Bandeau d'identification visuelle du Ministère de la sécurité publique
Ministère de la Sécurité publique

Direction générale des affaires ministérielles

La Direction générale des affaires ministérielles assure la coordination et le suivi des dossiers stratégiques et sensibles à portée ministérielle, ainsi que des exercices ministériels d’envergure. Elle joue un rôle-conseil auprès de la sous-ministre, appuie cette dernière dans l’exercice de ses fonctions et assure la gestion du Bureau de la sous-ministre. Elle oriente et supervise également les activités du Secrétariat général et de la Direction de la vérification interne, des enquêtes et de l’inspection, qui agissent sous son autorité, et s’assure que ces deux directions disposent de l’information et des outils requis pour exercer pleinement leur rôle-conseil auprès des autorités ministérielles. Elle assure l’interface entre le ministère et les organismes relevant du ministre. Finalement, elle s’assure du respect des obligations ministérielles en matière d’accès à l’information, de protection des renseignements personnels et de traitements des plaintes.

Secrétariat général

Le Secrétariat général est responsable du traitement de l’ensemble de la correspondance ministérielle et sous-ministérielle ainsi que de la gestion des documents officiels. Il supervise les opérations courantes du Bureau de la sous-ministre. Il assure l’interface entre le Cabinet du ministre et les directions générales du ministère et voit au suivi des différentes demandes. Il effectue également la gestion des dossiers nécessitant des décisions des organismes centraux. À cette fin, il assure la liaison avec les greffes du Conseil du trésor et du Conseil des ministres. Enfin, le Secrétariat général coordonne les dossiers ayant trait aux relations fédérales-provinciales-territoriales et internationales ainsi que les dossiers à caractère social.

Direction de la vérification interne, des enquêtes et de l’inspection

La Direction de la vérification interne, des enquêtes et de l’inspection exerce au sein de l’ensemble du ministère une fonction indépendante et objective d’évaluation à l’égard des unités administratives qu’elle vérifie, enquête ou inspecte. Elle apporte à la sous-ministre le soutien nécessaire pour s’acquitter de ses obligations en matière de reddition de comptes et de suivi de la performance du ministère dans ses différentes sphères d’activités.  En matière de vérification interne, elle évalue, par une approche systématique et méthodologique, les processus de gestion des risques, de contrôle et de gouvernance de l’organisation et formule des recommandations.

Elle réalise également des évaluations de conformité en milieu correctionnel. De plus, par le biais d’enquêtes administratives, elle offre aux gestionnaires du ministère un éclairage objectif et indépendant sur des situations, des événements ou des modes de gestion présumés non conformes, susceptibles de compromettre la prestation et la qualité des services du ministère. Enfin, conformément aux dispositions de la Loi sur la police (RLRQ, chapitre P-13.1), elle assure un service d’inspection des corps de police ainsi que des unités de constables spéciaux afin de maintenir des hauts standards d’efficacité.

Bureau des relations avec les Autochtones

Le Bureau des relations avec les Autochtones joue un rôle-conseil auprès des autorités ministérielles en matière autochtone et supporte les directions générales dans les dossiers nécessitant une expertise spécialisée dans ce domaine. Il contribue au développement des orientations stratégiques du ministère à l’égard des Autochtones en proposant, de façon concertée, des mesures, des pistes d’action, et des modèles d’intervention adaptés à leur besoin et bien arrimés à ceux des partenaires. Il assure aussi l’interface entre le ministère et les différents intervenants autochtones par une approche de consultation et de partenariat, de façon à ce que l’action du ministère soit bien ancrée dans la réalité du milieu.