Passer au contenu
Bandeau d'identification visuelle du Ministère de la sécurité publique
Agent de probation.

Vous désirez poser votre candidature?

Le dernier concours de recrutement est fermé depuis le 11 septembre 2012. Surveillez les appels de candidatures sur le Portail Carrières du gouvernement du Québec.

Agent de probation ou conseiller en milieu carcéral

Les problématiques liées à la criminalité vous intéressent?

Vous croyez que la réinsertion sociale est un bon moyen de protéger la société?

Vous reconnaissez que toute personne a la capacité d’évoluer positivement?

Voici un emploi pour vous!

En tant qu’agente ou agent de probation, vous :

  • préparerez, à la demande des tribunaux, des rapports présentenciels sur les personnes reconnues coupables afin d’évaluer leur possibilité de réinsertion sociale, et vous fournirez l’éclairage requis à la Commission québécoise des libérations conditionnelles;
  • effectuerez des évaluations et établirez des plans d’intervention favorisant la réinsertion sociale des personnes contrevenantes;
  • contribuerez à la réinsertion sociale en effectuant des interventions de responsabilisation et de prise de conscience;
  • déterminerez les ressources appropriées pour intervenir auprès de la personne contrevenante en fonction de ses besoins et des objectifs du plan d’intervention;

En tant que conseillère ou conseiller en milieu carcéral, vous :

  • effectuerez des évaluations et établirez des plans d’intervention favorisant la réinsertion sociale des personnes contrevenantes;
  • encouragerez les personnes contrevenantes à prendre conscience de leur comportement et à amorcer un cheminement visant leur responsabilisation;
  • assurerez, en collaboration avec les ressources de la communauté, l’élaboration et l’implantation de programmes et de services de soutien à la réinsertion sociale;
  • offrirez du soutien aux agents des services correctionnels et aux gestionnaires de la détention en matière de gestion des sentences et des programmes;
  • interviendrez auprès des personnes incarcérées vivant une situation de crise.

Conditions d'admission

Pour être admissible à l’emploi d’agente ou d’agent de probation ou de conseillère ou conseiller en milieu carcéral, vous devez :

  • être titulaire d’un diplôme universitaire de premier cycle (baccalauréat) en criminologie, en psychologie, en psychoéducation, en service ou en travail social, en orientation scolaire ou professionnelle, en information scolaire et professionnelle, en sexologie ou dans une autre discipline connexe;
  • d'autres diplômes d'études universitaires de premier cycle (baccalauréat) directement liés aux tâches peuvent aussi être acceptés.

Chaque année de scolarité pertinente manquante peut être compensée par deux années d'expérience pertinente aux attributions de la classe d'emploi ou par une année de scolarité pertinente de niveau égal ou supérieur.

Les personnes dont l'offre d'emploi est acceptée seront déclarées aptes, conditionnellement à la réussite d'examens écrits mesurant les aptitudes requises, ainsi qu'à l'enquête de bonnes mœurs et à la vérification des antécédents judiciaires.

Il est possible de postuler uniquement durant les périodes d'inscription.

Examens écrits

Quatre moyens d'évaluation permettent d'évaluer les connaissances et les habiletés requises pour l'emploi.

Habiletés professionnelles liées à l’emploi d’agente ou d’agent de probation et de conseillère ou conseiller en milieu carcéral

Cet examen vise à évaluer vos habiletés professionnelles dans l’exercice de l’emploi auprès d’une clientèle criminelle. Il comprend 25 questions à choix multiples et sa durée est d'une heure.

Connaissances du domaine d’activité

Cet examen vise à évaluer vos connaissances générales du domaine de la criminalité, de la délinquance, du milieu correctionnel et de la relation d’aide. Il comprend 34 questions à choix multiples et sa durée est d'une heure.

Habileté à comprendre une loi et ses règlements

Cet examen vise à évaluer votre habileté à comprendre, à traiter et à interpréter les différentes lois régissant les services correctionnels. Il comprend 16 questions à choix multiples et sa durée est d'une heure 55.

Habileté à rédiger en français

Cet examen vise à mesurer votre habileté à rédiger en français. Il s’agit d’un examen à développement et sa durée est de 2 heures 30.

Dernière mise à jour : 31 mars 2014

Gouvernement du Québec, 2014
© Gouvernement du Québec, 1996-2014