Bandeau d'identification visuelle du Ministère de la sécurité publique
Ministère de la Sécurité publique

Glissement de terrain

Un glissement de terrain est un mouvement vers le bas d’une pente, d’une masse de sol ou de roc le long d’une surface de rupture, qui s’amorce dans un talus sous l’effet de la gravité.

En langage courant, on parle surtout de glissement, d’éboulis, d’éboulement ou encore d’effondrement. Les glissements de terrain se produisent le plus souvent dans les dépôts meubles, mais particulièrement dans les sols argileux communément appelés « glaise » et sur le bord des cours d’eau.

Au Québec, on dénombre annuellement des centaines de glissements de terrain, pour la très grande majorité dans les sols argileux. Ceux-ci sont généralement de faible superficie. Environ une centaine de cas d’instabilité de pente ou de glissements de terrain par année font l’objet d’un signalement auprès des autorités municipales parce qu’ils menacent la sécurité des personnes ou les biens essentiels.

Glissement de terrain - L'Épiphanie
Photo : MTMDET

Les glissements de terrain font partie de l’évolution morphologique naturelle du relief terrestre. Ils se produisent majoritairement au printemps et à l’automne. Leur fréquence peut augmenter lors d’événements météorologiques extrêmes. Des facteurs aggravants ou déclencheurs peuvent être responsables de glissements de terrain : la présence d’érosion à la base des talus, des pluies fortes et prolongées, une fonte rapide de la neige, l’inclinaison de la pente, les propriétés des sols, etc., mais aussi les interventions humaines qui peuvent fragiliser des zones déjà susceptibles aux glissements de terrain.

Comment éviter de déclencher un glissement de terrain

Il est important d’éviter certaines interventions près des pentes qui peuvent être néfastes à leur stabilité.

  • Évitez de construire un remblai, d’installer une piscine hors terre ou d’entreposer divers matériaux à proximité du sommet d’un talus.
  • Évitez de procéder au déblai du talus pour agrandir une cour ou à l’excavation de matériel à la base d’un talus pour installer un cabanon ou une piscine creusée. 
  • Évitez de concentrer et de diriger l’eau au sommet ou dans le talus, par exemple pour vidanger votre piscine, ou de diriger l’eau de vos gouttières de maison vers le talus.
  • De façon générale, informez-vous auprès de la municipalité préalablement aux interventions en bordure des pentes.

Soyez à l’affût des signes précurseurs de glissements de terrain

Glissement de terrain - petite fissure avec un faible déplacement vertical
Petite fissure avec un faible déplacement vertical. Photo : MTMDET

Des déformations qu’on appelle « signes précurseurs » peuvent apparaître dans les terrains quelques semaines ou quelques mois avant le glissement.

Les fissures dans le sol, près du sommet ou dans les talus, sont les principaux signes précurseurs de glissements de terrain.

Glissement de terrain - fissure avec un important déplacement vertical
Fissure avec un important déplacement vertical. Photo : MTMDET

Ces fissures sont généralement en arc de cercle dans le sens de la pente et présentent souvent un déplacement vertical vers le bas du talus.

Il est important de les signaler à votre municipalité.

Si les autorités l’exigent ou si vous sentez que votre sécurité est compromise, évacuez votre domicile.