Passer au contenu
Bandeau d'identification visuelle du Ministère de la sécurité publique
Programme de financement issu du partage des produits de la criminalité 2016-2017

L’organisme En tout C.A.S. (concertation, aide, soutien) jeunesse reçoit une aide financière de 25 000 $

Rivière-du-Loup, le 22 décembre 2016. – Le ministre délégué aux Affaires maritimes, ministre responsable de la région du Bas-Saint-Laurent et député de Rivière-du-Loup-Témiscouata, M. Jean D’Amour, est fier d’annoncer aujourd’hui, au nom du ministre des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire, ministre de la Sécurité publique et ministre responsable de la région de Montréal, M. Martin Coiteux, une aide financière de 25 000 $ à l’organisme En tout C.A.S. (Concertation, aide, soutien) jeunesse pour soutenir le travail de proximité effectué auprès des jeunes. Cette contribution gouvernementale provient du Programme de financement issu du partage des produits de la criminalité, administré par le ministère de la Sécurité publique.

« Je suis heureux de savoir que les jeunes de la région du Bas-Saint-Laurent peuvent compter sur des organismes tels que En tout C.A.S. jeunesse. Le travail effectué par ses intervenants contribue non seulement à prévenir la délinquance et à assurer la sécurité de toute la population de notre région, mais il permet également d’améliorer la qualité de vie de nos jeunes qui ont accès aux services offerts par cet organisme. En bénéficiant d’un accompagnement tout au long de leur processus de réinsertion sociale, les jeunes ont beaucoup plus de chances de sortir du cycle de la délinquance et ainsi de se développer à leur plein potentiel », a fait savoir le ministre D’Amour.

Le ministre Coiteux a tenu à rappeler l’importance d’agir en amont de la problématique de la criminalité, notamment auprès des jeunes. « La prévention est la pierre angulaire de nos efforts pour tenir nos jeunes éloignés de la criminalité. Par cet appui financier, le gouvernement du Québec réitère sa volonté d’appuyer les intervenants dans leur travail de proximité », a souligné le ministre.

Rappelons que, chaque année, des organismes communautaires travaillant en prévention de la criminalité se partagent 1,25 million de dollars. Cette somme provient de la revente des produits ou des instruments d’activités illégales qui ont été confisqués à la suite d’opérations policières.

Consulter tous les communiqués

Gouvernement du Québec, 2017
© Gouvernement du Québec, 1996-2017