Bandeau d'identification visuelle du Ministère de la sécurité publique
Ministère de la Sécurité publique

Le foyer à l'éthanol

Les foyers à l'éthanol sont de plus en plus utilisés pour réchauffer l'ambiance, surtout que certaines municipalités interdisent maintenant l'installation de nouveaux foyers au bois sur leur territoire. Cependant, ces appareils sont décoratifs et ne doivent pas être utilisés pour chauffer une pièce.

  • Les foyers à l'éthanol sont susceptibles de provoquer de graves brûlures, des intoxications au monoxyde de carbone et des incendies. Soyez prudent lors de l'allumage et gardez un maximum de distance entre vous et l'appareil.  
  • Assurez-vous que votre résidence est munie d'un détecteur de monoxyde de carbone (CO) ainsi que d'un extincteur portatif fonctionnels.

Mesures de sécurité pour les foyers à l'éthanol

  • Utilisez l'éthanol recommandée par le fabricant de votre foyer afin d'éviter une mauvaise combustion.
  • L'éthanol dégage des vapeurs inflammables à la température ambiante; soyez prudents lors du remplissage et de l'allumage. 
  • Ne remplissez jamais le brûleur encore chaud. Laissez refroidir au moins 15 minutes avant de procéder. 
  • Gardez à distance tout article de fumeur ou objet à flamme nue (allumette, chandelles, briquet, etc.)
  • Ne pas entreposer plus de 5 litres d'éthanol dans une pièce. 
  • Évitez de stocker des combustibles, y compris l'éthanol, dans une pièce où se trouve un foyer ou toute autre source de chaleur.
  • Les foyers de table ne devraient pas dépasser 10 000 BTU et doivent être munis d'une paroie de verre trempée d'au moins 10 mm d'épaisseur.
  • Choisissez un foyer à l'éthanol qui satisfait la norme canadienne ULC/ORD-C627.1-2008. 

Exemples d’étiquettes de certification apposées sur les foyers à éthanol et qui attestent de leur conformité à la norme canadienne.

Pour plus d'information sur les foyers à l'éthanol, consultez :