Bandeau d'identification visuelle du Ministère de la sécurité publique
Ministère de la Sécurité publique

Érosion et submersion côtières

L’érosion et la submersion côtières sont des aléas naturels qui affectent particulièrement les côtes des régions de la Côte-Nord, du Bas-Saint-Laurent, de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine.

L’érosion côtière se définit comme la perte graduelle de matériaux qui entraîne le recul de la côte et l’abaissement des plages. Il s’agit d’un phénomène naturel qui a contribué tout au long de l’histoire géologique à façonner le littoral. Les principaux facteurs en jeu dans le processus d’érosion sont les vagues, les courants marins, les glaces, les précipitations et le vent. C’est un processus lent et graduel qui, en plus des pertes de terrains publics ou privés, peut causer des dommages aux équipements, aux infrastructures ainsi qu’aux ouvrages de protection des côtes.

Une bonne partie des zones soumises à l’érosion côtière est également affectée par la submersion côtière. Celle-ci est un phénomène d'inondation des terres basses en bordure de la mer soit de manière graduelle par la hausse du niveau marin, soit de manière soudaine lors d’ondes de tempête. Les niveaux d'eau élevés associés à de fortes vagues poussées vers la côte par des vents violents provoquent l’inondation de la côte et accélèrent l’érosion de celle-ci. 

Les changements climatiques en cours risquent d’augmenter l’intensité et la fréquence de l’érosion et de la submersion côtières. Ceux-ci pourraient ainsi entraîner une recrudescence des événements extrêmes (tempêtes violentes, pluies diluviennes, ondes de tempête, etc.), un rehaussement du niveau de la mer ainsi qu’une diminution de la période d’englacement et du couvert de glace, un élément essentiel pour la protection du littoral contre les vagues en période hivernale.

Que faire en cas d’alerte d’ondes de tempête ou de déferlement de vagues

  • Préparez-vous
    • Ayez toujours à portée de main une trousse d’urgence à emporter en cas d’évacuation de votre résidence.
    • En période de risque élevé d’ondes de tempête, de submersion côtière ou de grandes marées, consultez le site Internet de votre municipalité ou communiquez avec elle pour obtenir de l’information sur les mesures en place ou à prendre.
    • Si vous avez une résidence à proximité d’un plan d’eau ou d’un cours d’eau, surveillez les niveaux et les débits des cours d’eau.
    • Consultez la table des marées de votre région ou le site d’Environnement Canada pour être informé des alertes d’ondes de tempête.
    • Suivez l'évolution de la situation à la radio, à la télévision ou sur Internet. Respectez les consignes de sécurité transmises.

  • Suivez les conseils de prévention en cas de menace de déferlement de vagues
    • Rangez en hauteur ou montez à l'étage supérieur les objets qui se trouvent au sous-sol ou au rez-de-chaussée.
    • Mettez à l’abri les produits chimiques ou nocifs tels que les insecticides et les résidus d’huile usagée. En replaçant ces produits, assurez-vous qu’ils demeurent hors de la portée des enfants.
    • Bloquez les conduites d’égout du sous-sol en l’absence de clapet antirefoulement (dispositif empêchant les eaux d’égout d’un branchement d’égout principal surchargé de refouler dans le sous-sol).
    • Bouchez le drain au sous-sol.
    • Enlevez tous les biens qui se déplacent facilement sur votre terrain afin d’éviter qu’ils soient projetés ou emportés par les vagues ou le courant. Fixez tout objet encombrant, à l’extérieur, qui pourrait être emporté par l’eau et représenter un danger pour autrui.
    • Protégez avec des panneaux de bois les fenêtres faisant face au fleuve.
    • Fermez le gaz et l'électricité dans la maison afin d’écarter tout danger d’électrocution ou d’incendie; fermez les robinets des bouteilles et des réservoirs de propane.
    • Fermez le robinet qui est situé à la sortie du réservoir à mazout, en prenant note qu’il faudra faire vérifier l’intégrité du réservoir par un spécialiste avant de le remettre en marche.

Que faire pendant la submersion ou le déferlement de vagues?

  • Ne coupez pas le courant si l’eau commence à envahir votre résidence. Communiquez immédiatement avec Hydro-Québec, au numéro 1 800 790-2424, pour faire interrompre le service au compteur ou au poteau.
  • Ne tentez pas de récupérer des objets emportés par les vagues ou le courant, car vous risquez d’être emporté à votre tour.
  • Quittez votre domicile si le niveau d'eau vous y oblige ou si les autorités vous le demandent. 
  • Emportez certains articles essentiels comme des vêtements chauds et, s'il pleut, des imperméables. 
  • Si vous utilisez un véhicule, conduisez prudemment et n'hésitez pas à l'abandonner si le moteur cale. 
  • Prévenez les autorités municipales du lieu où vous joindre si vous n'allez pas dans un centre d'hébergement de la municipalité.
  • Informez les autorités de toute situation dangereuse, comme des fils électriques tombés sur la chaussée ou des objets lourds transportés par les flots.
  • Consultez les médias de votre région pour connaître l’état de situation et les mesures à prendre.

Que faire après que l'eau s'est retirée?

  • Si les autorités le permettent et que votre sécurité n’est pas compromise, réintégrez votre domicile, de préférence le jour puisqu’il est alors plus facile de voir les problèmes et les dangers.
  • Dressez un inventaire des dommages causés par l'eau à votre propriété, avec photos ou bandes vidéo à l'appui. Informez-en votre municipalité et votre assureur. Conservez tous les reçus et les preuves d'achat des biens endommagés pour vos réclamations.

  • Signalez aux autorités municipales les anomalies suivantes :
    • Des fissures sur un terrain en pente
    • Un renflement dans une pente
    • Un éboulement
    • Un écoulement inhabituel d’eau dans un talus

  • Consultez un électricien avant de rebrancher le courant.
  • Consultez un spécialiste avant de remettre en marche les appareils de chauffage.
  • Communiquez avec la municipalité pour vous assurer que l'eau de l'aqueduc est potable. En cas de doute, faites-la bouillir cinq minutes. Si votre eau potable provient d'un puits, faites-la analyser avant de la consommer.
  • Nettoyez les pièces contaminées par l'inondation : retirez l'eau et jetez tous les matériaux absorbants, comme le placoplâtre, la laine minérale, les tapis, le bois pressé, etc.
  • Jetez tous les aliments, périssables ou non, et les médicaments qui ont été en contact avec l'eau.
  • Stérilisez à l'eau bouillante les articles de cuisine contaminés.
  • Portez attention à la présence de moisissures (odeurs de moisi, de terre ou d'alcool, taches vertes ou noires sur le sol ou les murs) qui peuvent entraîner des problèmes de santé. Si vous éprouvez des problèmes de santé, consultez sans tarder un médecin ou demandez de l'aide psychosociale, notamment auprès d'un CLSC de votre territoire. 

Pour plus d’information, consultez aussi ces fiches de l'Agence de la santé et des services sociaux de la Montérégie :

  • Que dois-je faire pour ma santé et ma sécurité?
  • Précautions pour l’utilisation de l’eau potable
  • Désinfection du puits
  • Précautions à prendre pour la santé et la sécurité des enfants sur des terrains inondés 
  • Désinfection de la maison 
  • Refoulement des eaux d’égout et désinfection de la maison
  • Nettoyage extérieur 
  • Travail à l’intérieur des bâtiments
  • Les moisissures dans la maison suite à un dégât d’eau
  • Les moisissures à la maison : faites-leur la vie dure! 
  • Contamination des eaux par des produits chimiques (huile de chauffage, solvants, etc.)

Avez-vous pensé à installer un clapet antirefoulement?

Certains dommages causés par l'eau peuvent être évités ou limités par un clapet antirefoulement.

Un clapet antirefoulement est un dispositif qui empêche les eaux d’égout d’un branchement d’égout principal surchargé de refouler dans le sous-sol. Le clapet se ferme automatiquement lorsque les eaux d’égout refoulent. 

Renseignez-vous auprès d’un spécialiste.