Bandeau d'identification visuelle du Ministère de la sécurité publique
Ministère de la Sécurité publique
Navigation Recherche

Les dangers du monoxyde de carbone lors d’activités de plein air

Le Québec offre une panoplie d’activités extérieures attrayantes telles le camping (rustique ou de luxe), la chasse, la pêche, la randonnée, etc.

Souvent, différents équipements de plein air comme les barbecues, réchauds, chaufferettes, poêles, etc. sont utilisés. Ces appareils peuvent produire du monoxyde de carbone (CO), gaz toxique inodore, incolore, sans goût et indétectable par l’homme. Il est primordial, devant le danger potentiel d’une intoxication au CO, d’adopter des comportements sécuritaires et de se munir d’un avertisseur de CO.

Les sources de CO lors d’activités de plein air

Plusieurs appareils et équipements utilisés lors d’activités de plein air sont susceptibles de produire du CO, en voici quelques exemples :

  • Un barbecue ou hibachi (propane ou charbon);
  • Les appareils de chauffage alimentés par un combustible (radiateur, fournaise, chaufferette, poêle à bois ou au gaz, foyer);
  • Les appareils électroménagers alimentés par un combustible (cuisinière, chauffe-plats, réfrigérateur, chauffe-eau);
  • Les différents appareils et outils alimentés par un combustible (lanterne, génératrice, compresseur, pompe);
  • Les véhicules à moteur (motorisé, tout-terrain, motocyclette, motomarine, bateau, etc.). 

Causes d’intoxication au CO

Plusieurs causes peuvent expliquer une intoxication au CO. Les intoxications au monoxyde de carbone surviennent généralement à la suite d’une mauvaise utilisation des appareils à combustible, d’un mauvais entretien ou d’une mauvaise installation de ces appareils, combinée à une ventilation déficiente. 

Pour en connaître davantage sur le monoxyde de carbone.

Installer un avertisseur de CO

Seul un avertisseur de monoxyde de carbone peut vous alerter de la présence du CO.

Il est donc fortement recommandé de vous munir d’un tel appareil, autant à l’intérieur des véhicules récréatifs (roulottes, motorisés, tentes-roulottes, campeurs, etc.) qu’à l’intérieur des installations de longues durées (yourtes, tipis, chalets, camps rustiques). En effet, ces types d’habitations sont souvent munis d’appareils alimentés par différents combustibles susceptibles de dégager du CO.

Lors de l’achat d’un véhicule récréatif usagé, il est important de vérifier l’avertisseur de CO déjà présent. En cas de doute sur son efficacité, n’hésitez pas à le remplacer! 

Quoi faire si l’avertisseur sonne?

  • Évacuez rapidement les lieux;
  • Sortez à l’extérieur et laissez la porte ouverte pour aérer;
  • Composez le 9-1-1;
  • Si possible, fermez l’alimentation en combustible de l’extérieur;
  • Ne retournez pas à l’intérieur des lieux contaminés;
  • Attendez l’autorisation d’un expert qui confirmera qu’il n’y a plus de risques d’intoxication.

Consultez également les pages du ministère de la Santé et des Services sociaux :

Comportements sécuritaires à adopter

  • Utilisez le barbecue et les autres appareils de cuisson à l’extérieur;
  • Pour réchauffer l’air ambiant, utilisez des appareils conçus spécifiquement à cet effet et assurez-vous qu’ils peuvent être utilisés à l’intérieur;
  • Assurez-vous d’une aération suffisante et adéquate;
  • Toujours suivre les directives du fabricant pour une utilisation sécuritaire de vos appareils, surtout dans les endroits clos;
  • Procédez à un entretien rigoureux de vos appareils de chauffage, de cuisson, etc;
  • Installez une génératrice à une combustible à une distance sécuritaire de toute aire de vie;
  • Utilisez des outils à moteur à combustion uniquement dans des espaces ouverts et bien ventilés.

Le saviez-vous?

La combustion du propane dans les appareils qui fonctionnent correctement produit une flamme bleutée. L’apparition d’une flamme jaune ou de suie peut être une indication que la combustion du gaz est mauvaise ou incomplète et qu’il y a risque de production de CO.