Bandeau d'identification visuelle du Ministère de la sécurité publique
Ministère de la Sécurité publique

Le gouvernement du Québec bonifie le programme Prévention jeunesse

Saint-Damien-de-Buckland, le 8 mars 2017. – Le gouvernement du Québec a annoncé aujourd’hui la bonification du programme Prévention Jeunesse. Rappelons que ce programme, qui a été mis en place en 2016, vise à appuyer les organismes offrant des services de prévention auprès des jeunes qui souhaitent renforcer leur capacité à se mobiliser contre un phénomène qui met en danger la sécurité des jeunes. Ainsi, sept nouveaux projets pourront bénéficier d’une aide financière accordée dans le cadre de ce programme.

Chacun des organismes instigateurs de ces projets, qui feront l’objet d’une annonce détaillée ultérieurement, se verra accorder une contribution financière pouvant atteindre 375 000 $ sur trois ans. Au total, ce sont plus de 2,6 M$ additionnels qui seront investis grâce à des crédits supplémentaires consentis par le gouvernement du Québec dans le cadre de ce programme.

Citation :

« La prévention est au cœur de notre approche en matière de sécurité publique. L’annonce d’aujourd’hui démontre que le gouvernement du Québec confirme son virage préventif et met en place des mesures concrètes pour s’assurer que les jeunes puissent se développer dans des milieux de vie sains et sécuritaires et profiter de tout le soutien nécessaire pour y arriver. »

Martin Coiteux, ministre des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire, ministre de la Sécurité publique et ministre responsable de la région de Montréal

Faits saillants :

  • Rappelons que le programme Prévention Jeunesse vise à :
    • améliorer les services de prévention, de soutien et de protection offerts aux jeunes dans un milieu donné;
    • accroître la capacité d’intervention des milieux à l’égard de certains phénomènes qui mettent en danger la sécurité des jeunes;
    • faciliter la prise en charge par les acteurs locaux des situations problématiques impliquant les jeunes;
    • instaurer des pratiques en matière de prévention de la criminalité qui tiennent compte de la réalité des collectivités autochtones et du Nord.

  • Cinq projets ont déjà été financés par le MSP en 2016. Ce sont donc douze projets, au total, qui obtiennent un financement grâce au programme Prévention Jeunesse.

Lien connexe :

Programme Prévention Jeunesse