Passer au contenu
Bandeau d'identification visuelle du Ministère de la sécurité publique

Le déménagement et la prévention des incendies

Comme bien des gens, vous installez vos pénates sous d’autres cieux, dans une autre ville ou dans un autre quartier. Vous déménagez. Est-ce que la prévention est dans vos boîtes? Lors de votre arrivée dans votre nouveau domicile, il est important que vous vous assuriez d’être protégé contre l’incendie…

Vérification des avertisseurs de fumée

  • Vérifiez la date de fabrication sur le boîtier de l’appareil. Remplacez-le ou faites-le remplacer par le propriétaire s’il a plus de dix ans.
  • Mettez une pile neuve dans chaque avertisseur dès que vous emménagez (sauf pour les avertisseurs à pile au lithium).
  • Assurez-vous qu’il y a un avertisseur sur chaque étage et dans le corridor, près des chambres à coucher.

Testez vos avertisseurs de fumée en les exposant à la fumée produite en éteignant une chandelle. Si l’avertisseur ne fonctionne pas, remplacez-le ou faites-le remplacer par le propriétaire.

En savoir plus sur l’avertisseur de fumée.

Vérification des avertisseurs de monoxyde de carbone (CO)

  • Installez un avertisseur de CO sur chaque étage si vous possédez un appareil de chauffage au mazout, un poêle à bois, un foyer, un appareil qui fonctionne au kérosène, au pétrole, au gaz ou au propane et si vous entreposez des outils à moteur à combustion.
  • Suivez les instructions du fabricant pour l’installation. L’avertisseur peut être installé à n’importe quelle hauteur sur le mur puisque le CO se répand également dans l’atmosphère.

En savoir plus sur l’avertisseur de monoxyde de carbone.

Vérification de l’extincteur portatif

  • Choisissez un extincteur portatif à poudre polyvalente du type A, B et C et d’un minimum d’environ 2 kg (5 lb).
  • Installez-le bien en vue et près d’une sortie.
  • Faites-le vérifier par une entreprise reconnue et spécialisée, idéalement tous les 6 ans.
  • Apprenez à l’utiliser.

En savoir plus sur l'extincteur portatif.

Préparation du plan d’évacuation

  • Préparez un plan d’évacuation avec tous les occupants et mettez-le à l’essai.
  • Déterminez un point de rassemblement avec les membres de votre famille. Privilégiez l’avant de la maison, près de l’entrée.
  • Prévoyez l’évacuation des enfants et des personnes âgées ou handicapées.
  • Prenez connaissance du plan d’évacuation du bâtiment que vous habitez et repérez les sorties d’urgence.

En savoir plus sur le plan d’évacuation.

Vérification de l’appareil de chauffage et de l’électricité

  • Faites inspecter la cheminée et les appareils de chauffage dès que vous êtes installé dans votre nouvelle maison.
  • Faites ramoner la cheminée dès votre arrivée. N’attendez pas l’automne, car l’air humide de l’été, combiné au dépôt de créosote, provoque la corrosion des pièces d’acier de la cheminée et favorise la formation de bouchons.
  • Entreposez les cordes de bois loin de la maison et n’entrez que de très petites quantités à l’intérieur. Ce bois constitue en effet une source de matière combustible, d’humidité et de vermine.
  • Faites inspecter le panneau électrique par un maître électricien.

En savoir plus sur le chauffage au bois.

En savoir plus sur le chauffage d’appoint électrique, au gaz ou au mazout.

Attention à l’entreposage

  • N’installez pas et n’utilisez pas le barbecue sur le balcon ou sous une fenêtre. Même éteint, le barbecue peut laisser échapper des émanations de propane qui peuvent s’infiltrer par la fenêtre et représenter un risque important pour les membres de votre famille.
  • Entreposez les produits dangereux comme le propane, l’essence, le diluant à peinture et les produits pour la piscine dans leur contenant d’origine, dans un endroit sec, aéré et hors de la portée des enfants.
  • Ne les gardez pas à proximité les uns des autres. En effet, quelques gouttes d’huile à moteur sur du chlore peuvent provoquer une réaction chimique dramatique.
  • N’entreposez pas plus de 5 litres de produits inflammables dans votre domicile et pas plus de 30 litres dans le garage ou le cabanon.
  • Lisez soigneusement les étiquettes.

Évitez d’empiler des boîtes et d’autres objets dans les corridors, sur les balcons et les terrasses, dehors sous les fenêtres et le long de la maison sous l’abri auto. Ces combustibles peuvent compliquer voire empêcher une évacuation. Louez plutôt un espace d’entreposage conçu à cet effet. De plus, ces piles de carton pourraient attirer un pyromane.

Vous emménagez en zone boisée?

  • Vérifiez que la bouche de la cheminée est couverte d’un pare-étincelles.
  • Placez le réservoir de propane à un minimum de dix mètres de la maison.
  • Dégagez dix mètres autour de la maison de toute végétation inflammable.
  • Installez un boyau d’arrosage assez long pour faire le tour de la maison et gardez à portée de main des seaux, des râteaux, des pelles. Procurez-vous un ensemble d’asperseurs pour le toit et une échelle pour y accéder.

En arrivant dans une nouvelle municipalité, informez-vous de la réglementation municipale, entre autres celle concernant les feux extérieurs.

En savoir plus sur la vie en zone boisée.

Collaboration : Service de sécurité publique de Trois-Rivières, Direction des opérations incendie

Dernière mise à jour : 12 janvier 2012

Gouvernement du Québec, 2016
© Gouvernement du Québec, 1996-2016