Bandeau d'identification visuelle du Ministère de la sécurité publique
Ministère de la Sécurité publique

Le ministère de la Sécurité publique mandate la Sûreté du Québec pour faire enquête sur les allégations de M. Yves Francoeur

Québec, le 2 mai 2017. – À la suite d’une demande d’enquête reçue aujourd’hui de la directrice des poursuites criminelles et pénales, Me Annick Murphy, la sous-ministre de la Sécurité publique a demandé à la Sûreté du Québec qu’une enquête policière soit instituée concernant les allégations de M. Yves Francoeur.

Ce dernier a en effet évoqué publiquement, le 27 avril dernier, qu’un dossier d’enquête de fraude ou de « trafic d’influence » impliquant des élus libéraux aurait conduit au dépôt d’accusations, n’eût été le fait que le dossier concernait ces élus libéraux.

Rappelons que l’article 20 de la Loi sur le directeur des poursuites criminelles et pénales (RLRQ, c. D-9.1.1) prévoit que le directeur peut signaler au sous-ministre de la Sécurité publique les situations qui, à son avis, nécessitent l’institution d’une enquête policière.