle-ci un drap ou tout autre tissu pour éviter que la fumée pénètre dans la pièce. Dirigez-vous vers la fenêtre pour sortir ou, si c’est impossible, pour être évacué par les pompiers;
  • ne retournez jamais dans un bâtiment en flammes. Rappelez-vous que seuls les pompiers ont l’équipement de protection nécessaire pour sauver une personne ou un animal coincé à l’intérieur d’une maison en flammes;
  • composez le 9‑1‑1 dès que vous êtes sorti.

Lorsque le feu est éteint :

  • n'entrez pas dans votre maison sans avoir obtenu l'autorisation de personnes compétentes; la structure pourrait s'écrouler.
  • informez votre assureur et conservez tous vos reçus de dépenses occasionnées par l'incendie. Parmi ces dépenses, les frais additionnels engagés pour vous nourrir et vous héberger seront probablement remboursés par votre assurance habitation. De plus, des organismes communautaires peuvent vous offrir les services de première nécessité comme la nourriture, les vêtements et l'hébergement temporaire.

Dernière mise à jour : 02 mai 2013

Gouvernement du Québec, 2016
© Gouvernement du Québec, 1996-2016