Passer au contenu
Bandeau d'identification visuelle du Ministère de la sécurité publique

Vous désirez poser votre candidature?

Surveillez les appels de candidatures sur le Portail Carrières pour la catégorie d’emploi d’agent de la paix. Le dernier appel de candidatures a pris fin le 15 septembre 2014.

Agent des services correctionnels

Vous êtes dynamique, possédez une approche empreinte de respect envers les personnes et êtes intéressé à travailler en équipe? Voici un poste taillé sur mesure pour vous : agent des services  correctionnels (ASC). Sous l’autorité du ministère de la Sécurité publique du Québec, vous travaillez dans l’un des établissements de détention du Québec où sont gardés :

  • des prévenus (individus en attente de leur procès), peu importe la gravité du délit dont ils sont soupçonnés (vol, meurtre, etc.);
  • des détenus qui ont été jugés et condamnés à des peines de moins de deux ans de détention et dont la surveillance et la réinsertion sociale sont assurées par des ASC.

Les personnes condamnées à deux ans ou plus de détention purgent leur peine dans des établissements fédéraux, communément appelés pénitenciers.

En tant qu’agent des services correctionnels, vous :

  • êtes responsable de la sécurité des prévenus et des détenus puisque :
    • ces personnes sont dirigées, dès leur arrivée dans un établissement de détention, vers l'un ou l'autre des secteurs de cet édifice, à partir de critères tels que l'âge, le type d'infraction, l'appartenance à un groupe criminel, etc.;
    • ces personnes sont surveillées au cours des diverses activités liées à leurs déplacements à l'intérieur et à l'extérieur des établissements de détention.
  • favorisez la réinsertion sociale et la responsabilisation des détenus :
    • en recommandant certaines activités d'évaluation et en participant à la réalisation d'un plan d'intervention en vue de la réinsertion sociale d'un détenu;
    • en accompagnant et en encadrant le détenu afin de s'assurer du respect de son plan d'intervention pour sa réinsertion sociale, ainsi que des conditions liées aux absences temporaires et à la libération conditionnelle.

    * Le générique masculin est utilisé sans aucune discrimination, uniquement dans le but d'alléger le texte.

    Dernière mise à jour : 16 septembre 2014

    Gouvernement du Québec, 2014
    © Gouvernement du Québec, 1996-2014