Bandeau d'identification visuelle du Ministère de la sécurité publique
Ministère de la Sécurité publique

L'érosion côtière

L’érosion côtière est un aléa naturel qui affecte  particulièrement les côtes des régions de la Côte-Nord, du Bas-Saint-Laurent, de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine.

L’érosion côtière se définit comme la perte graduelle de matériaux qui entraîne le recul de la côte et l’abaissement des plages. Il s’agit d’un phénomène naturel qui a contribué tout au long de l’histoire géologique à façonner le littoral. Les principaux facteurs en jeu dans le processus d’érosion sont les vagues, les courants marins, les glaces, les précipitations et le vent. C’est un processus lent et graduel qui, en plus des pertes de terrains publics ou privés, peut causer des dommages aux équipements, aux infrastructures ainsi qu’aux ouvrages de protection des côtes.

Une bonne partie des zones soumises à l’érosion côtière est également affectée par la submersion côtière. Celle-ci est un phénomène d'inondation des terres basses en bordure de la mer soit de manière graduelle par la hausse du niveau marin, soit de manière soudaine lors d’ondes de tempête. Les niveaux d'eau élevés associés à de fortes vagues poussées vers la côte par des vents violents provoquent l’inondation de la côte et accélèrent l’érosion de celle-ci.

Les changements climatiques en cours risquent d’augmenter l’intensité et la fréquence de l’érosion et de la submersion côtières. Ceux-ci pourraient ainsi entraîner une recrudescence des événements extrêmes (tempêtes violentes, pluies diluviennes, ondes de tempête, etc.), un rehaussement du niveau de la mer ainsi qu’une diminution de la période d’englacement et du couvert de glace, un élément essentiel pour la protection du littoral contre les vagues en période hivernale.